La consolidation devrait se poursuivre à New-York

 |   |  590  mots
(Crédits : reuters.com)
A l'ouverture, Wall Street devrait continuer de récupérer ses gains, après le recul de la consommation américaine.
MonFinancier
 
Le Dow Jones devrait poursuivre sa consolidation initiée la veille et ouvrir en baisse de 0,53%, à 15 859 points tandis que le S&P 500 devrait redonner 0,57%, à 1806 points. Enfin le Nasdaq devrait redonner 0,54%, à 3604 points.
 
Sur le front économique, les nouvelles ne sont guère enthousiasmantes avec des allocations chômage qui s'inscrivent en hausse de +8.000 d'une semaine sur l'autre pour s'établir à 339 000 contre 330 000 attendu.

Par ailleurs, les ventes aux détails ont reculé comme prévu de 0,4% en janvier, mais la baisse de la consommation est plus forte qu'anticipé, le consensus tablant sur un repli de 0,1%. Hors automobiles, les ventes de détail sont restées stables. 

Et en données révisées, les ventes de détail outre-Atlantique ont diminué de 0,1% en décembre, alors que l'estimation initiale du département du Commerce était d'une hausse de 0,2%.
 


Chiffre d'affaires en baisse pour Cisco

Du coté des valeurs, on notera la Méga fusion avec COMCAST qui a confirmé son projet de fusion avec son concurrent TIME WARNER CABLE pour environ 45,2 milliards de dollars (31,1 milliards d'euros) dans le cadre d'une transaction par échange d'actions, une annonce qui se traduit par une hausse de 11,6% du titre Time Warner dans des échanges d'avant-Bourse.

CISCO SYSTEMS a fait état d'une prévision de baisse de 6% à 8% de son chiffre d'affaires pour le trimestre en cours, un objectif conforme aux attentes, le numéro un mondial des équipements réseaux étant affecté par le ralentissement de la croissance dans les pays émergents et notamment en Chine. 

PEPSICO a annoncé une hausse de 5% de son bénéfice trimestriel, à la faveur de la bonne tenue des ventes de chips Frito-Lay dans les Amériques et de mesures de réductions des coûts. Le géant des boissons non-alcoolisées et des biscuits d'apéritif va relever de 15% son dividende annuel, à 2,62 dollars par action.

Les américaines délaissent le make-up d'Avon

BURGER KING, a dégagé un bénéfice net trimestriel en hausse de 37%, de nouveaux produits ayant dopé la croissance des ventes à restaurants constants en Amérique du Nord. AVON PRODUCTS a fait état d'un recul plus marqué que prévu de son chiffre d'affaires du quatrième trimestre, le groupe de vente directe de produits de beauté ayant pâti d'une forte baisse de son activité en Amérique du Nord.

APPLIED MATERIALS, premier fabricant mondial d'équipements nécessaires à la production de semi-conducteurs, a fait état d'une hausse de 39% de son chiffre d'affaires au premier trimestre de son exercice, dopé par la demande des industriels pour des puces de mémoires flash.


Le marché en pleine croissance des produits frais et bio 

METLIFE, leader de l'assurance-vie aux Etats-Unis, a publié un bénéfice multiplié par neuf et supérieur aux attentes du marché, soutenu par une baisse des demandes de dédommagements et d'une perte moins lourde sur les produits dérivés. L'action gagnait environ 1% après Bourse.

WHOLE FOODS MARKET a une nouvelle fois abaissé ses prévisions annuelles en raison essentiellement d'une concurrence accrue sur le marché des produits frais et biologiques. Dans des échanges d'après-Bourse, le titre perdait près de 6%.

SUNPOWER a annoncé un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, mais le fabricant de panneaux solaires a livré des prévisions 2014 qui ont déçu les investisseurs, ce qui s'est traduit par une baisse de plus de 3% de l'action dans des échanges d'après-Bourse.
 
 
 
MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :