Recul d'Apple dans le collimateur des autorités de la concurrence

 |   |  206  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les autorités antitrust américaines envisageraient d'ouvrir une enquête contre le groupe pour entrave à la concurrence dans la conception d'applications pour les iPhone et iPad. Le titre a perdu plus de 3% ce mardi.

On avait plutôt l'habitude des attaques des autorités de la concurrence contre Microsoft. Cette fois, ce serait Apple qui serait dans le viseur du régulateur américain. Et cela ne plait pas au marché : le titre s'éloigne de ses plus hauts historiques ce mardi et a reculé de 3,28% à 257,61 dollars.

Selon le Financial Times et l'agence Reuters, le ministère de la Justice et la Commission fédérale du commerce (FTC) soupçonneraient la célèbre marque à la pomme de forcer les programmateurs informatiques à utiliser ses outils de développement pour créer des applications fonctionnant sur ses téléphones iPhone, sa dernière tablette numérique iPad qui atteint des records de vente ou ses baladeurs multifonctions iPod touch. Les deux organes seraient pour l'instant en train d'étudier l'opportunité de lancer une enquête officielle.

Cette information tombe alors même qu'Apple se défend contre l'absence du programme de vidéos Flash de l'éditeur de logiciels Adobe sur ses appareils portables. L'emblématique PDG du groupe, Steve Jobs, publiait ainsi jeudi une lettre ouverte dans laquelle il a jugé démodé le logiciel qu'il accuse par ailleurs de brider les innovations apportées par son entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2010 à 19:10 :
Un coup d'ADOBE ou de GOOGLE ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :