Wendel : les marchés applaudissent la cession d'Oranje-Nassau

 |   |  222  mots
La société d'investissement prévient qu'elle sera dans le rouge sur le premier semestre et sur l'ensemble de l'exercice. Elle cède des activités d'Oranje Nassau. Les marchés saluent cette décision.

La société d'investissement Wendel a annoncé après la clôture de la Bourse de Paris qu'il s'attend à une perte comptable sur l'ensemble de l'exercice 2009. Ses comptes devrait être dans le rouge dès le premier semestre.

"La poursuite de la dégradation de l'environnement économique, combinée à divers éléments, notamment la perte technique de dilution sur les titres Saint-Gobain, pourrait conduire à une perte comptable pour le groupe dès le premier semestre et pour l'ensemble de l'année", a prévenu, dans un communiqué, le nouveau président du directoire Frédéric Lemoine qui vient de succéder à Jean-Bernard Lafonta, obligé de quitter ses fonctions après plusieurs polémiques sur la rémunération des dirigeants et l'investissement surprise et massif dans Saint-Gobain avant la chute de la Bourse.

Le chiffre d'affaires consolidé de la société d'investissement a augmenté de 1,5% au premier trimestre à 1,184 milliard d'euros.

Pour retrouver un peu d'air financier, elle va céder certaines activités pétrolières de sa filiale néerlandaise Oranje-Nassau pour 630 millions d'euros à un consortium d'investisseurs dans donner leur nom. Cette opération va permettre d'alimenter "sa trésorerie très solide" à hauteur de 505 millions d'euros. (retrouvez le communiqué de Wendel).

En Bourse, l'action a été plébiscitée. Elle progresse de 3,62% à 33,80 euros sur le SBF 120 à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :