Bouygues perd du terrain, plombé par la Société Générale

 |   |  314  mots
Bouygues, plombé par sa filière Telecom et la menace syrienne, dégringole sur le marché actions (c) Reuters
Bouygues, plombé par sa filière Telecom et la menace syrienne, dégringole sur le marché actions (c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Bouygues, plombé par la Société Générale doute de sa filière Telecom et de la menace syrienne, dégringole sur le marché actions. Le titre perd 2,75% et s'échange à 24,20 euros.

MonFinancier

Bouygues fait figure de lanterne rouge au sein de l'indice parisien. Le titre dégringole de 2,75% revenant au contact des 24,20 euros. Le dossier a été dégradé de "conserver" à "vendre" par Société Générale qui maintient par rapport son objectif de cours inchangé à 20 euros.
Le broker souligne dans sa note les menaces potentielles qui pourraient venir exercer des pressions sur le titre au cours des prochains mois.

SG évoque tout d'abord la possibilité d'une action militaire contre la Syrie, ce qui pourrait entraîner une hausse des prix pétroliers et peser sur le résultat opérationnel de sa filiale de construction et de rénovation des routes Colas. Pourtant, Bouygues avait confirmé à l'occasion de la présentation de ses résultats du premier semestre les objectifs des divisions construction et immobilier ainsi que celui de Colas (RE.FR) ; Le groupe prévoit des hausses de 1%, 4% et 1% respectivement.

Bouygues Telecom ne convainc pas

L'analyste ajoute que Free Mobile a annoncé la semaine dernière son entrée sur le marché des terminaux subventionnés d'ici à la fin de l'année, ce qui pourrait avoir selon lui une incidence négative sur la base d'abonnés de Bouygues Telecom et entraîner de nouvelles baisses des prix. Enfin, Société Générale note que l'équipe de management semble 'très déterminée' à stabiliser l'Ebitda de Bouygues Telecom en 2013, mais craint que cela se fasse au détriment des parts de marché.

Pour rappel, outre l'objectif de stabiliser son Ebitda, le groupe a lancé sales warning pour son chiffre d'affaires de l'exercice 2013. L'objectif de chiffre d'affaires du groupe est ainsi ramené entre 33,2 et 33,4 milliards d'euros, alors qu'il tablait jusqu'à présent sur une quasi stabilité de son CA annuel, à 33,45 milliards d'euros.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2013 à 17:21 :
"l'équipe de management " : de quel management parle t-on chez BT ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :