EuropaCorp ne convainc pas le marché

La société de production et de distribution cinématographique a vu son activité dopée par la sortie des films Adèle Blanc-Sec et l'Immortel. A la Bourse de Paris, le titre EuropaCorp recule néanmoins.

1 mn

EuropaCorp a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 12,7% sur le premier trimestre de son exercice, soutenu par la sortie récente des films Adèle Blanc-Sec et l'Immortel.

La société de production et de distribution cinématographique, fondée en 1999 par le cinéaste Luc Besson, a réalisé sur le trimestre clos au 30 juin, premier de l'exercice 2010-2011, des ventes de 23 millions d'euros contre 20,4 millions un an plus tôt.

Les ventes en salles en France ont bondi de 273% environ sur la période - et contribué à hauteur de 24% au chiffre d'affaires total - tandis que les ventes internationales ont grimpé de 55% environ (21% du total). L'adaptation cinématographique de la bande dessinée Adèle Blanc-Sec est sortie le 14 avril et l'Immortel le 24 mars.

Faute de sorties vidéo majeures, le chiffre d'affaires de l'activité a en revanche reculé de 55%. EuropaCorp rappelle par ailleurs qu'il anticipe toujours un nombre moindre de sorties de films sur l'exercice en cours.

Son chiffre d'affaires trimestriel a intégré pour la première fois l'activité Séries TV créée après l'acquisition de Cipango, en avril dernier. Cette branche a pesé pour 16% dans le chiffre d'affaires total du groupe.

Cette publication n'est pas parvenue à séduire les investisseurs. A la Bourse de Paris, l'action EuropaCorp reculait à la clôture de 0,98% à 5,04 euros.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.