Le vrai débat sur le chômage

 |   |  397  mots
(Crédits : Reuters)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

La reprise de l'emploi aux États-Unis est spectaculaire. Le taux de chômage est au plus bas, à 5.9%. La Grande Bretagne et même l'Allemagne ne sont pas loin des 6%. La France elle caracole au dessus des 10%. Au delà des différences fondamentales de modèle économique, il y a un vrai choix que nous refusons : il vaut mieux avoir un emploi partiel ou moins bien rémunéré que d'être au chômage.


L'ERREUR FRANÇAISE
Le chômage baisse dans toutes les grandes puissances économiques mondiales, sauf en France. Pourquoi? Pour une raison simple. Nous avons construit un système où il vaut mieux être au chômage que d'accepter un emploi à temps partiel ou un emploi moins bien rémunéré. Ce n'est malheureusement pas tenable.

LE CARTON AMÉRICAIN
Les chiffres de l'emploi américain étaient spectaculaires. Une baisse du taux de chômage de 6.1% à 5.9% et 248,000 créations d'emplois avec une forte révision à la hausse des chiffres précédents. La reprise aux États-Unis se confirme même si elle reste plus faible que les standards historiques.

L'EURO CHUTE
Conséquence logique du fossé qui se creuse entre la zone euro et les Etats Unis: l'euro a chuté à 1.25. Goldman Sachs continue à prédire une baisse à 1 et le consensus est entre 1.15 et 1.20. Nous pensons qu'à ce niveau, l'euro est survendu.

LES SONDAGES SE SONT TOTALEMENT PLANTÉS AU BRÉSIL
Ils annonçaient un deuxième tour entre Dilma Rousseff et Marina Silva. Ce sera entre Rousseff et Aecio Neves, le candidat de centre droit et le chouchou des investisseurs. Les scores sont les suivants 42% Rousseff, 34% pour Neves et 21% pour Silva. Le deuxième devrait être serré mais le report des voix de Silva pour Neves est loin d'être évident.

VALLS VA DANS LA CITY
Il va à Londres défendre les réformes françaises... Quelles réformes? Il va se battre contre le French bashing...Bon courage, ce n'est pas gagné.

LA RÉVOLUTION PÉTROLIÈRE
Le brent est au plus bas depuis 2012, 20% de baisse depuis la mi Juin. Ce qu'il se passe sur le pétrole est passionnant. Il ne s'agit pas seulement d'un mouvement de marché ou de positions de trading. C'est tout simplement le monde de l'énergie qui est en mutation et du coup...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2014 à 22:42 :
ce m r n a toujour rien compris , les francais se sont adatptes a la crise soit en travalliant au noir soit en depensant moins ???
a écrit le 07/10/2014 à 8:45 :
Les pays qui retrouvent le chemin de l'emploi sont les pays qui ont réduis au strict minimum les administrations publiques et fonctionnaires comme l(Angleterre, Canada et la Suède qui ont pratiquement tout privatisé y compris l’éducation nationale qui obtient de très bon résultat...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :