La Bourse de Paris a perdu près de 9% en un mois

 |   |  562  mots
La Bourse de Paris, toujours inquiète à propos de la zone euro, a évolué sans direction tout au long de la séance. A la clôture, le CAC 40 perd 0,21% à 3.507 points. Sur l'ensemble du mois de mai, l'indice a perdu 8,67%.

 La Bourse de Paris a évolué autour de l'équilibre tout la séance, toujours inquiète après l'annonce, vendredi, de la dégradation de la note de l'Espagne. A la clôture, le CAC 40 perd 0,21% à 3.507 points. La séance a été calme, Wall Street et les marchés au Royaume-Uni étant fermés. Première victime de ce manque d'entrain sur les marchés : les transactions. Seulement 1,593 milliards d'euros ont été échangés, le volume de transactions le plus faible enregistré sur une séance depuis le début l'année. Sur un mois, l'indice parisien perd tout de même 8,67%, soit sa plus forte baisse mensuelle depuis février 2009.

BNP Paribas signe la plus forte baisse du CAC 40. Le titre perd 1,44% à 46,29 euros. Société Générale cède 1,41% à 35,05 euros. La Tribune révèle que les deux banques étudient chacune la possibilité de racheter la banque polonaise Zachodni WBK. Le reste du secteur bancaire évolue en ordre dispersé, Crédit Agricole perd 0,45%. En revanche, Dexia enregistre la plus forte hausse du CAC 40 et gagne 2,18% à 3,38.

GDF Suez cède 1,27%. Pourtant, le groupe a annoncé avoir décroché un contrat pour les deux nouveaux projets de centrales d'Oman, Barka 3 et Sohar 2. Ces projets de centrales électriques au gaz auront une capacité de production totale de près de 1.500 MW (744 MW chacun). Le groupe français détiendra une participation de 46% dans ces deux projets, dont l'investissement total s'élèvera à 1,7 milliard de dollars (1,38 milliard d'euros).

France Télécom perd 0,55% à 15,50 euros. Le groupe lance une offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire sur les actions de Network Related Services (NRS) dont il détient déjà 96,3% du capital. France Télécom propose de racheter le solde des titres au prix de 18 euros entre le 14 juin et le 25 juin 2010 inclus, ce qui représente un maximum de quelque 3,7 millions d'euros.

Dans le sillage du petit recul des cours du brut, les valeurs pétrolières et parapétrolières évoluent dans le rouge. Le baril de WTI américain s'échange contre 74,45 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 74,64 dollars. Total, la première capitalisation du CAC 40, perd 1,06%. Technip recule de 0,69%.

Air France-KLM cède 0,26% à 9,87 euros. La compagnie doit annoncer ce lundi à ses salariés une réorganisation de son activité de transport de marchandises, selon Le Figaro. Les syndicats craignent que ce soit le prélude à l'abandon des avions-cargos.

Du coté des hausses,  EADS progresse de 1,27% à 16,29 euros. Le groupe aéronautique européen, maison-mère d'Airbus, n'attend pas d'effet positif de la chute de l'euro sur ses comptes avant 2013 en raison de sa politique de couverture du dollar, a déclaré dans un entretien à Investir son président Louis Gallois.

Du coté des valeurs automobiles, Renault prend 0,79% à 29,38 euros. Le constructeur a décidé de rapatrier dans son usine normande de Sandouville la production de son fourgon Trafic, aujourd'hui réalisée en Espagne et en Grande-Bretagne. Michelin grimpe de 0,29%, mais Peugeot perd 0,03%.

Alstom prend 0,67% à 39,13 euros, grâce à une hausse de recommandation de WestLB.

Nicox bondit de 20,47% à 3,20 euros. Le président Michele Garufi qui se dit toujours confiant dans la valeur  médicale du naproxcinod et dans la pertinence des données malgré les déboires récents du produit aux Etats-Unis.

Sur le marché des devises, l'euro est repassé en dessous de 1,23 dollar à 1,2281 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2010 à 16:10 :
Lorsque la city et wall street sont fermées les traders français ne savent pas quoi faire, alors il ne faut pas s'étonner des performances :p
a écrit le 31/05/2010 à 14:31 :
dès les premiers jours de mai les hedge funds avaient programmé la baisse de l'euro et des bourses européennes ! alors expliquer quoi ? LES SP2CULATEURS VIA DES VENTES A DECOUVERT ONT ORIENTE LES BOURSES EUROPEENNES A LA BAISSE - C EST UN PARI BOURSIER
A LA HAUSSE OU A LA BAISSE ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :