Une peau électronique pour doter l'homme d'un sixième sens

 |  | 95 mots
Lecture 1 min.
Certains insectes et vertébrés comme les chauves-souris sont capables de détecter des champs magnétiques pour s'orienter et naviguer.
Certains insectes et vertébrés comme les chauves-souris sont capables de détecter des champs magnétiques pour s'orienter et naviguer. (Crédits : Reuters)
Des scientifiques allemands et japonais travaillent sur un système magnétosensoriel pouvant être adapté à la peau humaine. Idéal pour s'orienter grâce aux champs magnétiques...

Grâce à la magnétoréception, certains insectes et vertébrés sont capables de détecter des champs magnétiques pour s'orienter et naviguer. Demain, l'homme sera-t-il doté de ce sixième sens ? C'est l'objectif d'un groupe de scientifiques japonais et allemands, qui travaillent sur un système magnétosensoriel pouvant être adapté à la peau humaine.

Concrètement, cette « peau électronique » prend la forme de microcapteurs extrêmement fins et légers placés dans la paume de la main. En plus des « superpouvoirs » qu'elle donnerait à l'homme, des applications sont envisagées en robotique. 

tour du monde de l'innovation

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2015 à 18:12 :
pas la peine, ça existe déjà naturellement ! Il suffit d'apprendre à s'en servir. Yves Rocard : "peu de scientifiques savent que les cellules de l’être humain renferment des cristaux de magnétite, ce qui a été mis en évidence par deux biologistes américains, les docteurs Gould et Kirschvink. J’ai moi-même rencontré Gould et Kirschvink et pris connaissance de leurs travaux. Leur découverte est stupéfiante : ils ont trouvé, dans le cerveau et le cou des pigeons, dans la tête des baleines, des orques, des dauphins mais aussi sur le ventre des abeilles et de la plupart des insectes, des petits cristaux de magnétite et de silicium qui valent chacun un dixième de micro-cube. Quant à l’homme, le biologiste anglais Baker a identifié chez lui, en disséquant des cadavres et en les réduisant en cendres, des petits amas de magnétite. Il a même réussi à les localiser, chez l’homme, dans les arcades sourcilières et les articulations.". Le magnétisme naturel (émission et reception) de l'homme est une réalité ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :