UBS : le fonds britannique Olivant maintient la pression et détient 2,5% du capital

 |   |  258  mots
UBS compte un nouvel investisseur de poids. Olivant, dirigé par l'ancien directeur général d'UBS, Luqman Arnold, annonce ce mercredi détenir 2,5% du capital d'UBS, la banque suisse qui a récemment effectué une augmemention de capital. Olivant souligne avec cette montée au capital que "la valeur du groupe pour les actionnaires peut être rétablie par une action décisive du conseil d'administration" de la banque helvétique.Le britannique se positionne "dans un dialogue constructif avec le président du conseil d'administration (Peter Kurer) et les différents membres du conseil d'admnistration et de la direction d'UBS", selon le communiqué. L'investisseur espère "que le conseil d'admnistration est conscient du fait que l'orientation stratégique future de la société doit être expressément éclaircie", précise-t-on encore chez Olivant.Lugman Arnold avait sévèrement critiqué la nomination de Peter Kurer comme président d'UBS, avant l'assemblée générale du groupe courant avril. Il avait également proposé de diviser le groupe en plusieurs entités, en cédant la branche de gestion d'actifs et d'autres activités pour renforcer les fonds propres d'UBS, qui a subi une dépréciation d'actifs de 37,4 milliards de dollars dans la crise du "subprime".Il avait aussi conseillé de diviser en deux le reste du groupe, avec d'un côté la branche de gestion de fortune, qui resterait une société suisse, et de l'autre côté la branche de banque d'investissement, qui deviendrait une société autonome de droit américain ou britannique.UBS

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :