Adecco a jusqu'à fin septembre pour décider d'une offre sur Michael Page

Le régulateur britannique a laissé jusqu'au 30 septembre au groupe suisse d'intérim pour se décider à lancer ou non une offre d'achat formelle sur le cabinet britannique. Ses deux premières propositions ont déjà été refusées par ce dernier.

1 mn

Le compte à rebours est lancé pour Adecco. Le régulateur britannique des fusions-acquisitions (Takeover Panel) a en effet donné ce mercredi au groupe suisse d'intérim jusqu'au 30 septembre pour annoncer s'il lancera ou non une offre d'acquisition sur le cabinet de recrutement britannique Michael Page.

Dans un communiqué, Adecco indique avoir pris note de cette date-limite, en se contentant d'ajouter qu'il clarifierait ses intentions "le moment venu". Pour l'instant, ses propositions de rachat ont toutes été rejetées par Michael Page.

Le groupe suisse avait lancé le 11 juin dernier une offre informelle de 400 pence par action en cash, valorisant Michael Page à 1,6 milliard d'euros. Face au refus du cabinet britannique, Adecco avait alors soumis le 11 août une nouvelle offre visant à prendre au moins 50,1% du capital à l'issue d'une augmentation de capital. Une proposition encore rejetée par Michael Page, qui indiquait également le 18 août avoir mis fin à toutes discussions sur un éventuel rachat avec le groupe helvétique.

Désormais, deux solutions s'offrent à Adecco : soit le groupe relance une offre de rachat dans le délai imparti par les autorités britanniques, soit il y renonce. Dans ce cas, conformément à la législation en vigueur en Grande-Bretagne, le suisse ne pourra pas faire de nouvelle offre avant six mois.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.