L'espoir renaît en zone euro

 |   |  420  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Chaque matin, l'actualité boursière commentée par Marc Fiorentino...

C'est le grand espoir du jour: la fin de la récession en zone euro. À l'origine, l'indicateur Markit sur l'économie de la zone euro en hausse avec une progression de la production manufacturière. L'indicateur repasse au dessus de 50 ce qui indique une sortie de récession.

LA FIN DE LA RÉCESSION EN ZONE EURO
C'est possible. Tous les indicateurs convergent vers un rebond de la croissance. Surtout dans le domaine de l'industrie. Le pays qui tire la croissance européenne est l'Allemagne qui résiste étonnamment bien à la contraction de l'économie chinoise grâce à une reprise de la consommation des ménages.

L'ÉCONOMIE AMÉRICAINE PÉTARADE
Les ventes de nouvelles maisons ont atteint un niveau record en juin depuis 5 ans. 497 000 ventes, du jamais vu depuis mai 2008 et les prix recommencent à s'envoler dans certaines régions comme la Floride, la Côte Ouest ou encore New York. On prend les mêmes et on recommence.

LE MEDEF Y VA FRANCO
44 ans: c'est la durée de cotisation pour la retraite que prône le MEDEF. Et pas en 2040... Non. En 2020. Sans hausse de cotisations patronales ou salariales mais avec un gel partiel des retraites pendant trois ans au moins. Fin septembre, nous aurons une réforme des retraites et elle sera encourageante. Le gouvernement va faire passer une pilule amère mais nécessaire en privilégiant la réduction des inégalités devant la retraite, notamment entre les femmes et les hommes.

LA CHINE FAIT DANS LA DENTELLE
Permettre un ralentissement de l'économie mais éviter un effondrement. C'est toute la tâche du gouvernement Chinois. L'objectif c'est 7%. Ni plus. Ni moins. Pour freiner la chute, un mini package de relance a été lancé. Mini. Rien à voir avec la relance massive de 2008. La croissance actuelle est plutôt sur une tendance à 6% ou 5.5%, le gouvernement veut donc réagir pour la ramener à 7%. C'est beau une économie dirigée...

LES ENTREPRISES AMÉRICAINES
cartonnent. Elles ont, dans une grande majorité, revu à la hausse leurs prévisions de profits pour l'année à l'occasion de l'annonce de résultats trimestriels encourageants. Le FT a fait un dossier passionnant sur le thème: pourquoi les entreprises américaines n'investissent pas alors qu'elles ont des profits records à nouveau? À lire.

PAS D'INVERSION DU CHÔMAGE
pour le moment. 14900 chômeurs de plus en Juin. C'est le 26ème mois consécutif de hausse...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2013 à 12:46 :
si la locomotives economique americaine repart et si le geant au pied d argil la chine ralentie ont peut esperes un reveil economique europeen mais pour l instant R A S ???
a écrit le 26/07/2013 à 9:11 :
Attention, l'article parle de l'Europe et pas de la France si bien dirigée par M.Hollande.
a écrit le 25/07/2013 à 15:52 :
Marc Fiorantino, n'est ce pas le même que celui qui ironisait grassement dans son billet la semaine dernière sur les propos de F. Hollande sur le rebond en vue? Cela en dit long sur l?honnêteté intellectuelle du bonhomme et aussi sur sa compétence économique...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :