Paris retourne sur les 4300 points

 |   |  385  mots
Le marché parisien retrouve ses plus hauts, dans le sillage de Wall Street... | REUTERS
Le marché parisien retrouve ses plus hauts, dans le sillage de Wall Street... | REUTERS (Crédits : reuters.com)
La Bourse de Paris retrouve ses plus hauts annuels, en s'affichant en hausse de 0,36% à la mi-séance, à 4307 points.
MonFinancier
 

Après avoir commencé la séance en légère baisse, la Bourse de Paris a inversé la tendance avec un CAC40 qui reprend 0,36% sur les 4 300 points à 4 307 points à la mi-journée, dans un marché calme, privé d'indicateur économique d'envergure tant en Europe qu'aux Etats-Unis en ce début de semaine.

De son côté, Wall Street a pulvérisé de nouveaux records à la veille du week-end, le Dow Jones et le S&P 500 atteignant de nouveaux sommets, la hausse de la place américaine est toujours entretenue par les propos de Janet Yellen, la future patronne de Banque centrale américaine.


EADS en tête de Cac

EADS reste en tète du CAC , à la faveur d'un gain de 3,37% à 53,69 euros. La compagnie Emirates Airline de Dubaï a annoncé une commande de 50 Super Jumbos A380 d'une valeur de 23 milliards de dollars. De son côté, Etihad Airways a signé avec Airbus un contrat portant sur l'achat de 87 appareils d'une valeur totale d'environ 19 milliards de dollars au prix catalogue.

Sanofi perd 0,11% à 79,82 euros après avoir annoncé la suspension de tous ses essais cliniques et ses projets de demandes d'homologation du fedratinib, un inhibiteur développé par sa branche oncologie, suite à une injonction de l'agence américaine des médicaments (FDA).
 

Le football met TF1 sur la touche

Peugeot gagne 5,74% à 10,795 euros alors que JPMorgan est passé de "sous-pondérer" à "neutre" sur le titre du constructeur avec un objectif de cours de 9 euros. Korian (-2,88% à 24,08 euros) et Medica (+5,74% à 21,18 euros) ont annoncé lundi un projet de fusion "entre égaux" qui aboutirait à la création du "leader européen du secteur".

TF1 rend 4,25% à 13,18 euros. La chaîne qui a payé cher pour acquérir les droits du Mondial-2014 au Brésil, pourrait pâtir d'une élimination lors des barrages de l'équipe de France qui a perdu le match aller face à l'Ukraine. HSBC a relevé son objectif sur Vivendi de 18 à 20 euros avec une recommandation à "neutre". Le titre redonne 0,35% à 18,67 euros.

Sur le marché des changes, l'euro est stable à 1,3508 face au dollar et face au yen à 135,196 yens. Le billet vert recule de 0,11% à 100,078 yens. Du côté de l'or noir, le WTI perd 0,42% à 93,43 dollars et le Brent -0,61% à 107,84 dollars. L'once d'or redonne 0,47% à 1 284 dollars.
 
 
MonFinancier
 
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :