Pour Tom Katis, patron de Voxer, son application "n'a pas vocation à remplacer les textos"

 |  | 368 mots
Lecture 2 min.
Capture décran Web'12
Capture décran Web'12 (Crédits : Capture décran Web12)
Invité au Web'12, Tom Katis a présenté son application Voxer, qui permet d'envoyer des messages vocaux à ses contacts via un smartphone. Pour lui, Internet permet l'essor de nouveaux moyens de communication, mais chacun à sa place et son utilité.

C?est en 1941 que serait née l?appellation "talkie-walkie". Lors d?une démonstration de ce nouvel appareil à Toronto, un journaliste aurait aperçu un soldat en train de parler tout en déambulant. Surpris, il demanda à ce dernier ce qu?il faisait avec cette machine bizarre. Et le soldat répondit qu?elle permettait de parler en marchant. Plus d?un demi-siècle plus tard, Tom Katis a eu une idée similaire. Mais l?a adaptée au web, et aux smartphones plus précisément. Son application s?appelle Voxer. Elle permet d?envoyer des messages instantanés audio, ou des textes et des photos à ses contacts. Sachant que ceux-ci peuvent écouter le message pendant son enregistrement, où le consulter plus tard.

Une "croissance folle"

Invité au Web?12, Tom Katis a présenté son application, dont il a eu l?idée après avoir servi dans l?armée, en Afghanistan. "Voxer fonctionne de la même manière que les outils de communication que nous utilisions sur le terrain", explique-t-il. "Quand on est sous le feu de l?ennemi, on est obligé de tout écouter, mais on ne peut pas toujours répondre dans l?immédiat à tout le monde." Surtout, Voxer vient damer le pion aux messageries classiques des opérateurs mobiles, avec un système bien plus souple, et sans avoir besoin de composer un numéro de téléphone.

"Nous affichons une croissance folle"

Mais où se situe Voxer par rapport aux messages écrits qui se sont démocratisés ces dernières années? "Voxer est une application talkie-walkie pour smartphones, mais elle n'a pas vocation à remplacer les textos", souligne Tom Katis. A ses yeux, son application vient simplement accroître l?offre disponible. Chaque technologie a donc sa place: "Les gens ne vont pas rester muet en n?envoyant que des messages écrits, juge-t-il. A l?oral, les rapports et interactions sont différentes, on ne s?exprime pas de la même manière." Résultat, il croit dur comme fer à l?avenir de son bébé : "chaque jour, nous avons de nombreux nouveaux utilisateurs, et nous affichons une croissance folle", s?est-il félicité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :