Le CAC 40 tombe sous les 4500 points

Le CAC 40, après plusieurs jours de résistance, a fini par passer sous la barre des 4500 points ce mardi et termine sur une baisse de 0,83% à 4.473 points. Le marché attend désormais avec impatience la décision demain soir de la Fed sur ses taux d'intérêt. C'est Alstom qui signe ce soir le plus fort recul du CAC. Le titre perd 3,36% à 150,90 euros. On a appris aujourd'hui que des fonds souverains du Moyen-Orient et d'Asie s'étaient invités au capital du groupe à hauteur de 2%. Bouygues, qui est un des grands actionnaires d'Alstom, perd quant à lui 2,43% à 40,87 euros. Le concurrent de Bouygues, Vinci, subit également une forte baisse, de 3,09% à 39,15 euros. Toujours dans le secteur du bâtiment, Eiffage, qui tiendra demain son AG, chute davantage : -5,14% à 42,77 euros. Toutes ces valeurs ont souffert de la chute des mises en chantier en France de plus de 21% sur trois mois. Veolia Environnement continue de reculer toujours à cause de son avertissement sur résultats. Le titre perd 2,46% à 35,16 euros. Depuis le 1er janvier, le titre a chuté de plus de 43%. Saint-Gobain est aussi en recul, de 1,29% à 39,51 euros. Selon Le Figaro, l'AMF, l'autorité des marchés financiers, a ouvert une enquête concernant l'acquisition des titres Saint-Gobain par Wendel. Ce dernier a assuré avoir respecté toutes les règles. Wendel de son côté perd 4,57% à 67,60 euros. On a assisté également ce mardi à de forts reculs pour Suez : -2,97% à 43 euros et pour Carrefour : -2,85% à 40,80 euros. Du côté des hausses, PSA s'installe en tête du CAC et s'octroit 2,27% à 34,61 euros. Le secteur bancaire reprend des couleurs. BNP Paribas prend 1,94% à 59,88 euros. Le Crédit Agricole, dont l'augmentation de capital se termine aujourd'hui, gagne 1,87% à 13,02 euros. Dexia reprend 0,70% à 11,43 euros. La Société Générale qui a racheté 100% des actifs de son véhicule financier spécialisé, gagne 0,18% à 55,63 euros. Sanofi-Aventis s'affiche en forme. L'actiona progressé aujourd'hui de 1,15% à 42,02 euros. Les autorités de régulation aux Etats-Unis ont prolongé la durée d'étude d'un concurrent de son médicament vedette, le Plavix.Sur le SRD, le titre Nyse-Euronext gagne 1,16% à 36,50 euros. L'opérateur boursier transatlantique va prendre 25% de la bourse de Doha pour 250 millions de dollars. A noter en revanche le net recul de Fimalac : -5,73% à 45,50 euros. Il possède l'agence de notation Fitch qui pourrait, comme ses grandes homologues américaines Standard & Poor's et Moody's, faire l'objet d'un contrôle accru, selon le Wall Street Journal, après leur rôle controversé dans la crise des subprime.Enfin sur le marché des devises et de l'or noir, les cours du pétrole remontent, l'OPEP ayant exclu devant les instances eurpéennes d'augmenter sa production. Le baril de WTI vaut 136,91 dollars et le baril de Brent 136,26. Sur le marché des changes, l'euro vaut 1,5589 dollar. (également disponible en vidéo sur votre site)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.