Premier essai pour un A380 volant au gaz naturel

 |   |  152  mots
L'avion va survoler la France ce vendredi matin. Ce test fait suite à un accord entre Airbus, Qatar Airways, Shell et Rolls Royce pour réduire les émissions de CO2.

Un A380, le géant des airs d'Airbus, va réaliser, ce vendredi 1er février, un premier vol d'essai en étant alimenté au gaz naturel et non pas en kérosène. L'avion va s'envoler, en fin de matinée, du site d'Airbus à Filton, en Grande-Bretagne, pour relier en trois heures l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

Ce test fait suite à un accord signé le 13 novembre à Dubaï entre Airbus, la compagnie aérienne Qatar Airways, le pétrolier anglo-néerlandais Shell et le motoriste britannique Rolls Royce, pour étudier les avantages d'alimenter les moteurs d'avions avec du gaz naturel afin de réduire les émissions de CO2.

Qatar Airways deviendrait ainsi la première compagnie aérienne à utiliser ce type de carburant. Qatar Airways est propriété du gouvernement de cet Etat du Golfe. Ce dernier détient 15% des réserves mondiales de gaz, les troisièmes après la Russie et l'Iran.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :