Stupeurs et tremblements après les élections italiennes

Les marchés européens continuent de chuter lourdement, alors que les résultats des élections italiennes plonge le pays dans l'incertitude politique la plus totale avec un centre gauche qui dispose d'une nette avance à la Chambre des députés contrairement au Sénat où c'est le centre droit qui arrive en tête.

2 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L?Italie est donc dans l?impasse, ce qui est le pire des scénarios pour les marchés, dans la mesure où la nouvelle coalition si elle parvient à se former pourrait nuire à la stabilité de la zone euro en faisant marche arrière sur les réformes structurelles qui ont été mises en place et qui ont permis au gouvernement Monti de regagner la confiance des marchés. Après un test à 3600 points dans les tout premiers échanges, le CAC chute de 2,53%, pour revenir à, 3627 points avec 100% de ses composantes dans le rouge. Ailleurs même tendance Francfort chute de 1,94%, à 7622 points, l?euro stoxx -2,63% Milan emporté par son secteur bancaire qui dévisse, perd 4,7%, Madrid dégringole de 3% Londres de -1,24 %

Du coté des valeurs, les financières plongent la tête la première plombée par la situation politique en Italie. Lanterne rouge, Soc Gen abandonne 5,8%, à 28,08 euros, Crédit agricole recule de 5,8%, à 7,04 euros. BNP dégringole de 5,31%, à 41,37 euros, Natixis abandonne 4,63%, à 3,15 euros. Axa redonne 3,77%, à 13,15 euros. Technip qui prévoit une hausse de 11% à 16% de son résultat net en 2013 est la seule valeur à se distinguer à la hausse avec un léger gain de 0,31%. SEB redonne 3,26%, à 58,80 euros après avoir publié des résultats 2012 en baisse, en raison de la crise économique en Europe qui a pesé sur les dépenses des ménages en petit électroménager, mais le groupe espère renouer avec une croissance organique de ses ventes en 2013.

Sur le marché des changes, l?euro résiste très bien face au dollar et redonne seulement 0,1%, à 1,3064$ mais recule de 0,8% face au yen, à 120,09 yens. Le yen, lui s?apprécie fortement et s?adjuge 0,77% pour se négocier à 91,87 yens face au dollar.

Le pétrole s?inscrit en baisse avec un WTI qui redonne 0,8%, à 92,36$ et un brent qui recule de 0,9%, à 113,39$. L?once d?or profite de l?aversion au risque pour s?adjuger 0,7% à 1597$

  Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 26/02/2013 à 20:22
Signaler
SI PROBLEME ITALIEN.....2 BANQUES Françaises seront en 1ère ligne ce seront BNP et CASA... car elles ont des filiales très importantes en ITALIE et là, pour elles, çà risque de faire très mal !!! la débâcle grecque ne sera alors qu'une aimable pla...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.