Sous-valorisé, Valeo cède l'un de ses métiers historiques

Valeo a annoncé être en négociation avec le groupe japonais U-Shin en vue de la cession de son activité « mécanismes d'accès », l'un de ses métiers historiques. Si les modalités et le montant estimé d'une éventuelle transaction n'ont pas été communiqués, l'activité mécanismes d'accès, qui fabrique des produits tels que des verrous, des antivols de direction et autres poignées et serrures, a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 620 millions d'euros.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Une acquisition de cette branche par le groupe Japonais ferait par ailleurs de U ?Shin, un des leaders mondiaux du secteur. Ce projet de cession s?inscrit dans le cadre de la stratégie de l'équipementier automobile français qui vise à se centrer sur la réduction des émissions de dioxyde de carbone et sur l'accélération de sa croissance en Asie et dans les pays émergents. Le groupe qui réalise 20% de son chiffre d?affaires en Asie compte bien renforcer sa présence pour contrebalancer sur ces marchés très dynamiques la morosité du marché automobile européen.

En effet, même si l?équipementier automobile n?échappe pas aux difficultés du marché automobile européen où il réalise plus de la moitié de son chiffre d?affaires, (13,2% en France et 45,1% dans le reste de l?Europe) il devrait pouvoir tirer son épingle du jeu notamment grâce à ses relations avec des clients asiatiques et allemands qui représente désormais 57% des facturations.

En effet, l?équipementier dispose d?une offre de produits en fort développement tels que le système Stop&Start, qui permet de réduire la consommation en CO2 ainsi que les systèmes d?assistance au parking. Ce type d?options proposé par Valeo a remporté un succès commercial en particulier auprès des constructeurs automobiles allemands qui ont également mis l?accent sur les réductions d?émission de carbone.

L?équipementier continue d?ailleurs d?afficher une croissance supérieure à celle du marché automobile dans toutes les régions où il est implanté ce qui lui a permis de gonfler son carnet de commande à un niveau record s?élevant à 14,9 milliards en 2011 (contre 12,5 milliards en 2010).

Avec un tel niveau du carnet de commandes le groupe est en mesure d?atteindre ces objectifs financiers pour 2015 à savoir un chiffre d?affaires de l'ordre de 14 milliards d'euros, un taux de marge opérationnelle supérieur à 7% et un ROCE supérieur à 30%.

Et pourtant, le groupe reste sous valorisé, avec un repli de 23% du titre en bourse depuis 3 mois en raison de la dégradation de l?environnement macroéconomique. Une conjoncture morose en Europe qui se répercute sur la la valorisation boursière de Valéo qui ne se paye que 5,44 fois les profits attendus pour 2012 et ne capitalise que 0,2 fois son chiffre d?affaire. D?ailleurs, 93% des analystes interrogés par FactSet sont à l?achat sur Valeo, avec un objectif de cours à 48,50 euros. Le titre s?échangeait à 31,70 euros à l?heure du déjeuner.

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier.com

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.