Tereos renonce à racheter le sucre de Danisco

Le groupe sucrier français est que le processus comporte "trop d'incertitudes". Le pôle sucre du danois devrait être repris par l'allemand Nordzücker, numéro deux européen.

Le premier groupe de sucre français Tereos annonce ce vendredi qu'il n'achetera pas la branche sucrière que vend son concurrent danois Danisco. C'est ce qu'affirmait ce matin notre confrère Les Echos. Reste seul en lice l'allemand Nordzücker, numéro deux européen.

"Après avoir étudié attentivement le cas de Danisco Sugar, Tereos a conclu qu'un nombre trop important d'incertitudes entouraient le processus" souligne la société sucrière française dans un communiqué.

Cela ne veut pas dire que Tereos s'interdit toute acquisition. Mais le prix évoqué pour cette opération, de l'ordre d'un milliard d'euros, était apparemment trop élevé à ses yeux. Selon les Echos, Tereos "étudie activement" l'activité sucrière du groupe espagnol Ebro Puleva - qui pourrait être mise en vente - et le leader polonais du sucre, Polski Cukier, qui doit être privatisé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.