2014, année calamiteuse pour le chômage, 2015... aussi, sans doute

 |   |  765  mots
En un an, le nombre des demandeurs d'emplois inscrits en catégoire A a progressé de...
En un an, le nombre des demandeurs d'emplois inscrits en catégoire "A" a progressé de... (Crédits : reuters.com)
En décembre le nombre des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "A" n' a progressé "que" de 8.100 (+0,2°). Mais, globalement, l'année 2014 a été désastreuse avec 189.100 demandeurs d'emploi supplémentaires. Au total, il y a 3.496.400 demandeurs d'emploi fin décembre, soit... une hausse de 5, 7% sur un an. Les perspectives pour 2015 ne s’annoncent guère plus positives,en raison d'une croissance insuffisante et malgré les initiatives prises par le gouvernement. Au mieux, l'inversion de la courbe du chômage ne se produira pas avant 2016.

2014, année noire sur le front du chômage... Pire que 2013. Et les dernières statistiques du mois de décembre ne font, hélas, que prolonger la (longue) tendance constatée les mois précédents. Le dernier mois de cette calamiteuse année, le ministère du Travail a enregistré 8.100 demandeurs d'emploi supplémentaires en catégorie « A » en France métropolitaine, soit une progression de 0,2% sur un mois. Sur un an, c'est catastrophique, ils sont 189.100 de plus, soit une hausse de.. .5,7%. Au total, à la fin décembre, il y avait  (toujours en France métropolitaine)... 3.496.400 demandeurs d'emploi en catégorie « A ». Un triste record.

 Un total de 5.521.200 demandeurs d'emplois

Et en incluant les DOM, ce nombre grimpe à 3.760.100, en progression de 5,4% en 12 mois.
Si, cette fois, on inclut également les demandeurs d'emploi inscrits en catégories « B et C » (activité réduite). Le nombre total des chômeurs inscrits dans les trois catégories atteint 5.218.200 pour la France métropolitaine et 5.521.200 pour l'ensemble du territoire, en hausse sur un an de respectivement 6,4 % et 6,1%.

Aucune catégorie n'est épargnée par cette hausse faramineuse. Certes, le mouvement est de moins grande ampleur pour les jeunes de moins de 25 ans, les premiers concernés par les politiques volontaristes en faveur de l'emploi. Il n'empêche que sur un an, le nombre des jeunes demandeurs d'emploi a augmenté de 1,7% (même s'il a baissé de 0,2% pour le seul mois de décembre). Ils sont très exactement 544.800 a être inscrits fin décembre en catégorie « A ».


Le chômage des plus de 50 ans en hausse de 10,8% sur un an

Chez les 25-39 ans, ils sont 2.130.100 dans ce cas, soit une progression de... 5,1% sur un an. Mais il y a encore pire : les demandeurs d'emploi de plus de cinquante ans. Avec 821.500 demandeurs d'emploi « seniors » en catégorie « A » à la fin de l'année, leur nombre a explosé de... 10,8%. Et le « plan Rebsamen » pour les chômeurs de longue durée qui va monter en puissance ne sera pas suffisant pour endiguer la progression du chômage des seniors. De toute façon, classiquement, les chômeurs de plus de 50 ans seront les derniers à profiter d'une reprise de l'emploi... quand elle se produira.
Autre donnée très inquiétante et qui illustre à quel point le chômage est maintenant enkysté : le nombre des demandeurs d'emploi au chômage depuis plus d'un an atteint 2.254.600 soit une progression de... 9,7% en un an. Et ils sont même 705.100 à avoir dépassé le seuil des trois ans..

Tous les signaux sont donc au rouge. Le pire est-il passé ? Assisterons nous à une amélioration de la situation en 2015 ? Rien n'est moins sûr, hélas. Certes, le gouvernement est dans son rôle quand il tente d'y croire. Dans un communiqué, le ministre du Travail François Rebsamen, tout en jouant la prudence, énumère l'ensemble des actions menées par le gouvernement qui pourraient être favorables à l'emploi : le plein déploiement du pacte des responsabilité (baisse du coût du travail), les 97.000 nouveaux emplois d'avenir, les 358.000 contrats aidés, etc.

2015 s'annonce guère meilleure


On sait aussi que le gouvernement attend beaucoup des quelques signaux économiques encourageants : baisse de l'euro par rapport au dollar, baisse du coût du pétrole, plan Junker pour l'investissement, loi Macron (qui pourrait créer 20.000 emploi dans les transports routiers de passagers), etc.
Certes, tout ceci va sans doute permettre, au mieux de freiner la progression du chômage, mais de là à parler d'une inversion de la courbe dès cette année - ce que plus personne au gouvernement ne se risque à faire - il y a un pas qui ne peut être franchi.
D'ailleurs, les dernières données prévisionnelles de l'Unedic, l'organisme qui gère l'assurance chômage, ne poussent pas à l'optimisme. Elle table sur 104 000 chômeurs supplémentaires en 2015, contre 182 000 en 2014.. Même le très officiel Insee fait preuve d'une très grande retenue... L'Institut estime ainsi que le taux de chômage grimperait à 10,2% à la fin du premier semestre 2015 contre 9,8% fin 2014.

Pis, toujours selon l'Insee, seulement 18.000 emplois seraient créés au premier semestre 2015. Soit un nombre très insuffisant alors que la population active devrait croitre de 64.000 personnes sur la même période.

Mais comment pourrait-il en être autrement avec une croissance du PIB qui ne devrait pas dépasser 1%. Dans ces conditions, la fameuse inversion de la courbe du chômage ne pourra pas se produire, au mieux, avant 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2015 à 15:27 :
C'est vrai qu'il faut sauver Charlie, mais quand l'etat a-t-il pensé à sauver l'imprimerie de Dammartin en Goele? Si cette entreprise est en chômage, il y a une grosse part de responsabilité de l'Etat. Pourquoi n'avance -t-il pas les fonds pour faciliter au plus vite le retour à l'emploi de ces personnes qui n'y sont pour rien dans la destruction de leur outil de travail? peut-être qu'il faudrait que les fonds destinés à charly soient partagés, idem pour le supermarché kasher. Un peu de solidarité messieurs les journalistes, à bas le corporatisme !!!!!
a écrit le 29/01/2015 à 11:38 :
C’est une Europe minable, alors que les USA font plus de 2 points de croissance, l’Europe est malade. Le chômage ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années… On fait dans le chaos bancaire coûteux en centaines de milliards… on applaudit ?
a écrit le 29/01/2015 à 11:19 :
2014 est une année de record, 2015 aussi… ni emplois, ni croissance ! On s’amuse à planter l’industrie… à quand 6 millions de pré-retraites !
a écrit le 29/01/2015 à 0:44 :
toute la magis trature est mobilisée pourla chasse à courre contre sarko, accusé d'avoir dépassé son budget de campagne de quelque smillions, mais en fait la gauche s'achéte son électorat avec 22 milliards d'argent public
car la seule justice est le régime unique de travail, retraite, cotisations, mais la gauche refuse car ça touche son électorat, donc c'est bien le prix pour s'acheter ses voies
et idem pour tous les autres privilèges, corporatismes...
holande et ses troupes ne gouvernent pas la france mais uniquement le clan public et politique au détiment des autres qui payent ...
à virer et en prison !!!
a écrit le 28/01/2015 à 20:03 :
C'est bien ils se rapproche de la réalité. En tout cas pour les citoyens on peut déjà annoncer que 2015 ET 2016 seront encore pire...
a écrit le 28/01/2015 à 17:41 :
Officiellement, d'après les agents Pole Emploi, ce sont les patrons qui bloquent tout le système, et qui refusent d'embaucher. Les carnets de commande sont-ils réellement vides, et quel est ce jeu étrange du Medef? Pierre Gattaz ne serait-il qu'un maître chanteur? Quant à nous, "seniors", chômeurs de longue durée, nous subissons le réel "apartheid" dont parle M Valls. +++
a écrit le 28/01/2015 à 17:16 :
Pour stopper le chomage multiplions par dix le nombre d'ELUS et si ça suffit pas multiplions par cent ( avec de gros salaires )
a écrit le 28/01/2015 à 14:30 :
Et encore, si on devait compter ceux qui ne s'inscrivent pas, ce serait encore pire.

Vu le peu d'offre ou réelles du pole emploi, quand vous n'avez pas droits au chomage, pour cause de démission, ou d'avoir pas assez cotisé en durée, comme les étudiants qui terminent leurs cursus et qui se retrouvent au chômage, pourquoi s'y inscrire ? Donc on peux encore y ajouter un bon million chômeurs, dont un grand nombre ne demande d'ailleurs pas le RSA ou la CMU et vivent sur leur patrimoine ou leur parents.
Réponse de le 28/01/2015 à 20:05 :
On peut aussi ajouter les femmes et maintenant aussi les hommes au foyer qui décident de s’occuper de leurs enfants parce qu'ils en ont marre de rien trouver et de galérer
a écrit le 28/01/2015 à 14:29 :
Les ministres professionnels UMP et PS s'en fichent des chomeurs. Ils pourront jouir d'une très belle retraite pour 6 mois d'exercice (sans cotisation aucune) ! Vous, vous pourrez vous faire spolier par l' Etat ad vitam aeternam et jouir (peut être ?) d'une retraite médiocre après 45 années de travail et de cotisations ! Continuons de voter UMP et PS, les voleurs professionnels !
Réponse de le 28/01/2015 à 20:07 :
Erreur ce qui les inquiète c'est qu'avec le nombre croissant de chômeur et surtout la diminution des payeurs d’impôts dû aux pertes d'emploi et baisse des pouvoir d'achat, bientôt leur payes ne seront plus assurées...
a écrit le 28/01/2015 à 13:07 :
2016..... il se passe tellement de choses dans notre monde mais si peu au gouvernement qu´il est bien illusoire de prévoir quoi que ce soit.... La courbe du chômage cessera d´augmenter quand il n´y aura plus d´emploi
a écrit le 28/01/2015 à 11:52 :
Mois après mois, j’ai toujours soutenu que la hausse du chômage des seniors était liée au décalage à 62 ans de l’âge de départ à la retraite. Il fallait dans la réforme de N Sarkozy conserver l’âge de soixante ans et baisser hélas le montant des pensions servies. Les entreprises peinent à engager des seniors sachant qu’elles seront obligées de les conserver jusqu’à 62 ans. Le constat est triste mais il n’y a plus assez de travail en France et on a masqué cette évidence par une redondance de postes dans la fonction publique, d’élus en grand nombre, et de dispositifs de pré retraites .De plus pour atténuer les statistiques, on gomme les chiffres de l’Outre-mer où la situation est encore plus critique. Le comble c’est la proposition de certains d’allonger à 67 ans l’âge de départ alors que la sociologie française est différente des autres pays d’Europe, cette thèse n’est soutenue que par des pseudos experts qui viennent de la fonction publique et n’ont aucune idée du vrai monde de l’entreprise ou de cadres supérieurs qui n’ont qu’une envie « durer ».
Réponse de le 28/01/2015 à 13:03 :
Pour être précis, c'est la fin des dispenses de recherche d’emploi pour les seniors qui explique une grande partie de la hausse du chômage.

Les seniors bénéficiaires des dispenses de recherche d’emploi touchent leurs droits à allocations chômage mais ne sont pas comptabilisés dans les statistiques de demandeurs d’emploi.

En 1993, arrivée de Balladur à Matignon, il y avait 250 000 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.

Entre 2004 et 2006, il y a avait 400 000 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.

Avec un record en mars 2006 : 415 326 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.

Depuis le 1er janvier 2012, plus personne ne peut obtenir de dispense de recherche d’emploi.

En septembre 2014, il ne restait plus que 36 800 chômeurs dispensés de recherche d’emploi.

Si les dispenses de recherche d’emploi existaient toujours, le nombre de chômeurs serait aujourd’hui plus proche des 3 millions.
Réponse de le 28/01/2015 à 14:40 :
Sauf que votre théorie n'est juste qu'en partie car certains dispositifs nouveaux ont permis de ne plus comptabiliser les chômeurs approchant l'âge de 62 ans !On nous a donné hier le chiffre total avec les DOM , nous approchons les 6 millions !
a écrit le 28/01/2015 à 11:23 :
les entreprises touche des aides de l état et font venir de la mais d œuvre des pays de l est en les sous payants. comment résoudre le chomdu avec de tel pratique . ce que disait une personne a l antenne de fr3 n p de calais. de plus si cela est une forme de racisme et d exploitation des etres humains, et la je m adresse a monsieur hollande, ne faite pas de discourt sur le racisme la France est le pays de l égalité . monsieur le président faite en sorte que l égalité soit appliqué . salaire égale aux français
a écrit le 28/01/2015 à 10:52 :
Il faut ajouter aux chomeurs les centaines de milliers d'empois d'avenir qui vont arriver a écheance l objectif d'un millions de chomeurs du mandat de F.HOLLANDE est largement a sa porté meme sans effort.Vas y françois tu est le meilleur.
a écrit le 28/01/2015 à 10:41 :
LE VERITABLE COURAGE POUR BAISSE LE CHOMAGE C EST DE FAIRE TOUS LE CONTRAIRE DE LA POLITIQUE FAITE DEPUIS 40ANS?// 1// RETRAITE A 60ANS// 2// 30HEURES DE TRAVAIL// AUGMENTATION DES SALAIRES ET DU POUVOIR D ACHAT??? IMPOSSEZ LES ENTREPRISSES FRANCAISSE TRAVALLIANT A L ETRANGER COMME LE CAT 40 ? AIDEZ LES ENTRPRISSES A INVESTIR ET A REVENIR EN FRANCE REDUIRE LE TRAIN DE VIE DES ELITES QUI SE GAVENT DANS L IMMOBILIER AVEC L ARGENT DES IMPOTS L. I R F M???
Réponse de le 28/01/2015 à 11:09 :
super, excellent. PTDR je viens de défoncer deux portes ouvertes, super, non???
a écrit le 28/01/2015 à 10:30 :
Il nous faut de la justice sociale dans notre France apartheid du vivre chômage.
a écrit le 28/01/2015 à 10:18 :
Sur ce sujet où tout est dit mais avec la ferme volonté de ne rien changer en profondeur sur le statut du travail depuis des décennies (modèle social français oblige) moi je me contente de chiffres affligeant: en France en 2014, destruction de 53.000 emplois et en Allemagne, en Espagne, au Royaume Uni création de plus de 100.000 emplois dans chaque pays avec pas plus de croissance globale de l'UE, donc sauf chez nous, pourquoi ?
Réponse de le 28/01/2015 à 13:09 :
Oui mais attention à bien examiner le problème sous tous ses angles. Pour rappel, le problème pour un gouvernement quel qu'il soit, c'est de faire baisser les CHIFFRES du chômage (et pas forcément le chômage lui-même !). D'autre part, pour la population, le problème est surtout de gagner sa vie, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.
Donc, gare aux systèmes beaucoup plus "durs" que le notre, où on veut, soit vous faire accepter n'importe quel travail, soit vous virer du système (et surtout des stats !), comme en GB ou en Allemagne. Gare au travail avec salaire de misère (Allemagne, GB). Gare aussi "dévaluations internes" qui ont fait monter le chômage à 25% de la population (difficile de descendre plus bas : Espagne) et chuter les salaires. Et ne vous faites pas d'illusions, il peut y avoir des retours de bâton sévères (allez voir les derniers rapports de la BoE sur ce site, et demandez-vous pourquoi elle n'a toujours pas remonté ses taux d'intérêts malgré une des croissance les plus fortes d'Europe !).
a écrit le 28/01/2015 à 10:10 :
Quand je pense qu'Hollande nous disait que la courbe du chômage s'infléchissait.
Les seules qui ne sont pas au chômage alors que dans le privée ils auraient été virés rapido se sont nos couteux politiciens. Même à la retraite dans 2 ans Hollande va nous couter plusieurs millions d'euros par an jusqu'à sa mort. L'administration parasite a détruit le système économique de notre pays et continu de nous tuer à petit feu. On comprend leur besoin sécuritaire, vivement la révolution. A quand un parti politique comme tsipras en France. Je vote illico pour lui.
a écrit le 28/01/2015 à 10:05 :
Mr Hollande pourra toujours organizer des marches avec un panneau je suis charlot!!!
a écrit le 28/01/2015 à 9:23 :
donc aucune possibilité de reprise économique. Les personnels du privé vont donc voir leur pouvoir d'achat diminuer suite aux hausses de taxes et d'impots de l' UMP et du PS. Les fonctionnaires ou assimilés vont pouvoir encore être payés qu'ils travaillent ou pas grace aux emprunts sur les marchés (et à l' accroissement de la dette) ! C'est l'inégalité du système soviétique à la Française. Nos ministres UMPS sont bien récompensés par leur nullité : ils toucheront une retraite de ministre après 6 mois d'exercice (à comparer avec 45 ans de travail dans le privé et une retraite de misère).
a écrit le 28/01/2015 à 9:20 :
tout a fait .....MAIS...ON SE PARTAGE LE GATEAU U Entre copains ET NOTRE OBJECTIFest gagner du temps
Réponse de le 28/01/2015 à 10:01 :
Les sondages remontent après les grands exploits de notre gouvernement contre le terrorisme...
Pourquoi s'occuper du chômage ?
a écrit le 28/01/2015 à 9:17 :
Il existe un secteur où le chomage n'est que virtuel et encore ...C'est celui des élus parasites de tous bords et aussi les très hauts fonctionnaires qui n'ont jamais travaillé de toute leur vie
a écrit le 28/01/2015 à 9:12 :
Et toujours pas de réformes structurelles du mille feuilles politiques et des cumulards inutiles coûteux au pays..Ministres,députés, sénateurs, conseil général, maires etc etc exemptés d'impôts sur tout où partie de leurs indemnités et partant avec des retraites plus que confortables..Par contre ils sont toujours prompts à voter des taxes des impôts des réductions d'avantages sociaux et à nous expliquer la bouche en cœur que c'est nécessaire ...
a écrit le 28/01/2015 à 7:41 :
Comment voulez vous réduire le chômage quand un emploi rémunéré au dessus du SMIC coûte 180% du net a l employeur et aujourd'hui malheureusement ce sont les seuls travailleurs du privé qui supportent l ensemble des charges sociales du pays... C Q F D
a écrit le 28/01/2015 à 6:28 :
@pedro: dites-moi, dans quel monde vivez-vous? Vous n'êtes pas entrepreneur en France mais plutôt retraité de la fonction publique expatrié au Maroc n'est-ce pas? Ou alors vous êtes un sacré provocateur!
a écrit le 28/01/2015 à 0:08 :
On est Charlie !!!!!! Ce gouvernement fait de la diversion, se contorsionne, cache, ment, trompe, illusionne, vole, triche, profite, éructe, agresse, abandonne, trahit, insulte, ruine, invective, méprise, se moque, écrase, détruit mais on est Charlie !!!!!!
Réponse de le 28/01/2015 à 8:23 :
Ce gouvernement c'est plutot on est charlot!
a écrit le 27/01/2015 à 23:45 :
Bientot 3 ans de Hollande !!
Resultat du bricolage , aucune vision , aucune ambition
Petit bricolage prévus pour 2017 avec le pacte
Valls n a rien fait de plus
En mars les francais vont parler et ce sera encore une bonne claque
C'est ding de voir autant d'inaction !!
a écrit le 27/01/2015 à 23:39 :
Comment motiver les entrepreneurs a créer des emplois lorsqu'on ne pense, au gouvernement, qu'à leur créer des contraintes supplémentaires (pages en plus dans le code du travail, compte pénibilité ingérable, compte individuel formation,...) ??
Seuils sociaux : F.Rebsamen ne pense qu'à rajouter des contraintes supplémentaires aux petites entreprises de moins de 11 salariés au lieu de chercher à encourager...
a écrit le 27/01/2015 à 23:34 :
Plus d'un demi million de chômeurs en plus depuis l'arrivée de Hollande à la présidence de la république, c'est de la faute à Sarkozy ??? Hollande, c'est un intermittent du spectacle, ou il compte se mettre au boulot un jour, avant 2017 ???
A moins q'il souhaite se consacrer à l'inauguration des chrysanthèmes...
a écrit le 27/01/2015 à 21:46 :
Suffit de voir les créations d'emplois et la croissance dans des pays comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni. Et je ne parle pas des Pays-bas, pays Scandinave...Même l'Espagne retrouve la croissance et créée des emplois ! Quel gâchis pour la France, ce pays s'enfonce...
a écrit le 27/01/2015 à 21:29 :
je fait parti des longues carrière 59 ans , a 60 ans , 46 années cotisés , je suis au chomage
j attend fin 2016 on me donnera pas ma retraite avant 170 trimestre cotiser longue carriere veut dire que l ,on a travailler toute sa vie et toute les dectructions d, emploi !!!!!!!!!
a écrit le 27/01/2015 à 21:16 :
L'envahissement du chômage est à mettre au débit du gouvernement Valls.

Rien de plus à dire. enfin si, que les bavardages de Valls Rebsamen commentateurs n'ont aucune emprise sur les événements,

ce qui se résume par : leur inutilité absolue.
a écrit le 27/01/2015 à 21:16 :
Le chômage continue d'exploser, le communautarisme progresse, l'économie est au fond du gouffre, l'insécurité palpable, le pessimisme enraciné mais... On est Charlie on s'en fout! :-)
Réponse de le 28/01/2015 à 0:19 :
Quel défaitisme...
Vous pouvez voir le verre à moitié vide, ou plein.
C'est étonnant de voir comme les français aiment pratiquer l'auto-flagellation, tandis que nos voisins, dans des situations bien moins enviables que la nôtre, essaie de positiver autant que possible.
Heureusement, tous les français ne se lamentent pas à longueur de temps et une majorité d'entrepreneur s'en sort bien, grâce à de la créativité et et de l'initiative. Notre pays reste l'un des plus attractifs au monde. Il est même remonter de plusieurs place depuis un an. Courage... osez y croire, vous verrez, si vous commencez à sourire et à donner une énergie positive, vous en recevrez encore plus.
Réponse de le 28/01/2015 à 6:19 :
J'admire votre enthousiasme, malheureusement la reprise s'amorce partout: Angleterre, Allemagne, même l'Espagne redémarre avec 2,5% de croissance et de profondes réformes. Comment voulez-vous être optimiste alors que, père de famille, je vois la situation générale se dégrader d'années en années. On peut faire de l'auto persuasion, arborer un sourire béat et se dire que tout va bien mais la réalité c'est qu'on a une dette qui a dépassé le PIB, un chômage qui continue de progresser, des bombes dans les locaux de la presse et une insécurité générale en progression. Mais on est Charlie!
Réponse de le 28/01/2015 à 11:12 :
mon bon nous sommes passés de la 5 à la 6e place mondiale, et oui nous progressons mais à l'envers. Tiens vous êtes sapin, celui qui voit la courbe s'inverser.
a écrit le 27/01/2015 à 21:14 :
Bah ! Fatalitas...Ce qui est sûr, c'est qu'on a perdu plus de 2 ans dans les réformes structurelles et qu'il s'agit là d'un quinquennat qui n'aura servi à rien. Il faut réformer la constitution afin de permettre de changer de président à mi-mandat.
a écrit le 27/01/2015 à 21:14 :
Bah ! Fatalitas...Ce qui est sûr, c'est qu'on a perdu plus de 2 ans dans les réformes structurelles et qu'il s'agit là d'un quinquennat qui n'aura servi à rien. Il faut réformer la constitution afin de permettre de changer de président à mi-mandat.
a écrit le 27/01/2015 à 21:02 :
La solution de François Rebsamen : on va rajouter des contraintes supplémentaires sur les TPE pour bien les dissuader d'embaucher !!
Maintenant que les négociations ont échoué entre patrons et syndicats, il va falloir que ce gouvernement prenne ses responsabilités... on creuse, ou on réagit, monsieur Rebsamen?
a écrit le 27/01/2015 à 20:45 :
On sent malgré tout que le chômage tend vers une certaine stabilisation. Et cela grâce aux efforts de ce gouvernement pour rattraper la situation calamiteuse laissée par le gouvernement précédent. Nous sommes sur la bonne voie.
Réponse de le 27/01/2015 à 22:17 :
hollande a mis deux ans pour démonter ce qu'avait fait l'ancien gouvernement
peut être que les mesures qu'il prend vont porter leur effet mais c"'est trop tard il a perdu les prochaines élections il n'aura pas le temps de rebondir; n'oubliez pas que l'immobilier va mal; le matraquage fiscal et l' extrême gauche représentée par duflot a enterré l'immobilier; l'industrie va mal on ne fabrique plus rien en france voila le mal et c'est dommage que les socialistes soient des gens aussi bornés
Réponse de le 28/01/2015 à 8:29 :
Les Français constatent les dégâts et de plein bon sens retiennent qu'il n'y a aucune différence entre Hollande Valls et Sarkozy Fillon.

ce sont les mêmes affidés des voyous de la finance, ils ne sont que commentateurs des désastres qu'ils génèrent de leur plein gré pour satisfaire leurs maitres.
a écrit le 27/01/2015 à 20:41 :
C'est de la faute à Sarkosy
Réponse de le 28/01/2015 à 10:22 :
et en 2017 on dira que c'est la faute a hollande
a écrit le 27/01/2015 à 20:22 :
Notre France apartheid réconciliée et apaisée est encore plus forte économiquement.
Il nous faut un discours à la maison de la Chimie maintenant pour parler du vivre chômage.
Réponse de le 27/01/2015 à 21:25 :
Qu'il est drôle...
a écrit le 27/01/2015 à 19:50 :
pole emplois ne sert a rien, et nuis a la recherche d'emplois, car il effectue des blocages au niveaux des postulation aux offres, des discriminations... j'en ai fais les frais c'est bon, même plus loin il (pole-emploi) nous propose des offre que l'on ne peux refuser sous peine de radiation, on fait le nécessaire lm-cv... on redonne le tout a pole emplois, 2 jour après réponse négative !! vous me diriez normal sauf que non !!!! on se renseigne un peux sur le motif et il se trouve que c'est un membre pole emplois qui s'accorde le droit de dire toi ou pas toi, sans même lire un cv ou une lettre résultat des courses 2 agent payer et un chercheur d'emplois dans la mouise.

bravo!! pour que le france remonte faut la faire travailler !!!
a écrit le 27/01/2015 à 19:38 :
Malgré la baisse historique du pétrole à 45$ le baril, malgré le cous de l’euro au plus bas depuis dix ans. Il est incapable de relancer le pays, à part jouer le Majordome et nous de beaux discours, rien blabla, blabla !!!!!!!!
a écrit le 27/01/2015 à 19:29 :
c'est NORMAL!!
a écrit le 27/01/2015 à 19:26 :
Hollande est trop occupé en ce moment. Il joue au grand homme. Le chômage ne l'empêche pas de dormir. Quand il aura fini de se mettre en scène, il pourra revenir à ses occupations: nous faire des pactes, des chocs, du vivre-ensemble et vive la république !!!!! La France finira en faillite....
a écrit le 27/01/2015 à 19:19 :
Ne vous inquiétez pas: Hollande et Valls vont bientôt nous annoncer qu'ils sentent les prémices du début du commencement de l'éclosion d'un frémissement d'un mouvement léger d'une infime inflexion du démarrage des prémices de l'inversion d'une courbure de la courbe du chômage... Ou pas!
a écrit le 27/01/2015 à 19:14 :
Voilà le résultat d'une politique catastrophique dont les effets vont encore se faire sentir longtemps. Il n'y aura pas de baisse du chômage sans reprise de l'activité économique et baisse des prélèvements fiscaux et sociaux car les producteurs de ce pays sont étranglés par une administration toute puissante qui fait la pluie et le beau temps !
Réponse de le 27/01/2015 à 21:22 :
Et toi, tu penses que tu ferais mieux ? N'hésites pas à te présenter aux prochaines élections ? On n'a que faire des YAKA/FOCONS qui ne se mouillent pas.
Réponse de le 27/01/2015 à 21:46 :
Et oui que voulez vous quand le PS continu la politique désastreuse de l'UMP ça n'avance pas...
a écrit le 27/01/2015 à 19:04 :
L'inversion de la courbe du Chomage a eu lieu fin 2013. Si, si, c'est le Président qui l'a dit.
Réponse de le 27/01/2015 à 19:15 :
Le fait d’affirmer que l’inversion de la courbe du chômage n’a pas eu lieu en 2013 est punissable de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.
a écrit le 27/01/2015 à 19:01 :
Oui mais on est Charlie !!!!
Les socialistes ont détruit la confiance dès leur arrivée par calcul politique, satisfactions personnelles, haine des bourgeois aussi. Maintenant les pauvres sont plus pauvres et l'espoir est mort.
a écrit le 27/01/2015 à 18:52 :
Nous avons le roi Hollande qui va de cérémonies en commémorations
Et les français qui rament pour finir les fin de mois
Les impôts, les taxes ,le chômage ,
les déficits augmentent mais de quoi parlons nous ? de la vie de nos politiques tout est dit
Réponse de le 27/01/2015 à 19:34 :
il faut une bonne révolution dans ce pays...........démontrer haut et fort son mécontentement...............................
a écrit le 27/01/2015 à 18:49 :
un gouvernent de honneur...........................
a écrit le 27/01/2015 à 18:47 :
plus jamais la gauche .................................................
a écrit le 27/01/2015 à 18:44 :
faire autant de dégâts en 32 mois (chômage, dette, déficit, prélèvements, construction, pouvoir d'achat, consommation, sécurité, nombre de morts, balance courante, balance commerciale, etc, etc,,,,) je dis "chapeau l'artiste", peu de personnes auraient été capables de faire aussi bien que Hollande, Valls et l'équipe de winner!!! bravo et encore bravo. ahh dans ce moment une certaine nostalgie de 1792, au nom de tous les malheureux engendrés en si peu de temps.
Réponse de le 27/01/2015 à 19:44 :
C'est concéder beaucoup de pouvoir aux politiques que de leur attribuer ce score. C'est le score des français dans leur ensemble. La politique a assez peu d'influence sur l'économie...
Réponse de le 28/01/2015 à 11:01 :
Belle tentative pour dédouaner vos amis politiciens... effectivement, les emplois n'ont jamais été créés par les politiciens, mais par les entreprises, et principalement les plus petites d'entre elles.
Mais... mais... mais ce sont bien les politiciens, et particulièrement ce gouvernement, qui rajoute contraintes sur contraintes aux employeurs, et qui les dégouté d'embaucher, ce sont les politiciens qui traite la finance "d'ennemi", la dissuadant d'investir dans ce pays !
OUI, le gouvernement ne crée pas d'emploi dans l'immobilier... mais c'est bien la loi Dufflot qui fait fuir les investisseurs !
Pour résumez, le gouvernement est irresponsable...et bien coupable !!
a écrit le 27/01/2015 à 18:38 :
C’est un moment historique, pour la première fois, le nombre de chômeurs dépasse le nombre de fonctionnaires. 5,5 millions pour les premiers, 5,4 millions pour les seconds.
Réponse de le 27/01/2015 à 21:38 :
Si on pense qu'en plus la moitié des fonctionnaires devraient être au chômage , c'est dire l'ampleur du désastre .
Réponse de le 27/01/2015 à 23:23 :
Et encore bravo ...
a écrit le 27/01/2015 à 18:34 :
Les français sont des girouettes incorrigibles. Tout les indicateurs sont dans le rouge: éducation, laïcité, immigration, sécurité, économie et bien sûr chômage... Mais la cote de Hollande et Valls remonte en flèche après une action du Raid et du Gign! Ils ont rentré leurs petits ventres et joué les durs en faisant intervenir les gros bras et malgré la déconfiture générale, ils sont repartis plein badin dans les sondages. Vraiment, les français ne changeront jamais...
Réponse de le 27/01/2015 à 18:49 :
Ne vous fiez pas trop aux sondages de complaisance car au vu et su de ce que je vois et entends autour de moi ainsi que les commentaires des journaux, je crois qu'ils sont bien édulcorés et multipliés par 3, à mon humble avis.
Réponse de le 27/01/2015 à 18:49 :
Ne vous fiez pas trop aux sondages de complaisance car au vu et su de ce que je vois et entends autour de moi ainsi que les commentaires des journaux, je crois qu'ils sont bien édulcorés et multipliés par 3, à mon humble avis.
Réponse de le 27/01/2015 à 19:16 :
je suis tout à fait d'accord avec vous c'est vraiment désespérant de voir comment les Français se font manipuler par le pouvoir socialiste !!!
a écrit le 27/01/2015 à 18:34 :
8200 chômeurs "seulement" grollande va y voir une inversion de la courbe du chômage, sapin confirmera mais in fine 602500 nouveaux chômeurs. Enfin une usine qui fonctionne, celle a fabriqué des chômeurs, merci hollande et valls, du grand art, continuez votre cote croît; dingue non?? elle progresse.....fou ça!!!! plus c'est nul a tous les niveaux et leur cote progresse??????? les veaux contre attaquent.
a écrit le 27/01/2015 à 18:34 :
Il n'est pas trop tard pour retourner dans le passé et obtenir l'inversion de la courbe du chomage.
Ce qu'il nous faut : ce sont des discours et des pactes pour raboter encore un peu plus les fiches de paie de ceux qui ont encore un emploi.
a écrit le 27/01/2015 à 18:34 :
C'est purement et simplement catastrophique.... Et là, ce n'est pas la faute à Sarko...
a écrit le 27/01/2015 à 18:32 :
Mais pas en CDI ou en CDD mais en emplois sénateur ou député.
C'est beaucoup mieux rémunéré et la retraite n'est pas trop mal pour 5 ans d'une grosse sieste (ce sont les lobbys qui rédigent les textes).
a écrit le 27/01/2015 à 18:27 :
Que ce gouvernement est nul !
a écrit le 27/01/2015 à 18:25 :
"5 521 200 pour l'ensemble du territoire" merci La Tribune d'avoir donné tous les chiffres.
Que fait Pôle Emploi dont les effectifs ont augmenté: des conseillères en emploi de complaisance pour des prestations fictives ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :