5 531 000 chômeurs

Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...
(Crédits : Reuters)

MonFinancier

Quel nombre de chômeurs faudra-t-il atteindre pour assister à une mobilisation générale des politiques pour l' "emploi pour tous", eux qui ont su trouver l'énergie pour passer leurs nuits au Parlement pour le mariage pour tous ?
Le taux de chômage rapporté au seul secteur privé, le secteur public étant protégé, est finalement aussi mauvais que celui de l'Espagne ou celui de la Grèce.


NOUVEAU RECORD SUR LE CHÔMAGE
3500000 chômeurs de catégorie A mais 5 531 000 chômeurs toutes catégories. Des chiffres effrayants. Et comme chaque mois peu de réaction. Quelques excuses bafouillées de la part du gouvernement et des attaques stériles venant de l'opposition. Avec des chiffres aussi dramatiques que ceux-là, on se demande comment le chômage n'est toujours pas une cause nationale, pourquoi l'état d'urgence n'est pas décrété et pourquoi on ne constitue pas, comme l'a fait l'Allemagne, un gouvernement d'union nationale le temps de s'attaquer au problème. C'est sidérant et c'est affligeant.

LA CROISSANCE PEUT ELLE NOUS AIDER?
Sans le moindre effort de notre part, la croissance en 2015 pourrait largement dépasser les 1% prévus par le gouvernement. Il est d'ailleurs étonnant de voir la prudence des économistes sur le sujet, personne n'ose se mouiller et pourtant avec la baisse du pétrole, la baisse de l'euro et les taux à zéro, on devrait même atteindre les 1.4 ou 1.5% de croissance. Si on ne les obtient pas avec toutes ces conditions favorables, c'est qu'il n'y a plus aucun espoir. Avec ce rebond de la croissance, le chômage devrait arrêter de progresser voire refluer légèrement. Nous avons beaucoup de chance.

INVERSION DE TENDANCE ?
Peut-être pas car nous n'avons pas attaqué les problèmes structurels comme la réforme du code du travail et notamment des règles de licenciement qui permettraient d'inverser franchement la tendance. Ce qui est d'ailleurs frappant c'est que tous les emplois créés ou presque dans les derniers mois sont des CDD et non des CDI. L'emploi pour tous n'est visiblement pas une cause nationale pour laquelle les députés pourraient passer leurs nuits au parlement comme ils l'ont fait avec enthousiasme...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 29/01/2015 à 10:29
Signaler
Qui a-t-il vraiment de sidérant ? C'est rêver de parler de mobilisation française contre la montée du chômage quand l'échelle du sujet est mondialisée. C'est insensé d'être sidéré par une euphorie médiatico-financière en amalgamant les deux mots ; l...

le 29/01/2015 à 12:24
Signaler
Pas bien compris... Vous devriez peut-etre aller consulter....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.