Bond des ventes de voitures en Europe, Renault et Peugeot en profitent

 |   |  231  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La hausse des nouvelles immatriculations s'établit à 11,2% en octobre, toujours soutenue par la prime à la casse. En Bourse, les titres Renault et Peugeot figurent parmi les plus fortes hausses du CAC 40.

Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 11,2% en octobre en Europe, essentiellement soutenues par les mesures gouvernementales d'incitation à l'achat, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) qui publie ses résultats ce lundi.

Il s'agit de la cinquième hausse mensuelle consécutive, marquée une nouvelle fois par un contraste entre l'évolution en Europe occidentale (+15,8%) et celle des derniers entrants dans l'Union européenne (-36,9%). Sur les 10 premiers mois de l'année, les nouvelles immatriculations reste néanmoins en baisse de 5%.

Au total, 1.200.861 nouvelles immatriculations de voitures ont été achetées le mois dernier dans les pays de l'Union européenne (hors Chypre et Malte) et de l'Association européenne de libre échange (AELE).

Depuis le début de l'année, seuls trois pays affichent des immatriculations en hausse : l'Allemagne (+25,9%), l'un des premier à avoir mis en place des mesures de type "prime à la casse", l'Autriche (+6,3%) et la France (+4,2%).

Les constructeurs français s'en tirent d'ailleurs très bien. Renault affiche une progression de 33,9% en octobre, soit l'une des plus fortes hausses parmi les grands constructeurs, avec Fiat (+16,1%) et son compatriote PSA Peugeot Citroën (+15,6%). BMW et Daimler ont en revanche vu leurs immatriculations en Europe reculer respectivement de 9% et 3,3%.

Du coup, en Bourse, les performances des deux groupes français sont saluées par le marché. Renault bondit de 3,16% à 33,64 euros à la clôture et Peugeot de 4,48% à 25,44 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :