Escapade insolite et culturelle à Tel Aviv

 |   |  600  mots
(Crédits : Reuters)
Oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur Israël et découvrez une destination dépoussiérée, loin des clichés du Moyen Orient. Galeries, musées, centres de design… l’art contemporain est à chaque coin de rue et pas un quartier ne fait exception à cette ambiance si particulière, un peu bobo, un peu branchée, toujours moderne

Futuriste, novatrice, précurseur... Tel Aviv cultive les adjectifs et les surnoms : la ville blanche, en référence au centre historique créé dans les années 30 ; la ville qui ne dort jamais, traduisant son dynamisme créatif débordant ou encore la "bulle", en référence à son ambiance tolérante, notamment vis-à-vis de la communauté LGBT, à l'écart des conflits religieux et territoriaux.

 


Un coeur d'art moderne

 

Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, découvrez d'abord la ville blanche à l'architecture Bauhaus. Construite selon un plan d'urbanisme contemporain, ses rues rassemblent les créations d'architectes immigrés de divers pays d'Europe, entre 1930 et 1950. Le centre Bauhaus, Institut des arts, d'architecture et de design, offre une excellente initiation à la découverte de ce quartier et propose  des expositions temporaires.

 

C'est aussi le moment de vous rendre au Musée d'Art de Tel Aviv, ouvert en 1932 par Meir Dizengoff. On y visite des archives de recherches urbaines, une collection riche et variée, dédiée aux œuvres du 19ème et du 20ème siècles, de nombreux clichés historiques et plusieurs évènements musicaux et de danse contemporaine y sont organisés chaque année. C'est véritablement le cœur de l'art moderne de la ville.

 


Effervescence créative

 

Ne manquez pas le quartier autour du Dizengoff Center où se retrouve toute la jeunesse chic et huppée de Tel Aviv. Un marché réunissant artistes, designers et créateurs de mode s'y tient tous les vendredis. A voir aussi la galerie de design Soho, qui accueille des créations du monde entier. Poursuivez votre ballade sur le boulevard Rothschild ou découvrez la fraicheur des allées de Neve Tzedek, magnifique quartier à l'ambiance authentique. Partout sur les façades, les toits, les portes, on trouve des fresques et des dessins, dont certains datent du 19ème siècle ! Un village dans la ville et une adresse absolument incontournable.

 

 Mais déjà, il est l'heure de l'apéritif ou... de la fête ! Il serait dommage en effet de ne pas profiter de l'effervescence de Tel Aviv. Ce soir, interdiction de se coucher  tôt ! Sur le port, sur le boulevard Rothschild, sur la rue de Koffman ou à Jaffa, de nouveaux bars et boîtes ouvrent chaque semaine ! Rejoignez les noctambules qui s'amusent jusqu'aux petites heures matinales...

 


Le quartier de Jaffa, entre Histoire et design

 

Le lendemain, le paisible quartier de Jaffa sera parfait pour flâner paresseusement. Commencez à Hatachana, cette ancienne gare reconvertie en centre commercial, qui abrite à la fois des boutiques vintages et galeries les plus avant-gardistes du pays. Les cafés et restaurants ne manquent pas, vous serez d'attaque pour le marché aux puces de Jaffa, grand bazar typique, dans les ruelles de la vieille ville. Ponctuez votre journée à Jaffa par les visites du Musée du design de Holon et du Musée Ilana Goor.

Le premier, établi dans un bâtiment iconique aux courbes futuristes, offre chaque année un nouveau programme d'expositions dédiées au design, afin d'inspirer les professionnels et de changer la perception des amateurs ; le second, installé au cœur d'une forteresse du 18ème siècle, présente une collection éclectique de plus de 500 pièces venues du monde entier, dans un cadre chaleureux, loin de "l'anonymat" des académies et des musées.... Tout un programme avant de terminer, à quelques pas de là, par une vue panoramique sur Tel Aviv, point d'orgue de la visite de cette ville qui décidemment réserve bien des surprises !

 

 

>> Et pour plus de destinations retrouvez notre espace voyage

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/04/2014 à 2:39 :
A une certaine époque ,c'était " Alger -la- Blanche ",mais c'était avant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :