Wall Street en hausse, rassurée par les résultats des "stress tests" et l'emploi

 |   |  892  mots
La Bourse de New York a terminé en hausse ce vendredi 8 mai, rassurée par les résultats des tests gouvernementaux sur les banques américaines et le ralentissement du rythme des destructions d'emplois aux Etats-Unis : le Dow Jones a gagné 1,96% et le Nasdaq 1,33%.

Les indices américains se sont affichés en territoire positif ce vendredi 8 mai au lendemain de la publication des résultats des fameux "stress tests". D'après ces tests de résistance, il apparaît que 10 des 19 plus grandes banques américaines ont un besoin, en capitaux supplémentaires, de 75 milliards de dollars.

Les investisseurs ont bien accueilli cette nouvelle puisque le secteur bancaire s'est affiché en nette hausse. Par ailleurs, la tendance haussière est  accentuée ce vendredi par le dernier rapport du département américain du Travail, qui montre que les destructions d'emplois en avril 2009 aux Etats-Unis sont moins importantes que prévu. 

Le Dow Jones a affiché à la clôture un gain de 1,96%, à 8.574,65 points et le Nasdasq de 1,33%, à 1.739,00 points Le S&P a gagné quant à lui 2,41% à 929,23 points.

Selon les statistiques publiées ce vendredi, les États-Unis ont encore détruit 539.000 emplois en avril 2009, soit un niveau inférieur au consensus des économistes qui tablait sur 600.000 destructions de postes. Le taux de chômage est en revanche conforme aux attentes, puisqu'il grimpe à 8,9%, contre 8,5% en mars. Les destructions d'emplois se chiffrent désormais à 5,7 millions depuis que la récession a commencé en décembre 2007.

Publiés après la clôture de Wall Street jeudi, les résultats des "stress tests" bancaires ont soulagé les investisseurs. Les fameux tests ont montré que 10 des 19 plus grandes banques américaines avaient besoin de lever des fonds propres, d'un montant global de 75 milliards de Dollars. En outre, une éventuelle aggravation de la crise économique pourrait entraîner de nouvelles pertes estimées à 600 milliards de dollars pour ces banques, estime aussi la Fed.

Malgré ces montants impressionnants, la survie des établissements n'est pas menacée, et les investisseurs espèrent qu'ils pourront trouver seuls des capitaux, sans avoir à faire à nouveau appel aux pouvoirs publics. Parmi les banques plus exposées, Bank of America a encore besoin de 33,9 milliards, Citigroup de 5,5 milliards (moins que les 10 milliards redoutés), Wells Fargo de 13,7 milliards, GMAC de 11,5 milliards et Morgan Stanley de 1,8 milliard. 

En revanche, JP Morgan Chase, Goldman Sachs, American Express et MetLife entre autres, n'auront pas besoins de capitaux frais. Les banques concernées ont jusqu'au 8 juin pour présenter un projet précis, puis jusqu'au 9 novembre pour finaliser les opérations de recapitalisation.

Ainsi, sur le front des valeurs bancaires, Morgan Stanley (+3,91% à 28,20 dollars) et Wells Fargo (+13,81% à 28,18 dollars) ont finalement progressé après avoir ouvert en très forte baisse. Les deux banques ont relevé vendredi le montant de leur appel au marché, qui doit leur permettre de lever les fonds réclamés par l'Etat.

AIG a gagné 3,08% à 2,01 dollars. American International Group a annoncé ses résultats du premier trimestre 2009. Le groupe affiche une perte nette de 4,35 milliards de dollars, soit 1,98 dollars par action, contre une perte de 7,81 milliard (3,09$ par action sur le premier trimestre 2008). La perte nette ajustée sur la période est de 1,6 milliard, contre une perte ajustée de 3,56 milliards un an avant. 

CBS a gagné 6,08% à 8,55 dollars. Le groupe de medias new-yorkais a annoncé ses résultats du premier trimestre 2009. Son revenu est de 3,16 milliards, contre 3,65 milliards sur la même période de l'exercice précédent. Son résultat opérationnel s'affiche à 107,5 millions contre 524 millions un an avant. Le groupe enregistre sur la période une perte nette de 55,3 millions (0,08 dollar par action), contre un profit de 244,3 millions (0,36 dollar par action), sur le premier trimestre 2008. Les analystes anticipaient un bpa de 0,07 dollar pour un revenu de 3,26 milliards.

Activision Blizzard s'est très bien orienté ce vendredi. Le titre s'est apprécié de 7,36% à 11,81 dollars. Le numéro un mondial des jeux vidéo a publié des trimestriels bien supérieurs aux attentes, à 724 millions de dollars pour 8 cents de bénéfice par action en données lissées. Le consensus était à 550 millions et 3 cents. Le groupe a relevé de 4,7 à 4,8 milliards sa projection de chiffre d'affaires annuel, et de 61 à 63 cents celle du bénéfice par action, tout en tempérant ses prévisions globales sur le secteur.

Microsoft s'est apprécié de 0,52% à 19,42 dollars. Le groupe a annoncé son intention d'acquérir BigPark, un concepteur canadien de jeux vidéo interactifs. BigPark a été fondé en 2007 par un groupe à l'origine de deux sociétés, Distinctive Software et Electronic Arts Canada. Microsoft explique que l'acquisition va lui permettre d'attirer les développeurs de BigPark au sein de sa branche Microsoft Game Studios pour le développement d'un jeu Xbox 360.

McDonald's s'est avancé de 2,87% à 54,92 dollars. Le groupe vient d'annoncer une progression de 6,9% de ses ventes à périmètre comparable en avril.

Microchip Technology a reculé en revanche de 5,12% à 21,51 dollars.  Le fabricant de semi-conducteurs a publié pour son premier trimestre 2009 un bénéfice net de 22,8 millions ou 12 cents par titre, contre un profit de 76,7 millions ou 40 cents par action au premier trimestre. Le bpa ajusté ressort à 15 cents. Le chiffre d'affaires plonge de 34% à 173,3 millions. Ces chiffres sont supérieurs aux attentes puisque le consensus tablait sur un bpa de 11 cents pour des ventes 172,1 millions.

Enfin, les prix du pétrole sont montés à leur plus haut niveau depuis six mois ce vendredi à New York, après les chiffres meilleurs que prévu de l'emploi américain qui ont renforcé l'idée d'une prochaine reprise de l'économie. Le baril a ainsi fini la séance en hausse de 1,92 dollar, à 58,63 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :