Pause à la Bourse de Paris

 |   |  328  mots
La Bourse de Paris marque une pause après sa belle progression de lundi. A l'ouverture, le CAC recule de 0,23% à 3.186 points.

Lafarge poursuit son rebond et enregistre la plus forte hausse du CAC à l'ouverture avec un gain de 1 et demi% à 49euros. Son concurrent, Saint-Gobain, prend lui 1,3% à 24euros70. 

Sanofi-Aventis enregistre une progression de 1,3% à 41,96 euros. La direction se base sur les conclusions de l'agence européenne du médicament pour rassurer sur son antidiabétique Lantus. 

Cap Gemini est bien orienté ce matin avec une hausse de 1,22% à 26,62 euros. Pour sa part,  Alcatel-Lucent rebondit de 0,96% à 1,78 euro. Hier, le titre était le seul dans le rouge sur le CAC. 

Dans l'ensemble, le secteur bancaire est plutôt bien orienté. BNP Paribas gagne 0,54% à 47,73 euros et Dexia 0,57 à 5,50 euros. Société Générale avance de 0,4%, tandis que Crédit Agricole cède 0,2%. 

Hors CAC 40, le certificat d'investissement d'Areva augmente de 1% à 430 euros. C'est aujourd'hui que se tient un conseil de surveillance du groupe au sujet de son plan de refinancement. 

Côté baisse, Carrefour tient la vedette sur le CAC: le titre recule de 2,58% à 30,65 euros. C'est aujourd'hui que le distributeur tient sa journée de présentation aux investisseurs et aux analystes. 

EADS affiche une baisse de 1,6% à 11,75 euros. Je vous rappelle qu'un avion Airbus s'est crashé aux Commores ce mardi. Les mauvaises conditions météo pourraient être à l'origine de la catastrophe. 

Michelin cède 2% à 40,41 euros. Renault -0,88% à 25,91 euros. Et Peugeot affiche un recul de 0,45% à 18,61 euros. La marque au lion annoncé avoir émis pour 575 millions d'euros d'Oceanes après exercice de son option de surallocation de 75 millions d'euros. 

Veolia Environnement est victime de prises de bénéfices après sa belle séance d'hier: le titre lâche 1,4% à 21 euros. Et France Télécom abandonne 0,55% à 16,40 euros. Le groupe a émis aux Etats-Unis un emprunt obligataire de 2,5 milliards de dollars. 

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut repartent nettement à la hausse. Le baril de WTI américain s'échange contre 72,40 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 71,95 dollars. Côté devises, l'euro remonte à 1,4108 dollar.

 (également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :