Parlementaires, conseillers, lobbyistes : comment fonctionne l'Europe ?

 |   |  513  mots
Reuters
Reuters (Crédits : reuters.com)
[Replay] À la veille des élections européennes, sur fond de crises et de doutes, Arte nous propose deux documentaires expliquant les rouages des institutions européennes et la puissance des lobbyistes sur Bruxelles.

Voyage au coeur de l'Europe

Pour les uns, c'est une institution essentielle et incontournable ; pour les autres un monstre bureaucratique et inefficace. Comment fonctionne notre Europe, dont les mécanismes apparaissent souvent bien opaques ? Entre Bruxelles et Strasbourg, une véritable immersion en cinéma direct dans les coulisses du Parlement européen.

Pour les uns, c'est une institution essentielle et incontournable ; pour les autres un monstre bureaucratique et inefficace. Comment fonctionne notre Europe, dont les mécanismes apparaissent souvent bien opaques ? En particulier, à quoi sert son parlement ? Qui y travaille ? Comment y échange-t-on dans vingt-quatre langues ? Pendant plusieurs semaines, Olivier Malvoisin (Fini de rire) a filmé le quotidien de ceux dont le Parlement européen est la vie même : des parlementaires, des conseillers, des fonctionnaires, des interprètes…

En les suivant dans les couloirs, les ascenseurs, les salles de réunion, il nous invite à une saisissante plongée dans les coulisses de la politique européenne. Et apporte un certain nombre de réponses aux questions que nous, citoyens, nous posons sur ce monde "obscur" - ou en tout cas perçu comme tel.

--

Bruxelles business, qui contrôle vraiment l'Europe ?

Comment, à Bruxelles, les lobbys financiers et industriels influencent les décisions européennes. Une enquête rare et instructive au coeur de réseaux d'influences qui mettent en jeu le principe même de notre démocratie.

Bruxelles le deuxième pôle de lobbying après Washington !

Aux abords des institutions européennes, il existe pas moins de 2 500 structures de groupes de pression et plus de 15.000 lobbyistes. Cette enquête propose de pénétrer dans les coulisses, souvent obscures, de la Commission européenne, là où se décident, se peaufinent et s'amendent des lois qui touchent directement les citoyens de l'Union. Un système législatif complexe et fragile que les industriels et les multinationales ont appris à manipuler et influencer via des représentants au carnet d'adresses bien rempli, experts en techniques de persuasion.

L'Europe sous influence

Pour mieux comprendre ces réseaux secrets d'influences, les réalisateurs ont rencontré certains de leurs membres : Pascal Keineis représente à lui seul quarante multinationales dans le secteur des services, des banques et des assurances et du tourisme, soit 50 % du PNB de l'UE. À l'opposé, le jeune activiste Olivier Hoedeman a créé il y a vingt ans un observatoire pour cerner l'influence de l'industrie sur les décisions de Bruxelles.

Au début de ses recherches, il avait notamment découvert l'existence de l'ERT, groupe de pression réunissant les plus gros industriels européens, qui aurait influencé directement la création du marché unique en 1993 et ses modalités très libérales.

Documents à l'appui, il a révélé ses informations dans un livre mais aucun média ne les a relayées ! Seul le vice-président estonien de la commission Siim Kallas a répondu en 2004 à son appel : il lancera le très controversé registre des lobbys, finalement ouvert uniquement… sur la base de la participation volontaire. La transparence est donc loin d'être de mise.

--

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :