L'Europe en crise, les Etats-Unis au travail

 |   |  286  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Chaque matin, l'actualité boursière commentée par Marc Fiorentino...

Le fossé entre l'Europe et les Etats-Unis se creuse à nouveau. D'un côté, la zone euro est à nouveau confrontée à une crise financière et politique due à l'absence de croissance, de l'autre, les Etats-Unis donnent des signes de reprise avec, notamment, des chiffres d'emplois satisfaisants.

L'EURO SOUS PRESSION
1,28. L'euro baisse, écartelé entre une Europe qui replonge et des Etats-Unis qui vibrent à nouveau. La monnaie unique est au plus bas depuis juillet 2011.

LA SCHIZOPHRENIE DE L'EMPLOI AMERICAIN
L'emploi américain rebondit. 195.000 créations d'emplois en juin avec un taux de chômage stable à 7,6%. Chouette, c'est une bonne nouvelle pour l'économie. Zut, c'est une mauvaise nouvelle car si c'est une bonne nouvelle pour l'économie, la banque centrale américaine va arrêter de la doper... Allez comprendre...

ET C'EST REPARTI POUR LES RESULTATS
trimestriels des sociétés américaines... Comme toujours, c'est Alcoa qui ouvre le bal ce soir. Les analystes attendent une hausse de 2,9% des bénéfices par action du S&P 500. Ces résultats vont être suivis de très près.

L'EXCEPTION CULTURELLE
La France a voulu exclure la culture, et en particulier le cinéma, des négociations sur l'établissement d'une zone de libre échange entre l'Europe et les Etats-Unis. Les Etats-Unis, eux, veulent exclure la finance, et en particulier les banques. Deux mondes, deux cultures...

LE SARKOTHON
a commencé. Il faut trouver 11 millions d'euros avant fin Juillet. Et les dons affluent pour l'instant mais cela va être une mission difficile voire impossible pour l'instant. Pour sauver l'UMP, Carla va t'elle devoir hypothéquer la maison du Cap Nègre?

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2013 à 11:38 :
L'ironie de l'histoire , c'est de voir une personne faire l'apologie des USA et critiquer l'Europe se faire remettre en place par un Français qui montre du doigt les insuffisances et les erreurs de la gestion américaine. Marrant.
a écrit le 13/07/2013 à 9:46 :
Je cite : La schizophrénie de l'emploi américain. " Zut , c'est une mauvaise nouvelle car si c'est une bonne nouvelle pour l'économie , la banque centrale américaine va arrêter de la doper. " Non , il n'y a pas de schizophrénie. Où , plutôt , ce sont les opérateurs qui sont schizophrènes , je veux dire suivistes , parce que sous-informés. Il n'y a pas et il n'y aura pas de bonnes nouvelles venant de l'emploi américain. Les faits sont têtus , n'est-ce pas ? Croisez donc les stats , mon ami.
a écrit le 08/07/2013 à 13:02 :
Des nouvelles de votre entité coté à la bourse de Paris ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :