Soitec voit encore rouge

 |   |  451  mots
Soitec DR
Soitec DR
La chute des ventes de PC fin 2012 début 2013 a entrainé la chute dans le rouge du fabricant de plaque de silicium sur isolants. Le groupe accuse une perte de 209,5 millions d'euros, et bien qu'ils annoncent une croissance à deux chiffres sur l'exercice 2013-2014, les investisseurs restent frileux, et l'action perdait 7% de sa veleur ce matin.

 

L'année 2012-2013 a été rude pour Soitec. Ce n'est pas une surprise, le fabricant de plaques de silicium sur isolants a fini l'exercice écoulé dans le rouge vif, subissant de plein fouet la chute plus rapide que prévue des ventes de PC et autres ventes connexes et de la demande pour les plaques en 300 mm. Ainsi, le chiffre d'affaires consolidé au titre de l'exercice 2012-2013 s'élève à 262,9 millions d'euros, en baisse de 18,7 % par rapport à l'exercice précédent. Le repli des facturations aurait pu être plus important sans le concours des ventes de plaques principalement dédiées aux applications mobiles. Elles ont augmenté de 13,4 % en euros et les autres ventes du segment Electronique étaient en hausse de 75,8 % à 59,5 millions d'euros.

Le repli notable de la demande pour les plaques en 300 mm, la faible utilisation des capacités industrielles et la poursuite des investissements dans la Recherche-Développement ont occasionné une perte courante de 123 millions d'euros, contre 45,9 millions d'euros pour l'exercice précédent. Le groupe a dû également consentir de nombreux investissements dans la division Energie solaire. Il assure que la phase d'investissement industriel au sein de ce pôle solaire est arrivée à son terme en mars 2013. Compte tenu de tous ces éléments, la perte nette part du groupe s'est creusée à -209,5 millions d'euros après une perte de 56,3 millions d'euros pour l'exercice 2011-2012.

Une croissance solide à venir
Malgré ces comptes fortement dégradés, le groupe devrait enregistrer une solide croissance à deux chiffres sur l'exercice 2013-2014. Il prévoit en effet une contribution plus équilibrée aux recettes des segments Electronique et Energie solaire. S'agissant du segment Electronique, la demande de produits mobiles (tablettes, téléphones mobiles) devrait, selon Soitec, compenser en partie le repli attendu des ventes dédiées aux PC et aux consoles de jeux. Le segment Energie solaire devrait, selon les prévisions de Soitec, apporter une contribution notable au chiffre d'affaires total du groupe.

Le groupe entend finaliser des accords de vente avec reprise en crédit-bail (sale and lease-back) de certains de ses actifs avant la fin de l'exercice 2013-2014. En parallèle et pour mieux servir ses clients et actionnaires, Soitec explique poursuivre l'optimisation de sa structure des coûts en lien avec les tendances de marchés sous un programme stratégique « Soitec 2015 ». Soitec espère que ce programme conduira à un retour à la profitabilité au cours de la période en étant centré sur les coûts. Mais le groupe n'a pas été plus précis quant aux modalités et aux objectifs de ce plan.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des actions Soitec en direct

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :