Le mariage Sanofi et Genzyme bientôt célébré

La transaction porterait sur une somme plus importante que prévu. Plusieurs sources évoquent le chiffre de 20 voire 22 milliards de dollars. Sanofi se refuse à tout commentaire. En Bourse, le titre s'est inscrit en hausse.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Sanofi-Aventis et Genzyme seraient près de conclure une transaction d'environ 20 milliards de dollars, selon des sources proches du dossier, soit 1,5 milliard de plus que l'offre initiale du laboratoire français pour racheter le spécialiste américain des maladies rares. De mêmes sources, on indiquait qu'il était prévu que les conseils d'administration des deux sociétés fassent le point séparément dimanche sur l'état des discussions. Selon la presse un accord devrait être officialisé en début de semaine.

En rachetant Genzyme, Chris Viehbacher afficherait à son actif la plus grosse acquisition depuis qu'il a pris les rênes de Sanofi fin 2008. L'opération donnerait un coup de fouet à la croissance des résultats de Sanofi, permettrait au groupe de changer de dimension dans la biotechnologie et favoriserait un rattrapage boursier du titre. Celui-ci a perdu 13% en 2010 alors que le CAC 40 cédait 3,3% et que l'indice sectoriel européen gagnait 6,2%. Lundi, l'action a progressé de 0,97 %. Depuis le début de l'année, l'action Sanofi a repris 6,14 %, contre un gain de 7,52 % pour le CAC 40.

Pour l'heure, Sanofi continue d'examiner les livres de Genzyme ('due diligence') et les deux sociétés n'ont pas encore finalisé un accord. L'offre pourrait atteindre environ 74 dollars par action en numéraire auxquels s'ajouterait un certificat de valeur conditionnelle (CVC) de 5 à 6 dollars, a-t-on déclaré de sources proches du dossier. La valeur nominale du CVC, attachée aux performances d'un traitement expérimental de Genzyme dans la sclérose en plaques, le Lemtrada, devrait se situer entre 12 et 15 dollars payables dans un délai de sept à huit ans, a précisé une des sources.

Prié de commenter ces informations, un porte-parole du laboratoire français a déclaré dimanche : "Comme nous l'avons déjà annoncé, nous avons signé un accord de confidentialité avec Genzyme et poursuivons l'examen de certaines informations non publiques. Nous n'avons pas d'autre commentaire." "Une transaction autour de 74 dollars par action aurait du sens tant sur le plan stratégique que financier. (...) Elle permettrait d'affronter les importantes pertes de brevets auxquelles le groupe doit faire face", commente Marc Booty, gestionnaire de fonds chez Pictet.

Alors que Sanofi publie ses résultats annuels mercredi 9 février, une source a indiqué vendredi à Reuters qu'un accord avec Genzyme pourrait être annoncé avant cette date. En août dernier, Genzyme avait rejeté l'offre amicale de rachat du groupe français, ce qui a amené ce dernier à lancer le 4 octobre une OPA hostile. Disant valoir entre 84 et 89 dollars par action, Genzyme a écarté les 69 dollars par action proposés par Sanofi. Afin de trouver une solution négociée, le français a repoussé par deux fois l'échéance de son OPA pour discuter d'un complément de prix basé sur un CVC.

Genzyme, qui a construit son succès en inventant de nouveaux traitements biologiques pour des maladies très rares, a évalué les ventes potentielles du Lemtrada à 3,5 milliards de dollars, contre à peine 700 millions pour Sanofi. Karl-Heinz Koch, analyste chez Helvea, estime que le CVC est un bon moyen pour Sanofi de faire face aux incertitudes qui entourent le Lemtrada.
"A 74 dollars plus CVC, les modalités de la transaction sont raisonnables (...) Le levier en matière de résultats est substantiel pour Sanofi. Le groupe pourrait extraire quelque deux milliards de dollars de bénéfice en intégrant Genzyme", ajoute-t-il.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.