Mais où va le dollar ?

 |   |  401  mots
Marc Fiorentino | Bloomberg
Marc Fiorentino | Bloomberg
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

 

S'il y avait une seule certitude pour les stratèges cette année, c'était la hausse du dollar.Un dollar porté par la belle reprise économique américaine.Et pourtant le dollar ne décolle pas. Il baisse depuis les chiffres décevants de l'emploi vendredi et le marché des changes se cherche. Les volumes chutent et la volatilité sur les principales monnaies est proche des ses niveaux les plus bas


L'EURO FORT
Cet affaiblissement du dollar ne fait pas l'affaire de la zone euro.Pas du tout même. Alors qu'on s'inquiète de tomber dans une déflation à la Japonaise, l'euro progresse, 1.37 ce matin, et ça ce n'est bon ni pour nos exportateurs, ni pour l'inflation. C'est sur le marché des changes encore cette année que l'action va se jouer mais pour l'instant c'est l'incertitude.

LE VAUDEVILLE A L'ELYSEE
On se croirait dans "Au Théâtre ce soir". Avec Jacques Balutin dans le rôle du garde du corps, Jacqueline Maillan dans le rôle de Valérie, Micheline Dax dans celui de Julie, Rosy Varte dans celui de Ségolène et Jean Lefebvre dans celui du président. Les décors sont de Roger Hardt et les costumes de Donald Cardwell, bien sûr... "Ciel, mon président !".

MARDI ON LIBÈRE LA CROISSANCE FRANCOIS ?
Tout ça tombe très mal. Demain on attend avec un vrai espoir un tournant à la Schroder et la fin du harcèlement des entreprises...On peut bien rêver non ??

GATTAZ PREND LES DEVANTS
Le patron du MEDEF propose sa version du pacte de responsabilité: 1 million d'emplois créé en 5 ans contre une baisse des charges des entreprises de 100 milliards d'euros...

CHINE - ETATS UNIS: 1-0
La lutte pour la suprématie économique mondiale a déjà commencé depuis longtemps. La Chine a gagné le premier tournoi du Grand Chelem. Après être devenu le premier exportateur mondial en 2009, la Chine vient de prendre la place des Etats Unis en tant que numéro un des échanges internationaux, importations et exportations...

L'INCOMPREHENSIBLE EMPLOI AMERICAIN
On n'y comprend rien. Entre un taux de chômage qui s'écroule à 6.7% contre 7% et des créations d'emplois trois fois moins importantes que ce qui était prévu... La faute au froid polaire, la faute à ceux qui...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/01/2014 à 10:21 :
Les américains sont à la ramasse depuis longtemps, ils ne doivent leur salut facial qu'aà la création monétaire sinon ils auraient déjà basculés dans le tiers monde. surtout, déboutons nos états qui veulent, dans notre dos, installer le marché euro atlantique qui leur est favorable, pour leur redonner de l'oxygène, à nos dépens. La solution, sortie de l'Europe par la mise ne jeu de l'article 50 du TUE avec F. ASSELIENAU et l'UPR.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :