Salon de Dubaï : Boeing frappe fort, Airbus résiste

Au salon aéronautique de Dubaï, Boeing a décroché le jackpot avec le lancement somptueux de son nouveau long-courrier 777X notamment, avec 100 milliards de dollars de commandes au total. Mais Airbus n'a pas démérité avec plus de 43 milliards de dollars engrangés.
Boeing cumule 259 commandes fermes et intentions d'achats pour son nouveau long-courrier, le B777X
Boeing cumule 259 commandes fermes et intentions d'achats pour son nouveau long-courrier, le B777X (Crédits : Reuters)

Au premier jour du salon aéronautique de Dubaï, le montant des commandes fermes et intentions de commandes engrangées ce dimanche par Airbus et Boeing fait tourner la tête. En une journée seulement, les deux rivaux ont cumulé près de 150 milliards de dollars de contrats et intentions d'achats auprès des compagnies du Golfe, principalement Emirates (Dubaï), Qatar Airways et Etihad (Abu Dhabi).

Et Boeing a clairement gagné le match des gros bras en engrangeant 100 milliards de dollars pour 342 appareils, dont 225 777X, 30 787-10, 75 737 MX et 11 737 NG (Nouvelle Génération) et un 777 cargo. Au-delà des grosses commandes du 777X, le 787 a dépassé le cap des 1.000 appareils vendus. Airbus, de son côté, a joliment réussi à limiter la casse en signant un montant de 43,1 milliards de dollars de contrats. Soit 142 appareils, dont 50 A380, 50 A350, 26 A321neo, 10 A320neo et six A330-200F (cargo). Sur les commandes fermes, Airbus est même devant Boeing avec 20,1 milliards de dollars, contre 16,7 milliards de dollars à son rival américain.

Le B777X, le plus beau lancement de l'histoire

95 milliards de dollars. C'est le montant des commandes engrangées par Boeing pour le lancement de son nouveau long-courrier, le B777X, en tenant compte de l'intention d'achat de Lufthansa annoncée au salon du Bourget en juin. "Le 777X est le premier bi-couloir de l'histoire à totaliser 259 commandes et engagements d'achat lors de son lancement", a assuré Boeing dans un communiqué publié dimanche. Chez Airbus, on note que le succès du B777X au salon de Dubaï servira principalement à moderniser, donc renouveler, la flotte des B777 actuellement en service dans les compagnies aériennes du Golfe.

Le programme 777X a enregistré les commandes et engagements d'achat suivants : Lufthansa pour 34 avions, Etihad Airways (25), Qatar Airways (50) et Emirates (150). Soit 259 appareils vendus par le constructeur américain mais seule Etihad a signé à ce jour une commande ferme. La valeur cumulée de ces accords est supérieure à 95 milliards de dollars au prix catalogue, ce qui représente, "en valeur, le plus grand lancement de l'histoire de l'aviation commerciale", a précisé Boeing.

L'A380, la bonne surprise

C'est la très bonne surprise d'Airbus même si la commande de 50 A380 (23 milliards de dollars) passée par Emirates n'est pas encore tout à fait ferme. Elle devrait l'être dans quelques jours au grand maximum, assure-t-on chez Airbus. Le plus gros modèle de la gamme de l'avionneur de Toulouse n'avait enregistré aucune commande depuis le début de l'année. Un passage à vide qui l'a conduit à envisager une réduction de la cadence de production à l'horizon 2015.

Emirates est déjà le premier client de l'A380. Cette nouvelle commande porte à 140 exemplaires le carnet de commandes de l'appareil, dont 39 sont déjà en service. Le loueur Doric pourrait également conclure sa commande jusqu'à 20 exemplaires d'ici avant la fin de l'année. "Mais pas au salon de Dubaï", confirme-t-on chez Airbus. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 18/11/2013 à 11:52
Signaler
Sans aucun doute le fait que l'Allemagne et son Made in Germany impregnent cette grande entreprise europeenne fait vendre et cela profite a l'industrie francaise.

à écrit le 18/11/2013 à 9:25
Signaler
Les chiffres annoncés semblent un peu farfelus: Emirates annonce 60 milliards pour 150 B777X, soit 400 millions par avion. A ce prix-là, soit ils se sont fait avoir, soit les chiffres annoncés sont loin de la réalité...

à écrit le 17/11/2013 à 19:27
Signaler
surtout que airbus à du faire une sacrée promo: achetez 3 A380 pour le prix d'un

à écrit le 17/11/2013 à 18:09
Signaler
11 mois sans commandes ... on comprend mieux le ouf de soulagement d'Airbus.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.