Le mystère Goldman Sachs

 |   |  985  mots
(Crédits : Reuters)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

Depuis la crise des subprimes, on se pose une question: comment Goldman Sachs qui a pourtant été régulièrement mise en cause pour son rôle dans la crise et a été décriée dans le grand public comme le symbole du dérapage du capitalisme financier a échappé à toutes les sanctions ? La banque a, en plus, été aidée par le gouvernement et elle est même parvenue à faire éliminer la concurrence.

UNE NOUVELLE PLUIE D'AMENDES AUX US

Pendant que nous tergiversons en Europe notamment sur l'évasion fiscale des GAFA sans prendre aucune mesure, les États-Unis continuent à déployer avec pragmatisme et une certaine forme de cynisme leur arme de financement massif: les amendes. Après avoir essoré les grandes banques commerciales américaines qui avaient été sauvées pendant la crise comme JP Morgan, Citigroup ou Bank of America, accrochant au passage le scalp de banques internationales comme la BNP, les États-Unis repartent à la bataille pour remplir leurs coffres.

OBJECTIF BANQUES D'AFFAIRES

Et pas n'importe lesquelles. Goldman Sachs. Goldman Sachs a, on le sait, une place particulière dans le monde de la finance mais aussi de la politique aux États-Unis. Et il y avait un vrai mystère. Comment une banque, jugée par le grand public comme un des responsables principaux de la crise voire le symbole même de la dérive du capitalisme, avait pu échapper à la machine punitive américaine ? Il semble, que malgré l'appui de tous les ex Goldman au sein de l'administration, la justice américaine se soit enfin décidée à corriger cette aberration. Une procédure vient de démarrer sur le rôle de la banque dans la vente de prêts immobiliers pendant la crise.

POURQUOI PAS NOUS ?

On a déjà une estimation des amendes. Goldman Sachs a annoncé cette semaine qu'elle avait porté à 3 milliards de dollars sa provision pour litiges. Donc ce sera au minimum 3 milliards et probablement plutôt 5 milliards de dollars. Si c'est ça, la banque s'en tire bien, très bien même et le gouvernement américain sauvera la face à bon compte. Il est dommage que l'Europe ne suive pas la même voie. Rappelons que si nous sommes, en partie, encore aujourd'hui plongés dans la crise grecque c'est parce que la banque américaine a maquillé les comptes de la Grèce. Cela vaut bien une amende de 10 milliards d'euros non ?

LA LETTRE GRECQUE

Confusion hier soir en Europe...Les Grecs affirmaient qu'ils avaient envoyé la liste des réformes qu'ils acceptaient alors que l'Europe annonçait qu'elle ne l'avait pas reçue. Ah la poste grecque... On devrait savoir rapidement si cette liste de réformes va satisfaire l'Allemagne. Mais tout le monde semble décidé à gagner quatre mois en repoussant le problème à juin. En le repoussant sans le régler bien sûr.

LE BON COURS DU PÉTROLE : 60 DOLLARS?

C'est le cours qui ressort le plus souvent dans les discours de pays producteurs de pétrole. Hier la patronne de l'OPEP a déclaré que si le pétrole chutait à nouveau sous ce plancher, elle convoquerait une réunion exceptionnelle du cartel pour imposer une réduction de la production...

CE N'EST PAS L'ANNÉE HSBC

La banque est dans la tourmente. Il y avait les swissleaks. Mais hier on a appris que le patron de la banque, l'Anglais Stuart Gulliver, avait lui aussi un compte en Suisse dissimulé derrière une structure panaméenne. Difficile à avaler surtout quand on apprend qu'il a gagné plus de 10 millions d'euros en 2014 malgré les difficultés de la banque. Pour bien finir la journée, la banque a annoncé une chute de 17% de son bénéfice. Résultat: l'action a pris une claque de 5% sur le marché.

PAUVRE LIVRET A

Les Français auraient-ils enfin compris que le livret A ne devait servir qu'à stocker l'épargne de précaution de court terme? En janvier, pour le neuvième mois consécutif,

on a eu des retraits massifs: 850 millions d'euros

. La bonne nouvelle c'est qu'une partie de l'argent est allée sur les PEL et l'assurance-vie, la mauvaise nouvelle c'est qu'une partie dort sur les comptes chèques non rémunérés.

DÉSOLÉ MAIS JE N'AI PAS PU M'EMPÊCHER

le dernier dossier de "Médisite" traite de...la liposuccion du pubis qui serait une nouvelle tendance forte !! C'est énorme.

UNE PARTIE DE LA CLASSE POLITIQUE SOUS LE CHOC

Le café "Les deux magots" à Saint Germain est fermé quelques jours pour travaux. Heureusement, les politiciens parisiens rive gauche pourront se réfugier au Café de Flore. La période est vraiment difficile.

C'EST LA CATA

Perte confirmée pour Areva: 4.9 milliards d'euros

. Une recapitalisation est donc bien nécessaire. Et les pertes devraient continuer à s'accumuler dans les années à venir. C'est toute la filière nucléaire Française qui doit être repensée. Edf et Areva devraient notamment arrêter de se concurrencer pour...fusionner ?

LA QUESTION DU JOUR

Comment un pays dont plus de la moitié des décideurs est en vacances scolaires en ce moment peut-il continuer à fonctionner? Le miracle français...

LA FRANCE PLUS FORTE QUE LA COLOMBIE OU LE MEXIQUE

Nous aussi nous avons nos cartels. C'est ce que révèle le Figaro: l'autorité de la concurrence va condamner plusieurs industriels français qui forment le ..."cartel du yaourt" et se seraient mis d'accord entre 2006 et 2012 pour se répartir le marché des produits laitiers frais vendus sous marque distributeur. On est trop forts.

QUI SONT LES PREMIERS ACHETEURS

d'immobilier à Londres en 2014? Les Français!! Malgré des prix astronomiques, les Français ont battu les Russes, les Saoudiens et les Italiens. L'exode continue.

VOILÀ C'EST TOUT

BONNE JOURNÉE

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2015 à 15:49 :
Pour une fois que mon commentaire est repris, je vais corriger mes fautes d'orthographe.
- Une plainte contre ces banques prendrait environ 30 ans à être traitée.

- Les indemnités demandées tourneraient à environ 2500 euros.

Je me permets un autre commentaire :
En fait, la justice française devrait être réformée afin d'aller plus vite et d'être plus juste.
a écrit le 24/02/2015 à 12:26 :
Monsieur,

Je vais vous expliquer pourquoi les banques responsables de la crise ne craignent rien en France. La justice française est tellement perdue dans ses procédures, et celle-ci ne ne faisant aucun cas de la logique et de l'évidence, une plainte contre ces banques prendrait environ 30 ans à être traitées. Et coûterait très cher au budget de l'Etat. En outre, on peut penser que les indemnités demandées tournerait à environ 2500 euros, dont la moitié avec sursis.
Une preuve pour la justice française est totalement impossible à fournir, dans ce genre d'affaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :