Pourquoi le ministre de la Défense belge veut le F-35 et pas le Rafale

 |   |  509  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre de la Défense belge, qui est à Paris ce lundi, privilégie l'acquisition de l'avion de combat de Lockheed Martin. Un choix plus ou moins conditionné à son avenir, Pieter de Crem étant candidat au poste de secrétaire général de l'OTAN.

Le vice-Premier ministre et ministre de la Défense du Royaume de Belgique, Pieter de Crem, qui est à Paris ce lundi, souhaite toujours autant équiper l'armée de l'air belge avec l'avion de combat américain, le F-35 de Lockheed Martin en dépit de l'inflation du prix de cet appareil qui cumule également les déboires techniques et technologiques. Mais pourquoi ce choix alors qu'il existe pourtant trois avions de combat européens - Eurofighter (BAE Systems, Airbus Group et Finmeccanica), Gripen (Saab) et Rafale (Dassault Aviation) ?

Parce que Pieter de Crem, atlantiste convaincu, est candidat au poste de secrétaire général de l'OTAN, qui doit se libérer cet été, qu'il n'est qu'un outsider et qu'il a donc besoin de donner des gages aux Etats-Unis, explique-t-on à Paris. D'où le choix outre-Atlantique… Le ministre de la Défense blege mène donc depuis de longs mois une campagne relativement discrète entre Washington et Bruxelles. "La Belgique ne peut être otage d'une priorité de campagne du candidat De Crem à l'OTAN", affirme la députée verte belge, Juliette Boulet.

60 F-16 à remplacer

La flotte des F-16 compte actuellement 60 appareils, dont 48 sont affectés à l'OTAN. Ces avions, capables d'effectuer des missions défensives et des tâches offensives et de reconnaissance, sont stationnés sur deux bases, Kleine Brogel et Florennes. Grâce au programme de modernisation Mid Life Update (MLU), le F-16 restera apte à effectuer toutes les missions opérationnelles au-delà de l'an 2015. C'est dans ce cadre que la Belgique envisagerait d'acquérir de 35 à 55 avions de combat.

"Nos décisions se baseront sur le niveau d'ambition déterminé dans le cadre des stratégies politiques et militaires et intégreront le pooling and sharing", a récemment expliqué Pieter de Crem, qui a évoqué le besoin d'une quarantaine d'appareils pour l'armée de l'air belge. Un propos qui pousse la Belgique à se rallier au choix des Pays-Bas, de la Norvège et du Danemark, qui ont déjà choisi le F-35. "La décision sera prise sous la prochaine législature (soit après mai 2014, ndlr), dans le respect de la politique de burden and risk sharing (facture et risque partagés, ndlr) développée avec l'OTAN et l'Union européenne", avait-il précisé.

Et le Rafale ?

Si la Belgique choisit le Rafale, Paris est prêt à proposer à la Belgique une coopération très large sur le Rafale. Notamment des retours industriels significatifs au travers entre autre de la société belge SABCA (filiale de Dassault Aviation), qui a assemblé dans ses ateliers les Mirage 5, puis les Alpha Jet, et enfin les F-16A/B de l'armée de l'air belge.

Paris proposera un aménagement du plan de paiement pour le ministère de la Défense belge, qui dispose d'un petit budget (2,7 milliards d'euros en 2013. En outre, si les Belges le demandent, la France est même prête à équiper l'armée de l'air belge avec des avions cédés en leasing, assure-t-on au sein du ministère de la Défense.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2017 à 10:21 :
le FN Scar !!! Que les français vende leurs coucou a leur amis Allemand, pas de chance l'Allemagne va acheter des F35, comme les Anglais, Italiens, Hollandais et beaucoup d'autre
a écrit le 21/03/2017 à 10:09 :
personne à part les arabes ne veut du Rafale qui est dépassé par les avions de 5 ème génération tels que le F35 , le SU35 et le MIG35
Réponse de le 21/06/2017 à 13:51 :
Faux ! SU35 , MIG35 et le Rafale sont des avions de génération 4++ ou 4.5 !
a écrit le 23/07/2015 à 0:20 :
je pense que on devrais acheter le rafale au français l'avion est beaucoup plus sur , et est surement plus facile a le moderniser après quelque année la Belgique dois acheter un avion pour plusieurs année pas pour changer après dix ans
a écrit le 22/06/2015 à 17:43 :
la belgique achètera la dinde us comme la hollande le fit après un appel d'offre truqué !
a écrit le 03/02/2015 à 7:23 :
le F35 c'est la version IKEA ??
a écrit le 31/07/2014 à 11:28 :
il y a un probleme d'actualisation dans cet article : Le prochain secretaire général de l'Otan a deja été désigné il y a 2 mois , il s'agit du norvégien Jens Stoltenberg
a écrit le 27/07/2014 à 15:03 :
l'Europe n'existe pas, ce machin peut exploser ou imploser, cela ne changera rien à la lâcheté de ces dirigeants et à leur vision minimaliste du monde.
Réponse de le 08/10/2016 à 10:19 :
Enfin vous avez la mémoire courte, le choix du H&K allemand au détriment du FN SCAR de le FN Herstal, l’affaire Dassault dans la modernisation du F16 et pot de vin au PS, le non respecte du contrat du mirage, je rappel le contrat achat de mirage français et la vente de FN Fal a la France, autre histoire l’arrestation de deux policiers belge et mis en examen 5 heures.
Le rafale est aussi vieux que le F16, une heure de vol goût 60.000 € bref n’importe qu’elle avion sauve le mirage.
Réponse de le 10/10/2016 à 8:51 :
Le choix du H&K est logique compte tenu du fait qu'il est déjà largement utilisé par les forces spéciales françaises et des unités de l'AdlA, entre autres. Ensuite "l'affaire du F-16" et le contrat Mirage V sont des histoires montées en épingle à des fins politiques, rien n'a jamais été démontré, sauf la mauvaise foi de certains. Le Rafale est bien plus récent que le F-16. Il y a presque 20 ans d'écart, c'est le Mirage 2000 qui peut être considéré de la même génération que le F-16, et encore, il est aussi plus jeune de quelques années. Le coût de l'heure de vol du Rafale est d'environ 10000€. C'est une donnée publique publiée dans les compte-rendus de séance et dans tous les rapports annuels sur la défense nationale.
a écrit le 12/06/2014 à 9:08 :
Ce que j'attends d'un allié, c'est qu'il me soutienne en cas de conflit.
Ce que j'attends d'un ami, c'est qu'il me conseille dans mes choix.

Dans ce dossier, il faut mettre en perspective plusieurs choses:

1) Nous comparons trop souvent ce qui existe et ce qui est en projet, ce qui était et ce qui sera et nous débattons trop souvent sur des données déjà dépassées.

Entre la version F1 et la version F3R du rafale il y a une énorme différence tout comme entre le F35 commençant à peine à voler et celui qui sera continuellement amélioré jusqu'à atteindre son efficacité maximum prévue vers le milieu des années 2020.
Le rafale va continuer de s'améliorer aussi notamment sur les aspects économiques de la maintenance et de la consommation en carburant mais il ne faut pas oublier que l'aviation militaire ressemble plus à la Formule 1 qu'à la production de série automobile: Chaque jour des propositions d'amélioration sont faites et le modèle n'est jamais vraiment définitif sauf quand il est remplacé. Les avions de combat sont des éternels prototypes, pas des objets de consommation courante.

2) Pendant une dizaine d'année, en gros entre 2020 et 2030, il y aura un "trou" d'efficacité des forces aériennes équipées d'avion de type F16 qui attendent le F35.

Le rafale, contrairement à ce qu'on peut lire un peu partout est bien un concurrent direct du F35, tout comme le Typhoon et le futur Gripen NG. La génération 5, 4 ou 4+ ne veut pas dire grand chose d'un point de vue opérationnel, c'est une classification de l' US AirForce ayant pour but de différencier les cahiers des charges avant appel d'offre.

Dans l'état actuel des choses, en cas de conflit important (mondial ou semi-mondial), rapide et imprévu, impliquant des nations équipées d'armes puissantes et récentes, le gouvernement US serait lui-même sûrement amené à commander des avions fabriqués en Europe et le rafale serait sans doute le meilleur choix compte tenu de ses capacités démontrées sur le terrain et de sa compatibilité avec les porte-avions américains ainsi qu'avec la Link 16 de l'OTAN.

3) La furtivité totale n'existe pas, elle est toujours partielle ne serait-ce qu'à l'ouverture des soutes en phase de bombardement donc partir du principe que le F35 est forcement meilleur puisque il est furtif, c'est de toute façon une erreur.

Enfin, pour finir, je suis français et je suis d'abord un ami avant d'être un allié des belges que j'apprécie beaucoup, n'en déplaise aux chercheurs d'embrouilles nombreux parmi mes compatriotes.
Réponse de le 21/03/2017 à 18:03 :
Vous congédiez bien vite la furtivité, sans doute parce qu'elle ne cadre pas avec vos vues nationalistes du marché des chasseurs. La furtivité totale n'existe pas, la belle affaire. Ce qui compte c'est de voir avant d'être vu et donc de détruire avant d'être détruit. La furtivité est l'élément le plus important dans la guerre aérienne moderne. Il n'y a d'ailleurs pas que les USA qui ont depuis longtemps réalisé ca. Les russes et les chinois investissent aussi dans ce domaine (pak-fa, J-20). Le rafale dont les caractéristiques de furtivité sont mauvaises est complètement dépassé et ne fait absolument pas le poids face aux F-35 et F-22.
Réponse de le 12/09/2017 à 15:44 :
L’Amérique est le plus grand investisseur en Belgique, l’armée Américaine est équipée en majorité d’arme FN Herstal. L’arrangement de Dassault est illégale et risible ! 30 % du F35 se fera en Belgique, pas besoin de rappeler toute les tricheries que la France a faite a notre pays, au dessus quelque le fais très bien (sous le titre mémoire courte, le contrat du mirage comportait l’achat de FN cal et pas de Fn Fal, il oublie aussi la taxe sur la bière Belge. l’avion français est de 1982 ? J’ai bien l’impression que ce forum est pollué par des français, l’achat de F35 renforcera l’amitié Belgo-Américaine.
a écrit le 21/04/2014 à 19:56 :
Soyons sérieux , tout le monde voit bien que les avions américains servent les concepts de stratégie de la RAF et de l' USAF . La Belgique est une création de l' Angleterre et le siége de l' OTAN.
On est pour la liberté et on veut ce qu' il y a de meilleur pour la défendre. Alors vive le F35.
a écrit le 02/04/2014 à 13:26 :
C'est bon, le ministre belge peut se retourner vers le Rafale. Jens Stoltenberg, ancien Premier ministre norvégien, a été choisi pour le poste de Secrétaire Général de l’Alliance Atlantique
a écrit le 29/03/2014 à 21:26 :
Quand je lis tout certains propos odieux et insultants à l'égard des belges et de la Belgique, il n'est peut-être pas si étonnant que ça qu'ils tournent le dos à la France; sans blague, pour qui certains français se prennent-ils ??? Je viens de lire, ici, des propos écœurant de mépris et de dédain! Honte à eux !!! Dans le meilleur des cas, c'est sûrement l'ignorance de basse classe qui les fait parler!
Réponse de le 01/06/2014 à 23:01 :
et vous , les belges , vous vous prenez pour qui quand vous parlez des Français !??? on dit : aux cons , on répond par le silence et aux imbéciles , on répond par la patience , dans ton cas , je ne te répondrais plus !
Réponse de le 21/03/2017 à 18:16 :
Je suis français, mais je trouve aussi que beaucoup de français sont très imbus d'eux même au point d'être agressifs. Ajoutez a ca le traditionnel anti-américanisme primaire du français moyen, vous comprendrez que pour le français la supériorité évidente du F-35 sur le rafale est inconcevable voire blasphématoire. Les belges sont donc des vilains vendus aux américains.
Et pourtant le F-35 et sa furtivité, intégration de capteur, radar, avionique a 20 ans d'avance sur le rafale. Le rafale est un avion du passé.
a écrit le 27/03/2014 à 17:41 :
ELLE EST BELLE L'EUROPE.........DE LA DÉFENSE!!!!!POUR LES POLITICARDS.........MON AVENIR D'ABORD.....ON VERRA APRES
a écrit le 27/03/2014 à 15:01 :
Amis belges , ne mettez surtout pas le doigt dans la machine f-35 , vous y lisserez le bras.
Le Gripen est parfait pour vos besoins, à défaut de Rafale ou d'Eurofighters.
a écrit le 26/03/2014 à 17:53 :
Ce n'est pas grave la Belgique n'a jamais été un pays avec une véritable importance internationale, pas de force de projection, pas de porte avion, à quoi sert ce pays ?
Quand la Belgique aura les moyens de construire par leur propre moyen un avion de combat viable les belges qui veulent critiquer le Rafale pourront ouvrir leur bouche.
Réponse de le 27/03/2014 à 14:03 :
le gros probleme et que le f 35 et moins bon que le rafale " oui oui le f 35 peu etre detecter" alors pourquoi payer plus chere une conserve qui rapport rien a l europe ? magouille et mallette sous la table ^^.
Réponse de le 29/07/2014 à 1:59 :
Je trouve votre mépris envers les belges aussi désagréable que témoin d'une bétise et d'un manque de culture absolu. Peut-être devriez vous ouvrir des livres d'histoire et de politique internationale de temps en temps l'ami. Car bien avant la france, la puissance industrielle et politique belge fit ses preuves.
Réponse de le 30/07/2014 à 10:35 :
@Tolroy : +1
On peut critiquer la Belgique, tout en oubliant les inombrables critiques justifiees applicables a la France et aux Francais, mais le mepris de Tyrion est simplement puant.
Un Francais, de frontiere.
a écrit le 25/03/2014 à 19:50 :
RAND Corp l'a bien résumé, le F-35 can't turn, can't climb, can't run. Ce dindon n'est pas capable de virer, de grimper ni d'accélerer. Ennuyeux pour un avion qui se prétend de 5e génération. Et aujourd'hui encore, il vient d'encaisser un Xième retard, les logiciels ne sont pas prêts. Pour la bonne bouche, les Américains n'ont pas prévu de développer l'aspect vecteur nucléaire. Ils n'ont pas les sous mais si des acheteurs le veulent... ils pourront le financer. C'est bien simple, les vieux F-16 belges sont meilleurs que le F-35.
Réponse de le 29/03/2014 à 19:48 :
Tout à fait d'accord avec Kea Tiki, je ne vois rien à ajouter. Son analyse est excellente.
Réponse de le 21/03/2017 à 18:27 :
Allons donc vos arguments can't turn, can't climb, can't run datent de 5 ans au moins et sont démentis par tous les pilotes qui ont essayés le F-35 et qui sont enthousiastes. De plus au dernier exercices red flag le F-35 a dominé a 15 contre 1. Le F-35 est un succès fantastique et laisse loin derrière lui le rafale. La France est ridicule avec son rafale.
a écrit le 25/03/2014 à 16:19 :
La Pologne qui achète des systèmes anti-missile patriot Us,la Belgique des F35,la Hollande des F35,elle est belle l'Europe communautaire.C'est surement ce que l'on appelle l'Europe de la Défense.(http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130917trib000785677/les-pays-bas-s-offrent-37-avions-de-combat-americains-f-35.html)
a écrit le 25/03/2014 à 16:02 :
Pour les mêmes raisons que les Belges se sont mangés des centaines de milliards de bons du trésor américains en deux mois.
Réponse de le 26/03/2014 à 13:54 :
|popo,
Les belges ne se sont pas "mangés" des centaines de milliards de bons du trésor américain en deux mois. Ces statistiques (erronnées) prennent en compte depuis deux mois l'intermédiaire Euroclear qui est basé à Bruxelles et qui gère/transfère annuellement plusieurs milliers de milliards de dollars. Celà n'a rien à voir avec l'argent du contribuable belge ou une quelconque décision politique.
a écrit le 25/03/2014 à 14:48 :
elle est belle europe : +/
a écrit le 25/03/2014 à 12:32 :
Le meme probleme continue..... Pour etre un bon europeen du point francais, il faut acheter francais, mais pourquoi donc? On pourrait se poser la question qui si la France avait acheter l'Eurofighter, celle-ci aurait beaucoup plus de chance a
l'exportation. L'Airbus est un produit europeen, a croire beaucoup des media francais, c'est plutot un product pur "made in France" qui tant a fait le contraire de la verite.
Réponse de le 14/07/2014 à 8:49 :
Donc si je vous suis bien, pour être européen il faut acheter américain ?
CQFD
Réponse de le 13/08/2014 à 15:52 :
avant de parler il faut connaitre l'histoire de l'eurofighter et du rafale; Et surtout connaitre le bordel qu'a foutu la grande bretagne dans ce programme. la France s'est retiré du programme car les choix fonctionnelles et technologique imposés par la Grande-Bretagne ne tenaient pas de bout. d'ailleurs le résultat est la. l'eurofighter est une vaste farce le rafale est un des meilleurs avions omnirole.
Réponse de le 21/03/2017 à 18:33 :
Avant d'être inconditionnellement européen, il faut avant tout être rationnel dans ses choix. Le rafale est un avion dépassé très largement par le F-35. Mettez les cocoricos franchouillards au placard. Amis Belges, achetez le F-35.
Réponse de le 22/03/2017 à 15:45 :
Pour écrire de telles inepties il ne faut vraiment rien y connaître! Et il vaut mieux donc se taire!
Réponse de le 22/03/2017 à 15:45 :
Pour écrire de telles inepties il ne faut vraiment rien y connaître! Et il vaut mieux donc se taire!
Réponse de le 26/03/2017 à 20:43 :
De plus, je me permettrais de vous faire remarquer que si la France avait acheter des eurofighters, elle n'avait aujourd'hui aucune capacité Air-Sol a part ses vénérables Mirage 2000D et plus aucune aviontion embarquée
Comme la grande bretagne
a écrit le 25/03/2014 à 11:02 :
Si je me souviens bien, le lobbying de Loockeed en Belgique n'est pas nouveau.
N'en parlait-on pas déjà à l'époque de M. Abelin père ?
Et puis, sincèrement, qu'ont à faire les belges avec ce tas d'avions hors de prix qui ne fonctionneront à 100% que lorsque les USA le voudront bien ?
a écrit le 25/03/2014 à 10:40 :
Peut être parce que le Rafale coute 150M€ (cour des comptes) et que le F35 coute 90 à 95 M$ (66 M€) et aussi que ce F35 fait partie de la génération suivante (furtivité, armements en soute ....)
Réponse de le 25/03/2014 à 11:41 :
Non seulement votre commentaire est faux, car le Rafale s'est montré officiellement supérieur au combat au F35 en le battant en rencontre de type "dogfight", mais pour le prix c'est plus que l'inverse : le Rafale est très nettement moins cher que le F35. Exactement, le prix du Rafale (68,8 à 79m€) est de 2 à presque 3 fois *moins* cher que le F35 (132 à 216,2 m€). Donc ma question c'est quel est votre intérêt à diffuser de fausses informations ?
Réponse de le 25/03/2014 à 16:05 :
En effet le F-35 est beaucoup plus cher que n'importe quel autre avion de combat (hormis peut-être le F-22). Par contre il n'a jamais rencontré le Rafale en dogfight. Et ce n'est pas prêt d'arriver....
Réponse de le 25/03/2014 à 21:32 :
Vos informations, KTM, datent un peu... Disons de la fin des années 90. et des chateaux en Espagne.

Quant au coût export du Rafale, il est de 57.52 M€ ht.
Réponse de le 30/07/2014 à 16:38 :
c'est le F22 que le Rafale a affronté en dogfight ou encore les F16
Réponse de le 21/03/2017 à 18:35 :
Tout a fait KTM le F-35 est meilleur et moins cher que le rafale.
a écrit le 25/03/2014 à 9:46 :
Mettre en danger les finances de son pays, juste pour obtenir un poste de secrétaire général de l'OTAN, faut vraiment être Belge pour voir cela...!!
L'Europe fabrique des avions moins chers et largement suffisants pour l'utilisation qu'en fait la Belgique, mais au fait, à quoi ça sert de faire partie de l'Europe..??
a écrit le 25/03/2014 à 8:20 :
L'armée de l'air belge devrait avoir, peut-être, son mot à dire sur ce sujet ?
C'est le même problème avec le Brésil, l'Inde etc..
L'état français est devenu un repoussoir pour le commerce international
a écrit le 25/03/2014 à 6:48 :
Pourquoi le ministre de la Défense belge veut le F-35 et pas le Rafale ?
Parce qu'il a la frite !!!
a écrit le 25/03/2014 à 6:48 :
C est pas des avions mais des sous marins qu'il leur faut aux belges. Car au fond... Vous connaissez la suite!
a écrit le 24/03/2014 à 23:40 :
La Libre Belgique du 13 décembre 2013

Pieter De Crem persiste et signe. Hier, à la Chambre, le ministre de la Défense a déclaré que, "si notre pays veut encore jouer un rôle au niveau international, il est incontestable que la Belgique doit maintenir sa capacité" aérienne. "Sans avions de chasse, la Belgique perdra toute pertinence" à l’égard de ses alliés "européens" et de "l’Otan".

L’agenda ? Le ministre a rappelé que les F-16 seront retirés de la circulation entre 2023 et 2028. Selon lui, "il est primordial que la Défense ait une capacité complète en 2025". Cela implique que la flotte soit "complètement renouvelée en 2029". Sans citer le F-35 comme remplaçant idéal du F-16, Pieter De Crem estime que "pour maintenir cette capacité, l’achat de 40 appareils est nécessaire".

Enfin, à propos du coût de l’opération - "80 à 100 millions d’euros" par avion - le ministre de la Défense souligne que "l’investissement consenti pour les F-16 a été récupéré au triple par les entreprises belges." Il pointe aussi "les connaissances" acquises en aéronautique. Mais, rappelle-t-il, c’est le prochain gouvernement qui tranchera…

En fait, Pieter De Crem veut succéder à Rasmusssen au poste de Secrétaire-général de l'OTAN . La Belgique ne paiera pas 3 ou 4 milliards pour l'y aider
a écrit le 24/03/2014 à 21:58 :
C'est chouette l'Europe, un ministre belge mais c'est vrai du "Christen-Democratisch en Vlaams" préfère penser à son futur boulot à l'OTAN qu'aux salariés d'un pays frontalier.
a écrit le 24/03/2014 à 21:50 :
Chers amis français, un belge vous répond : pourquoi votre si merveilleux avion n'est acheté par personne ?
Vos réactions sont typiques des gens qui sont dans le déni : si les choses vont mal en France, c'est finalement toujours la faute des autres, des américains, de l'Europe, de l'absence d'harmonisation, etc.
Prenez juste deux minutes pour faire votre introspection, ça vous fera beaucoup de bien...

Un pays qui voit fuir ses jeunes, ses cerveaux, ses entrepreneurs, ça ne donne peut-être plus trop envie...
Réponse de le 24/03/2014 à 22:18 :
La Belgique n est pas très bien placée pour donner des leçons de morale dans bien des domaines !...
Réponse de le 25/03/2014 à 0:20 :
Votre remarque est encore celle bon français portant la baguette et le saucisson le tas de tôle qu'est le rafale ne se vend pas il pourra être vendu en solde et c'est ceux que les états attendent. En plus il n'y a pas la place pour charger les caisses de bière et les frites donc invendable.
Réponse de le 25/03/2014 à 4:15 :
avec ce que vous allez en faire, achetez plutôt une montgolfière.
Réponse de le 25/03/2014 à 11:25 :
bye bye a raison! Quel article chauvin et médiocre!
Un français
Réponse de le 25/03/2014 à 11:27 :
Ce "bye bye" n'est pas belge, mais bien français.
Réponse de le 03/04/2014 à 13:39 :
+1
Hubert Verdrine disait il y a peu : "Les Francais sont un peuple pretentieux", pour expliquer notre declin. Declin d'un peuple qui refuse de se remettre en cause et continue a vouloir donner des lecons a tout le monde : rappelez-vous les sorties de Sarko sur la Suisse, soi-disant paradis fiscal ... comme par hasard quelques mois plus tard le Rafale, pourtant le mieux noté, etait écarté au profit du Grrrippppen. Surtout quand on pense aux affaire dans lesquels traine en ce moment Sarko, ca laisse reflechir.
Réponse de le 14/07/2014 à 8:55 :
Cher ami Belge, je vous rejoins sur l'introspection et les français partent trop dans les balabres inutiles, mais que cela ne cache pas la poutre que vous avez dans l'oeil: un ministre de la défense choisissant un avion pour ses raisons personnelles, sans évaluation ni appel d'offre ? cela ressemble fort à de la corruption, certes un sport national en Belgique.

J'ajouterais que vous êtes bien mal renseigné, le Rafale a remporté à l'export un énorme contrat avec l'inde de 120 avions, qualifié de combat du siècle. Et après évaluation je vous en prie.

Bien à vous.
Réponse de le 21/03/2017 à 18:42 :
Le merveilleux rafale se fait tailler des croupières par le F35 parce que le F-35 lui est largement supérieur, tout simplement. La plupart des adorateurs du rafale on encore une vue très top gun à la tom cruise du combat aérien et n'ont jamais assimilé la notion de furtivité.
a écrit le 24/03/2014 à 20:08 :
M cabirol je suis écroulé de rire suite à votre propos ici plus bas sur le manque de vision européen des armée des autres. La France n a t elle pas quitté un projet pour faire son petit truc dans son coin ,,,,,,,, et puis vous entonnez que les autres ne vous suivent pas à genoux . de plus avec objectivité dans plusieurs articles des responsables évoque aussi la mutualisation des coûts, lors des opérations à l étranger avec les autres pays d' Europe du nord comme pour le moment .
Réponse de le 24/03/2014 à 20:29 :
@salut : oui, un projet différent. Il n'en est pas moins beaucoup plus européen que le F35. FREMM, SAMP-T, Meteor, NH90, A400M, Tigre, etc. Tous ces programmes européens ont pu compter sur la participation (financière et technique!) de la France. A côté de quelques pays "pilotes", un certain nombre ne jure que par l'OTAN et s'équipent essentiellement en matériel américain (notamment le Benelux et les pays scandinaves hors Suède).
Pour revenir au cas belge avec le F35, la réaction est d'autant plus vive que l'offre européenne est performante et diversifiée : on aura du mal à croire qu'aucun de nos eurocanards n'est adapté et que la Belgique a besoin d'un lourd chasseur de 13-14 tonnes optimisé pour les missions de pénétration en territoire hautement défendu.
Même économiquement, ce choix est irrationnel : choisir une option européenne, c'est contribuer au développement des technologies européennes, et donc à l'intérêt commun. Sans compter des retombées plus que tangibles pour l'économie belge.
a écrit le 24/03/2014 à 18:55 :
De toute façon Dassault aviation n'a pas besoin de vendre pour prospérer sur le dos des français...
Réponse de le 24/03/2014 à 19:31 :
Ne dites pas n'importe quoi: 75% de son C.A. sont réalisés à l'expert !
a écrit le 24/03/2014 à 18:08 :
Pour le F35 américain...des commandes en RAFALES...Cet avion a tellement de succès qu'il est pris d'Assaut par tous les pays européens !
a écrit le 24/03/2014 à 17:27 :
Mais quand est-ce que les média français oseront parler de ce qui fâche?

Si le Rafale ne se vend pas, la qualité de l'avion n'est pas en cause, le problème est que la France n'est plus considérée comme un partenaire FIABLE lors de l'achat d'armement.

Dernière preuve en date? Les 2 bateaux "Mistral" qui devaient être vendus aux Russes, que Fabius menace de ne plus vendre (décision promise en octobre!)

Et cette histoire n'est pas la première:

- Israel et l'Afrique du Sud qui avaient acheté des Mirage III ont vu en leur temps la France leur refuser des pièces de rechange alors que ces pays étaient en guerre

- L'Argentine lors de la guerre des Malouines ont cru pouvoir utiliser des avions Super Etendard et des missiles Exocet vendus par la France. Pas de chance, la France a fourni toutes les données à la Grand-Bretagne pour que ces armes soient sans danger pour eux

Qui seraient encore assez c... pour faire confiance à la France?
Réponse de le 24/03/2014 à 20:13 :
@ Vincent : Parce que les américains n'ont pas abandonné leur partenariat avec le Venezuela et plus récemment avec l’Égypte quand leurs relations se sont dégradées?

Concernant l'Argentine, c'est plutôt un contre-exemple : les anglais se rappellent bien du HMS Sheffield...
Réponse de le 25/03/2014 à 9:38 :
Le Venezuela de Chavez est devenu plus marxiste et plus anti-américain que l'URSS sous Staline et renseignez-vous sur l'Egypte, après le départ (un peu forcé) des islamistes, l'aide des USA n'a jamais été aussi importante.

Jusqu'à preuve du contraire lorsque la France a refusé d'assurer le service-après-vente de ses Mirage, la France n'était pas en guerre contre l'Afrique du Sud ou Israel, la décision a été purement politique parce que la France considérait que ces pays devaient suivre une autre politique: Est-ce que lorsqu'un pays achète "français", il y a des conditions écrits en tout petit sur le contrat qui indique que dès la signature, c'est le gouvernement de Paris qui gèrent les affaires du pays acheteurs?

Vous êtes la preuve vivante du problème de la France: Toujours dans le déni, en permanence les 2 pieds dans le m..., mais toujours à cause de la faute du reste du monde!

Pauvre France! Tu ne fais plus rêvé (ni tes anciennes colonies, ni tes propres citoyens qui fuient le pays en masse)
Réponse de le 25/03/2014 à 23:16 :
@ @Moebius : Oui, comme vous le dites, nous faisons la même chose que les États-Unis. Ce n'est pas du déni, c'est de la mise en perspective.

J'écris trois lignes, et me voilà prétendûment l'archétype d'une France déclinante, calmez-vous s'il vous plait.
Bref, et malgré ce manque de "fiabilité" de la France, de nombreux pays continue d'acheter du matériel français, pour des montants d'environ 5 milliards d'euros par an.
a écrit le 24/03/2014 à 15:55 :
MORALITE : la politique finalement c est pas une histoire de peuple et de démocatie !!!
c est une histoire de corrupteurs et de corrompus .... !
a écrit le 24/03/2014 à 14:32 :
les avions de luxe ! mise à part les états-unis, la france et la grande brétagne, les autres pays occidentaux n'ont pas vraiment la mentalité guerrière, donc il s'agit plutôt des achats pour discretionnaire au plus !
Réponse de le 24/03/2014 à 16:31 :
La France a.... de la mentalié guerrière... ? c'est nouveau ça.
Réponse de le 24/03/2014 à 17:10 :
Bah , quoi , c'est pas nouveau ? Et les colonies , c'était pour leur filer des bonbons , peut-être ?
Réponse de le 24/03/2014 à 18:45 :
A un moment ou Poutine envahit un pays en nous rejouant l'expansionisme pan-slave du XIXe siecle, parler de 'mentalite guerriere' est simplement debile !
La Belgique, mais aussi les Pays-Bas, le Luxembourg ou la Suisse devraient eviter de se cacher derriere leurs 'grands' voisins qui eux respectent leurs territoires, et participer a l'effort commun de defense.
30 avions pour proteger tout l'espace aerien belge est dangereusement faible, d'autant que le F35 n'apporte aucune superiorite particuliere.
Réponse de le 24/03/2014 à 21:19 :
@ Steph
Et l'expansionnisme français ? Déclaration de guerre à la Chine par Jean-Jaures , hein ?
Cochinchine , Afrique ...Hein ?
C'était pour quoi ? Les évangéliser ou...les piller ?
Avant de donner des leçons , balaye devant chez toi.
a écrit le 24/03/2014 à 14:25 :
Que les Belges achetent le F-35. Qu'ils se fassent pigeonner car le F-35 c'est tout simplement un programme ou les Americains font financer la R&D par les pays Europeens, Canadiens et autres pigeons.
Réponse de le 24/03/2014 à 19:51 :
Peux être mais eux ils vendent les pièces alors que nous il faut plusieurs mois pour les fabriquer...
a écrit le 24/03/2014 à 14:20 :
Ben comme ça si il y a une guerre franco belge, on sera déjà sûr d'avoir la maîtrise des airs! MdR!
Réponse de le 26/03/2014 à 11:42 :
ah ah bien vu :) j'ai hâte de voir du Rafale vs les F-35!
a écrit le 24/03/2014 à 14:15 :
On les voit , les blancs-bec belliqueux qui n'ont jamais rien compris à la guerre...qu'ils ont toutes perdues , d'ailleurs...faut-il le souligner... Je me marre !!!
a écrit le 24/03/2014 à 14:13 :
Oui , il faut une armée de l'air belge digne de ce nom , pour défendre ses haricots et ses pois-chiches. Quant au siège de bruxelles , faut le laisser , comme ça , à lui seul , il bouffera l'europe mieux que des f-35
a écrit le 24/03/2014 à 13:53 :
pas besoin d avions de guerre en belgique ,pour aller ou? une bonne defense aerienne et des bons missiles sol air ,ca suffit ..!
a écrit le 24/03/2014 à 13:01 :
Il faut dire que la France achete assez peu de matériel belge. Alors que les américains en achete beaucoup plus (FN 2000, FN SCAR, ...)
Réponse de le 24/03/2014 à 13:35 :
Les États-Unis n'achète que peu de matériels en Belgique, les SCAR n’ont équiper que quelques unités des forces spéciales, mais ont acquit la licence pour la minimi.
a écrit le 24/03/2014 à 12:33 :
Le Rafale est devenu le petit vilain canard de Dassault, faut qu'il retrouve son vrai marché : l'armée de l'air française.
a écrit le 24/03/2014 à 11:44 :
et ainsi il pourra commander à l'armée française, du moins ce qu'il en reste
a écrit le 24/03/2014 à 11:38 :
C'est beau l'Europe, et l'idée que s'en font les politiques !
a écrit le 24/03/2014 à 11:15 :
Le vrai problème du F35 ce n'est pas tant son coût que la complexité de l'appareil...

Pour l'instant le F35 c'est bon à rien mauvais en tout...

Si j'avais à choisir un avion pour la Belgique les Pays bas etc... je regarderai F18 - dernière génération de F16....

M346 pour l'entrainement ou Hawk du sûr quoi.

Le Rafale, malheureusement c'est un bon avion mais Français, le pays qui n'honore pas ses contrats à long terme et qui fait tuer ses employés en coupant les retro commissions...

Sinon j'aime bien le Rafale et son potentiel énorme.
Réponse de le 24/03/2014 à 16:26 :
Le F18 est la derniere generation du F16 ?
Réponse de le 24/03/2014 à 18:02 :
il y a un tiret entre les deux.... qui voulait dire ou....

donc super hornet (chaine bientôt arrêtée)
ou dernière version du F16... qui a un bon potentiel.

Le F35 bof bof c'est un programme mal fichu....
Réponse de le 24/03/2014 à 18:52 :
D'autant que le seul avantage du F35 c'est sa furtivite (hormis l'electronique que je connais peu mais qui est modernisee aussi sur le Rafale). Hors si le F35 veut emporter sa charge maximale - qui est deja inferieure a celle du Rafale - il doit installer les armes supplementaires en pylones exterieurs qui lui font perdre toute furtivite.
a écrit le 24/03/2014 à 11:08 :
Moi, je me présente à l'élection de secrétaire général de l'OTAN, donc tant pis si les militaires belges volent sur un "sabot volant", mais je veux cette place, c'est tout ce qui compte !!!!!
Il est pas mal, celui-là !!!!!!!!!
a écrit le 24/03/2014 à 11:06 :
pourquoi des avions en BELGIQUE?
A peine ont ils decolle qu'ils ont quitte l'espave aerien belge.
a écrit le 24/03/2014 à 10:44 :
J'ai lu dernièrement un long article de vos confrères du magazine DSI, au sujet du remplacement des avions belges, il semble en effet même que le simple concept de conserver une force aérienne soit en suspend au vu du ridicule du budget militaire belge pour l'équipement de sa composante aérienne. Au mieux les belges ne peuvent prendre que le matériel le moins cher et en faible quantité, ils doivent donc avoir du matériel qui soit inter-opérable et soluble avec les voisins de l'OTAN, et comme les pays-bas choisissent le F35, les belges vont aussi le choisir.
a écrit le 24/03/2014 à 10:12 :
les belges e les polonais ou autres néerlandais, ce sont des larbins au service des intérêts des amerlocs, et avec ça on parle d4Europe et dis mon c....on finira tous par voter FN c'est irrémédiable...l'Europe des technocrates est une invention strictement américaine contre les peuples européens, contre nos intérêts, contre les intérêts de la France, et pour le plus grand profit de leurs firmes et de leurs spéculateurs et autres financiers sans scrupules.
Réponse de le 24/03/2014 à 10:37 :
et avec ça les allemands qui n'ont rien compris autre que leurs intérêts ou plutôt les intérêts de quelques une de leurs firmes (que serait l'Allemagne sans ses fabricants de bagnoles) qui en rajoutent en étant complètement dans les vapes avec une BCE qu'on est en train de rendre plus doctrinaire et imbécile et inerte que Merkel c'est peu dire.
Réponse de le 24/03/2014 à 18:31 :
Naaaaaaa encore un qui dit "c'est tout la faute au Allemand" si au lieu de se plaindre on était un peu moins stupide, moins corrompu, moins prétentieux, moins le génie français c'est fooooooormidable, et ne pas toujours prendre les autres pour des cons, ca pourrait certainement alle
Réponse de le 26/03/2014 à 13:57 :
@ Mettre fin àl4UE Ye We Can Yes We Must Do.

En même temps vu leur expérience avec la France: Electrabel - Dexia - Fortis ... on peut comprendre que quite a être le larbin d'un autre pays. Autant choisir le bon.
a écrit le 24/03/2014 à 9:34 :
Il serait temps que monsieur Cabirol, éminent journaliste professionnel couvrant ce secteur au demeurant, cesse néanmoins de se faire en permanence le porte parole de Dassault Aviation sur le Rafale : ils ont un service communication pour cela, et sont bien outillés en termes de lobbying. Si le Rafale était LA solution qui s’impose partout, cela se saurait…Le choix d’un avion de combat est plus complexe que ce que vous décrivez. Par ailleurs, il est urgent que les français cenne t de s’auto-intoxiquer sur ce Rafale qui serait le meilleur avion du monde. Un peu de lucidité et de réalisme ne ferait pas de mal. Quand un produit ne se vend pas, ce n’est jamais de la faute du client…Il faut d’abord se remettre en cause…Par ce que dans cette affaire, c’est toujours le contribuable qui vient sauver la mise…de Dassault.
Réponse de le 24/03/2014 à 9:53 :
Il y a pas besoin d'etre pro-Rafale pour dire que le Rafale est l'avion actuel le plus aboutie , le plus polyvalent et qui possède le meilleurs rapport qualité/prix

Sans parler des batteries de test que le Rafale à subi en Corée du Sud , en Suisse, en Inde , au Bresil ,... ou le Rafale s'impose premier à chaque fois , mais voila la qualité n'est rien face au pouvoir de corruption , au pouvoir politique ou nous sommes faible par rapport au US , Russe et autres.

L'Inde est une exeption qui à voulu le meilleurs pour son armée.

Le F35 sera un avion couteux , peu efficace , et absolument adapté à personne sauf à l'US air force et encore comme ils l'ont dit le F35 devrait voler avec le F22 pour sa protection , ca promet...
Réponse de le 24/03/2014 à 9:58 :
Comme vous le soulignez avec raison, les entreprises d'aviation ont leurs services de communication et le choix d'un avion de combat est complexe. C'est pourquoi, dire que lorsqu'un produit ne se vend pas n'est jamais de la faute du client n'est qu'un euphémisme. Les enjeux geo politiques associés sont toujours déterminants. Et le lobbying en est une composante. Les qualités ou prix des avions ne sont qu'un des éléments de justification. Les contribuables américains sauvent régulièrement la mise des différents constructeurs du pays, et ils en ont plusieurs, qui consomment nettement plus d'impots par tête ! (deux fois plus en moyenne)
Réponse de le 24/03/2014 à 10:11 :
Bonjour, je vous trouve dur ce coup-là. Je ne fais pas la communication du Rafale ni d'un autre avion. Mais je ne comprends pas qu'un pays comme la Belgique et avant les Pays-Bas, l'Italie, la Norvège... préfèrent acheter un avion de combat américain alors qu'il y a trois appareils européens, par ordre alphabétique Eurofighter, Gripen et Rafale, sur le marché. C'est dommage que l'Europe n'est pas une ambition de construire une Europe de la Défense - et ça commence par des acquisitions de matériels européens - et c'est ce que je combats le plus. Pensez-vous que les États-Unis achèteraient un avion de combat européen ? La réponse est rapide. Après le titre, c'est purement marketing. Bien à vous. Michel Cabirol
Réponse de le 24/03/2014 à 14:17 :
Encore une belle démonstration de l'inutilité totale de l'Europe. On nous explique partout que l'Europe c'est la paix entre les nation, et on continue le bordel ambiant entre nos armées. Le jour où l'on cessera ces petits confettis anémiques d'armées dans chaque pays pour créer une armée Européenne, on ne devrait plus (trop) avoir ce genre de problèmes. Avez-vous vu l'US Army acheter du gripen, du rafale ou de l'eurofighter ? Allons, messieurs les sous-doués bruxellois, un petit effort, je suis sur que vous allez pouvoir apprendre a marcher, après 50 ans de gargouillis agabeuh.
Réponse de le 24/03/2014 à 19:59 :
Pour la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark et la Pologne, la défense de l'Europe c'est l'OTAN et l'OTAN c'est les USA.
L'armée européenne de vos rêves ne pourra se faire que lorsqu'elle sera unifiée politiquement avec un Président et un gouvernement fédéral élu au suffrage universel.
Or combien d'états souhaitent une telle Europe aujourd'hui ?
Aucun.
CQFD.
Réponse de le 24/03/2014 à 20:30 :
@ Fredo : oui, triste constat....
a écrit le 24/03/2014 à 8:41 :
Que les belges se fassent plaisir avec l'avion qui leur plaît le plus. Mais le F35 a tout l'air d'une escroquerie dans laquelle le client est piégé par la complexité : comment se fait-il que 100 exemplaires aient déjà été livrés, et qu'aucune escadrille ne soit opérationnelle avec ?
Et qu'on liquide l'Otan, qui ne sert plus à rien depuis que le Pacte de Varsovie s'est dissous. Et qui n'est plus qu'une bureaucratie guerrière, donc très dangereuse. Au nom de la Liberté, bien entendu.
Réponse de le 24/03/2014 à 10:06 :
"L'OTAN ne sert plus à rien" ??... Quand on constate les velléités belliqueuse du tsar Poutine envers l'ensemble de ses voisins, il y a au contraire une évidence à renforcer les moyens de défense d'une communauté internationale face aux annexions successives russes (Géorgie, Tchétchénie, Crimée... et bientôt reste de la Crimée, Pologne, Lettonie, Estonie, Lituanie,... ???!!!)
Réponse de le 24/03/2014 à 14:08 :
@lyon69 : de grâce, arrêtez de vous gargariser ! : on n'est pas en 1939, et Poutine n'est pas Staline. Il s'est juste occupé de préserver l'accès de la marine russe à le Méditerranée, quelque chose sur quoi tout le monde est d'accord, et qui était mis en danger par le f...oir en Ukraine. Je suis prêt à parier un oeuf dur contre un piano à queue qu'il ne se passera rien de plus, n'en déplaise aux médias, qui ont besoin de drames pour remplir leurs espaces vides entre les publicités, et les intellos français, qui croient que la terre est plate, et que l'histoire qu'on leur a appris à l'Ena ne peut que se répéter indéfiniment. Non l'Otan ne sert plus à rien : il y a une différence entre nous défendre et déclencher des guerres.
Réponse de le 25/03/2014 à 17:46 :
+1
Enfin un commentaire censé...
a écrit le 24/03/2014 à 8:25 :
Autre raison que beaucoup (mais pas tous) auront oublié: la très mauvaise expérience "Dassault" faite par la Belgique lorsqu'elle a acheté, il y a longtemps déjà, des Mirage V...
Et quand Pieter de Crem parle d'intégration, de pooling et "sharing", n'en déplaise, il n'invente pas: ce fut déjà le cas et pour les F-104 et les F-16...
Réponse de le 24/03/2014 à 9:09 :
Merci d'en dire plus sur cette mauvaise expérience des Belges avec le Mirage V car côté Allemand à cette époque je peux vous en citer avec les avions américains type "Starfighter" appelés les faiseurs de veuves et là c'était du sérieux.
Réponse de le 24/03/2014 à 21:08 :
Vrai que le Starfighter a été surnommé "der Witwenhersteller", ou "Faiseur de Veuves" dans ce pays. Et pour cause, près de 30% de ces appareils en service à la LuftWaffe et la Bundesmarine se sont écrasés. Mais la raison, les raisons plutôt, de ces accidents sont plus imputables à sa mauvaise utilisation - en tant que chasseur bombardier - et au peu d'entrainement des pilotes qu'a l'avion lui même. Ce ne fut pas le cas ailleurs (en Belgique, au Pays Bas, en Italie, en Norvège, au Danemark et aux Pays Bas, pour ne parler que des pays d'Europe), là où l'avion était utilisé pour ce qu'il avait été conçu: l'interception à haute altitude.
En ce qui concerne le Mirage V et les mauvais souvenirs... Nous commencerons par rappeler que le marché pour la livraison de ces avions n'aurait pas été très "net". Ce n'est pas vraiment pour rien que celui qui était à l'époque le très influent chef de cabinet du Ministre de la Defense (dans les année 70) s'est suicidé alors qu'il était"retraité-recyclé" comme administrateur d'Europavia, société chargée de promouvoir les intérêts de Dassault en Belgique... Cela étant, l'avion n'a pas laissé de souvenirs impérissables en opérations. La faute incombant au très mauvais et très onéreux service après vente de l'époque... mais je ne rentrerai pas dans les détails! Et le Mirage V ne sera utilisé en Belgique qu'une petite vingtaine d'années, et ne laissant pas vraiment un souvenir impérissable...
Réponse de le 25/03/2014 à 13:18 :
Je vous ai bien répondu, mais il semble que ma communication n'a pas eu l'heur de plaire à tout le monde...
a écrit le 24/03/2014 à 8:19 :
J'imagine bien que ceux qui décident ce genre d'acquisition sont rarement totalement indépendants, mais là, le conflit d'intérêt est un peu criant. Cela dit, j'ai surtout l'impression que c'est une manière commode d'amener la décision. Comme pour les Pays-Bas, la Norvège (voir les commentaires de l'équipe Gripen à ce sujet!) et d'autres, l'irrationnel prévaut. Dommage pour la Belgique, dommage pour l'Europe.
a écrit le 24/03/2014 à 8:09 :
« Un choix plus ou moins conditionné à son avenir, Pieter de Crem étant candidat au poste de secrétaire général de l'OTAN. » Tout est dit.
Voici un lien qui va dans le même sens que l’article :
http://tinyurl.com/mnxcd7f
a écrit le 24/03/2014 à 7:50 :
Vous avez encore besoin de faire des articles sur le Rafale ? C'est un super avion qui ne se vend pas, c'est pas très compliqué. Si on ajoute la dictature américaine et son "libre échange" ahahahahaha vous avez forcément des Fxx en commande, et avec en bonus du carburant monsanto ;-))) La France va comprendre "quand" que pour un étranger, il y fait juste bon "manger" et "bronzer" ! (c'est pas si mal mais bon ...) On est loin des années 60 !
Réponse de le 24/03/2014 à 10:05 :
Vous avez encore besoin de partager vos "évidences" de comptoir de bistrot ? Je préfère lire les articles de M. Cabirol.
Réponse de le 27/03/2014 à 22:43 :
Vous oubliez un peu vite que Dassault est en négociation exclusive avec l'Inde, ce n'est pas encore le contrat définitif mais ce n'est plus l'époque ou il n'y avait aucune perspectives....
a écrit le 24/03/2014 à 7:31 :
vous auriez du faire la comparaison du cout entre les deux appareils et encore une fois
l'Europe de la défense n'existe pas !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :