Perpsectives moroses pour Alstom

 |   |  492  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Alstom retrouve ses plus bas niveaux depuis juillet. La demande des pays émergents ralentit, et ne parvient pas à compenser le faible niveau de commandes des marchés matures. Le titre perd 11,6% à 24,54 euros.

MonFinancier

 

Alstom dévisse de 11,6%, à 24,54 euros pour revenir sur ses plus bas niveaux depuis juillet dernier. Le géant des équipements dédiés aux secteurs de l'énergie et du transport évoque une demande atone dans les marchés matures et en ralentissement dans les pays émergents pour justifier le faible niveau de commandes de nouvelles centrales thermiques enregistré au troisième trimestre 2013/14. La faible demande concernant les centrales thermiques va en conséquence peser sur les perspectives du groupe, en particulier sur le cash-flow libre de cette année ainsi que sur le chiffre d'affaires et la profitabilité de Thermal Power attendus en 2014/15.


Ventes d'actifs

Le groupe anticipe un cash-flow libre légèrement négatif sur le deuxième semestre de l'année en cours, ce qui compromet l'objectif d'un cash flow positif. Mais pour le moment le PDG du groupe dit continuer d'anticiper "un flux de trésorerie positif l'année prochaine". La marge opérationnelle devrait quant à elle rester autour de 7% cette année et s'établir en léger retrait l'année prochaine.

Afin de récupérer du cash, le groupe dit continuer envisager la vente d'actifs non stratégique telle que la vente d'une participation minoritaire de la division train ou son introduction en bourse.

 

11% de commandes supplémentaires

Alstom maintient par ailleurs une prévision de "croissance organique modeste du chiffre d'affaires" mais prévient pour l'année 2014/15 que sa marge opérationnelle sera impactée par des ventes et une marge opérationnelle plus faibles chez Thermal Power qui devrait s'établir en léger retrait.

Au cours du troisième trimestre 2013/14 (du 1er octobre au 31 décembre 2013), Alstom a donc enregistré 5,6 milliards d'euros de commandes, en croissance de 11% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Thermal Power qui pèse pour 46% du chiffre d'affaires total, a reçu 1,6 milliard d'euros de commandes au cours du troisième trimestre avec une activité commerciale soutenue en services mais toujours très peu de commandes de nouvelles centrales.

 

L'évolution des taux de change malmène le chiffre d'affaires

Renewable Power a réalisé un bon trimestre avec 0,8 milliard d'euros de commandes tandis que celles de Grid (19% du CA) ont été ponctuellement plus faibles à 0,7 milliard d'euros. Enfin, la branche Transport (27% du CA) a enregistré un niveau record de commandes à 2,6 milliards d'euros, grâce notamment aux 1,2 milliard d'euros liés au métro de Riyad, souligne Alstom. Les ventes du groupe sont en croissance organique de 2% au cours du troisième trimestre 2013/2014, mais l'évolution des taux de change a eu un impact négatif de 4% sur ce chiffre d'affaires.

Enfin, pour l'heure, les chiffres du groupe ne permettent pas le paiement d'un dividende. Le conseil d'administration repousse au mois de mai une décision à l'égard de la politique de dividende.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :