L'euro gagne sur tous les tableaux

En hausse de 4% sur un mois, l'euro s'offre un rallye haussier spectaculaire qui lui a permis de passer de 1,26 à 1,30 dollar en l'espace d'une semaine.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Ce rebond a tout d'abord été alimenté par l'annonce de la BCE le 6 septembre dernier du lancement d'un programme de rachats d'obligations souveraines pour faire baisser les couts d'emprunts des pays en difficultés, puis par le feu vert de la cour constitutionnelle allemande à la ratification du MES, le mécanisme européen de stabilité, considéré comme le pare feu financier de la zone euro.  

La monnaie unique a trouvé un second souffle avec la décision de la réserve fédérale américaine qui se lance à son tour dans une nouvelle vague d'assouplissement quantitatif. Un QE3, d'une durée illimitée qui a de son coté fait chuter le dollar, propulsant la monnaie européenne au contact des 1,3050 face au billet vert. Alors que les taux resteront bas jusqu'en 2015, la Fed a annoncé qu'elle achèterait désormais pour 40 milliards de dollars (31 milliards d'euros) de dette immobilière par mois et qu'elle poursuivrait ses achats de titres sur les marchés jusqu'à ce que le marché du travail s'améliore nettement. La Fed va donc injecter en masse des liquidités ce qui a pour effet de diluer de manière quasi mécanique la valeur du dollar.

Euphorie sur les marchés actions

Cette nouvelle qui a également provoqué une vague d'euphorie sur les marchés actions internationaux et susciter un regain d'appétence pour le risque. Preuve en est, si le dollar s'affaiblit face aux autres devises, il parvient à grappiller 0,2% contre le yen, monnaie refuge par excellence pour se négocier à 77,81.

Mais le grand gagnant reste incontestablement l'euro qui se négocie au plus haut depuis le 6 mai dernier face à la devise de l'oncle Sam à 1,3028 et qui bondit également de 0,61% face à la devise nipponne pour s'échanger à 101,46 alors qu' il avait cassé à la baisse la veille le seuil psychologique des 100 yens.

  Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.