Les marchés ouvrent en baisse

 |   |  277  mots
(Crédits : reuters.com)
Le marché parisien ouvre en baisse à l'ouverture, toujours agité par les mouvements dans les télécoms. Le Cac perd 0,47% à 4315 points.

MonFinancier

 

Dans le sillage du repli des places boursières à Wall Street, le marché parisien ouvre en baisse de 0,47% à 4.315 points, plombé également par un indice PMI manufacturier inférieur aux attentes en Chine, qui témoigne d'une contraction de l'activité en mars. Ailleurs le Dax perd 0,34%, à 9312 points, l'euro stoxx cède 0,37% Londres 0,31 %. 

Du coté des valeurs, Crédit Agricole s'empare de la tête de l'indice avec un gain de 1,7%, à 11,40 euros porté par Bank of America ML qui passe à neutre sur le dossier contre sousperformance. Alstom s'adjuge 1,8%, à 20,52 euros.

 

Orange surveillé 

Le secteur des télécoms continue d'animer la tendance alors que la bataille se poursuit autour du rachat de SFR. Bouygues redonne 1,26%, à 29,55 euros après avoir relevé son offre pour faire main basse sur SFR. Orange surveillé alors que le conseil d'administration doit décider du renouvellement du mandat de son PDG, Stéphane Richard recule de 0,54%, à 10,17 euros.

Lanterne rouge, Renault abandonne 1,57%, à 66,59 euros. D'ailleurs c'est l'ensemble du secteur qui est mal orienté avec Plastic omnium qui perd 1,12%, à 26,08 euros et Peugeot qui perd 1,28%, à 13,10 euros.

Gameloft, lanterne rouge du SBF120

Sur le SBF 120, Soitec ouvre en hausse de 6,33%, à 2,35 euros et signe la plus forte hausse du SBF 120, après la cession d'un projet de centrale solaire en Californie.  Gameloft lanterne rouge perd 5,15% à 7 euros alors que Natixis recommande toujours d'alléger le dossier avec un objectif de cours de 6,50 euros.

Sur le marché des changes, l'euro grappille symboliquement 0,04%, à 1,3797$ et avance de 0,37% face au yen, à 141,50 yens. Le billet vert avance de son coté de 0,3%, à 102,55 yens. L'once d'or poursuit sa correction et redonne 0,94%, à 1323$.

 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :