Société Générale se fait canarder sur le CAC

 |   |  305  mots
(Crédits : reuters.com)
La crise en Ukraine cause du tort à Société Générale. Le titre de la banque rouge et noire voit bien rouge avec une chute de plus de 5% de retour sur les 45 euros.

MonFinancier

Société Générale est la principale banque française à avoir mis le cap à l'est. Et les derniers rebondissements en Ukraine rappellent au bon souvenir de l'exposition de la banque à la Russie. Mais Société Générale tient à rassurer les investisseurs en précisant qu'il n'a qu'une exposition « négligeable » à l'Ukraine.

Le groupe est donc majoritairement présent en République Tchèque avec Komercni Banka, en Roumanie avec BRD, deuxième plus grande banque du pays et en Russie. Dans ce pays, l'exercice 2013 a marqué le renforcement de l'établissement bancaire dans le capital de sa filiale russe Rosbank à 92,4% en décembre 2013 par l'acquisition de la participation de 10% détenue par VTB Group. SG Russie a contribué à hauteur de 165 millions d'euros au résultat net part du groupe en 2013.

Le mois dernier, Société Générale avait fait état d'une remise au vert de ses comptes avec un bénéfice net de 322 millions d'euros, au quatrième trimestre. Le groupe renoue enfin avec les profits après une fin d'année 2012 marquée une perte nette de 471 millions d'euros. Au total, Société Générale a multiplié par plus de trois son résultat net annuel, pour s'inscrire à 2,2 milliards d'euros.

En guise de perspectives, le groupe s'est dit confiant dans sa capacité à atteindre un retour sur capitaux propres (ROE) de 10% à la fin 2015, contre 8,4% au quatrième trimestre. En termes de solvabilité, le ratio "core tier one" mesurant les fonds propres par rapport aux actifs du groupe s'est établi à 10% fin décembre, au-dessus du minimum de 8% fixé par les régulateurs à l'horizon 2019. La banque a par ailleurs annoncé le versement d'un dividende de 1 euro par action au titre de l'exercice écoulé.

 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2014 à 14:46 :
Marrant la BNP pas attaquée? bizarre ils ont une filiale là-bas :)
Réponse de le 03/03/2014 à 15:09 :
Bien sûr que si mais moins que Société Général déjà impliqué dans l'affaire de la manipulation des taux interbancaires.
a écrit le 03/03/2014 à 13:36 :
Il n'y a pas eu une éloge la semaine dernière sur la société général grâce au 1,5 milliard de bénéfice de l'année passer ?Ils sont en danger ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :