Wendel de nouveau recherché, la pression monte sur la direction

 |   |  131  mots
Le titre a pris plus de 4%. Il est en nette hausse depuis plusieurs jours. Selon nos informations, une quarantaine d'actionnaires exigent le départ de l'équipe dirigeante de la société d'investissements.

Selon les informations parues ce lundi dans "La Tribune", une quarantaine d'actionnaires représentant plus de 5% de la Société lorraine de participations sidérurgique (SLPS), actionnaire principal de la société d' investissement qui regroupe les 950 descendants de la famille Wendel, exigent le départ de l'équipe dirigeante et donc de Jean-Bernard Lafonta.

Outre le départ des dirigeants, ces actionnaires réclament la réorganisation de la gouvernance du conseil d'administration de la SLPS afin de mettre en place une stratégie de reprise en main des intérêts familiaux. 

En Bourse, le titre a pris ce lundi 4,14% à 20,27 euros. De source proche de la société, on souligne que ces derniers jours, l'action a nettement progressé pour des raisons techniques.

Retrouvez le dossier complet dans "La Tribune"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La gestion d'Ernest-Antoine SELLIERE avait été plus heureuse, dans une conjoncture plus facile,il est vrai!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :