Le marché affiche son optimisme avant la décision de la Fed

 |   |  347  mots
Les marchés sont optimistes avant les précisions sur l'avenir de la politique monétaire américaine. | REUTERS
Les marchés sont optimistes avant les précisions sur l'avenir de la politique monétaire américaine. | REUTERS (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les marchés sont optimistes avant les précisions à venir sur la politique monétaire américaine. Le Cac40 clôture en hausse de 0,62% à 4278 points.

MonFinancier

 

Le marché affiche son optimisme avant la décision de la Fed ce soir qui devrait fournir davantage de précisions sur l'avenir de la politique monétaire américaine. Et pourtant malgré l'attentisme, et des statistiques largement décevantes qui témoignent d'un ralentissement de l'économie, les marchés s'inscrivent dans le vert.

Car avec la baisse des ventes aux détails et la chute de la confiance des ménages américains, les marchés sont désormais convaincus à 100% que la politique monétaire de la Fed est et restera accommodante au moins jusqu'à la fin de l'année tout simplement parce que la reprise est trop fragile pour se passer du soutient artificiel de la Fed. Or la politique monétaire de la banque centrale américaine qui injecte chaque mois 85 milliards de dollars dans le circuit financier est le principal carburant de la hausse des marchés.

Michelin en mauvaise posture

Le CAC s'adjuge finalement 0,62%, à 4278 points, malgré des publications fraichement accueillies. Ailleurs, le Dax avance de 0,48%, à 9022 points. L'euro stoxx prend 0,95% quand Madrid et Milan bondissent de respectivement 1,34% et 2,27%.

Lanterne rouge, MICHELIN abandonne 3,72%, à 76,78euros après avoir fait état d'une dégradation des effets de changes au troisième trimestre qui vient éclipser, sur ces trois mois comme sur l'année, les retombées positives d'un rebond des volumes de ventes. En tête du CAC, STM et Axa qui grimpent de respectivement 2,97% et 2,04%

Air France s'envole sur le SBF120

Plus forte baisse du SBF 120, RUBIS a annoncé une baisse de 3% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre à 684,3 millions d'euros, notamment en raison de la baisse des prix des produits pétroliers. Le titre perd 4,36%, à 46,02 euros.  A l'inverse, Nexans bondit de 5,32%, à 32euros, suivi de Air France qui grimpe de 3,84%, à 7,73 euros.

Sur le marché des changes, l'euro cède 0,27%, à 1,3747 mais grappille 0,25% face au yen, de sur les 135 yens. Le billet vert avance de 0,5% face à la devise japonaise autour des 98,19 yens.  L'once d'or cède 0,35%, à 1347$.


Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :