Le marché ouvre à l'équilibre dans l'attente de nouveaux catalyseurs

 |   |  312  mots
L'arrivée de Carlos Tavares, ancien n°2 de Renault, à la tête de PSA, fait céder le titre de la marque au losange. | REUTERS
L'arrivée de Carlos Tavares, ancien n°2 de Renault, à la tête de PSA, fait céder le titre de la marque au losange. | REUTERS (Crédits : reuters.com)
Le marché parisien hésite à l'ouverture, mais s'adjuge toutefois 0,04%, une hausse qui lui permet de conserver les 4300 points. Du côté des valeurs, la nomination de Tavares chez PSA fait plonger... Renault.

 

MonFinancier

Ouverture hésitante en Europe avec un marché qui manque de catalyseurs mais parvient tout de même à préserver les 4300 points. Le Cac avance symboliquement de 0,04%, à 4303 points alors que le recul des mises en chantier de logements s'accentue en octobre en France. Ailleurs, Francfort est stable à 9299 points. Madrid ouvre à l'équilibre. L'euro stoxx cède 0,14% Londres perd 0,14%.

 

Renault souffre de PSA

Du coté des valeurs, Rémy Cointreau qui a réalisé au premier semestre 2013-2014 un résultat net en baisse de 20% affecté par la forte baisse de ses ventes de cognac en Chine et par un environnement économique incertain en France. Le titre signe la plus forte baisse à l'ouverture et dévisse désormais de 7,6%, à 66,50 euros.

Renault recule de 0,77%, à 64,78 euros alors que PSA PEUGEOT CITROEN a confirmé la future nomination de Carlos Tavares, ancien numéro deux de Renault, comme président du directoire du groupe automobile pour succéder à Philippe Varin.
A l'inverse Peugeot se distingue à la hausse avec un gain de 2,14% à 10,98 euros ce qui soutient le secteur automobile. Faurecia et Plastic omnium grimpent de respectivement 2,05% et 1,38%.

L'euro prend du poids

Sur le SBF 120, Nicox qui pénètre le marché italien de l'ophtalmologie en renforçant son réseau commercial avec l'acquisition d'Eupharmed pour un montant de €3,5 millions bondit de 5,6% à 2,58 euros.  Rexel qui vise une marge opérationnelle courante de 6,5% dans les 3 à 5 ans et confirme ainsi qu'il veut croître à un rythme supérieur à celui des marchés cède 0,13%, à 18,57 euros.

Sur le marché des changes, l'euro avance de 0,16%, à 1,3549$ et grappille 0,2% face au yen à 137,44 yens. Le billet vert lui aussi est bien orienté face à la devise japonaise et s'échange à 101,45 yens.  L'once d'or reprend de la hauteur et s'adjuge 1,02%, à 1253 $.  Le pétrole progresse de 0,4%, à 94,48 yens le brent perd 0,23%, à 110,75 yens.

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :