Tapie reçoit du renfort pour partir à l'assaut du Club Med

 |   |  158  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'homme d'affaires Christian Audigier serait prêt à s'associer à Bernard Tapie pour s'emparer du Club Méditerranée.

Le styliste et designer français Christian Audigier, surnommé le virtuose du bling-bling, qui a fait fortune aux Etats-Unis (sa société est valorisée à 500 millions d'euros), se verrait bien associé à Bernard Tapie pour "s'emparer du Club Méditerranée", selon un article publié dans le dernier numéro de l'Expansion.

Le magazine ne dit pas si les deux hommes d'affaires, que l'on compare quelque fois, ont discuté ensemble de ce projet. De son coté, Bernard Tapie affirme détenir actuellement entre 1 et 2 % du capital du Club Med et il laisse toujours planer le doute sur ses intentions en attendant la publication, en fin d'année, des résultats 2009 du groupe.

Cette déclaration de Christian Audigier a redonné un attrait spéculatif à l'actions du Club Med. Elle gagne 2,82 %, à 14,55 euros dans un volume étoffé représentant 2,4 % de son capital. D'autant que Goldman Sachs a placé le titre dans sa liste de valeurs à l'achat, au lieu de neutre auparavant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
l'équipée sauvage...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
quand les 2 hommes les plus vulgaire se rencontre c le sommet du mauvais gout pauvre club med
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le club c tb ! faut -il ENCORE faire confiance à 1 bonne etoile pour preserver cette valeur cree par MR Trigano avec d' excellentes intentions ! des vacances pour TOUS !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
G. Blitz et G.Trigano doivent se retourner ds leur tombe devant ce triste spectacle !
Cette entreprise magique qui se trouve écartelée de part et d'autre par des maniaco-narcissistes qui ne comprennent rien au monde du tourisme et à la philosophie d'origine du Club Med .
DOMMAGE !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :