Crédit Agricole en tête du CAC 40

 |   |  269  mots
Copyright Reuters
Selon la presse, la banque ne devrait pas être obligée d'effectuer une augmentation de capital pour se conformer aux règles de Bâle III. Le marché a apprécié et a propulsé le titre en tête du CAC 40.

Crédit Agricole gagne plus de 4 % lundi en fin de matinée. Le titre est soutenu par des propos du dirigeant de la caisse régionale du Crédit Agricole Nord de France écartant l'hypothèse d'une augmentation de capital pour se conformer aux normes Bâle III.

Le marché a apprécié la nouvelle. Le titre s'est envolé de 4,43 %, portant sa performance annuelle à plus de 20,42 % après avoir chuté de 23,1 % en 2009.

Si la faible valorisation du titre qui se paye 6 fois ses bénéfices estimés pour 2011, porte le titre, les investisseurs sont surtout rassurés par le fait que la banque n'aurait pas besoin de procéder à une augmentation de capital pour se conformer aux nouvelles règles du comité de Bâle. C'est du moins ce que Alain Diéval, le directeur général de Crédit Agricole Nord de France, a déclaré aux Echos.

"Le principal sujet est ici de savoir si l'avance d'actionnaire (3,97 milliards d'euros) et la dette hybride (1,8 milliard d'euros) seront traitées comme des fonds propres durs sous Bâle III", relève un trader. Dans une note de la banque KBW, le groupe régional français serait en discussions avec le régulateur afin de comptabiliser ces deux apports dans ses fonds propres pour se conformer à la réglementation dite de Bâle III qui doit entrer en vigueur en 2013.

Une porte-parole du Crédit Agricole SA, le véhicule coté du groupe Crédit Agricole, s'est abstenue de tout commentaire, se refusant à confirmer ou non les propos du responsable de Crédit agricole Nord de France.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2011 à 17:44 :
Fonds propres ou pas, même si les avances d'actionnaires ne sont pas considérés comme tel par Bâle III, les caisses régionales ont, elles, suffisamment de fonds propres pour y palier...
Elles ont été régulièrement sollicités (et ont répondu positivement) par CASA pour faire face, à chaque fois, aux besoins réglementaires, quels qu'ils soient...
a écrit le 07/02/2011 à 16:23 :
C'est à désespérer de tout! Il faut des mois et des mois de discussion pour savoir si une avance d'actionnaires doit être ou non considérée comme des fonds propres.
a écrit le 07/02/2011 à 14:04 :
si on peut mettre du papier dans les fonds propres...???les bilans sont forcément meilleurs mais ....,,,???ce n'est pas très prudent!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :