Brexit : à quelques heures du résultat, les Bourses européennes à la hausse

Les Bourses européennes ont terminé jeudi en hausse, et la livre sterling a continué de se raffermir, signe de la confiance des investisseurs dans un maintien de la Grande-Bretagne au sein de l'Union européenne à l'issue du référendum organisé ce jeudi.
Les cours du pétrole sont aussi portés par ce vent d'optimisme et le Brent de la mer du Nord est repassé au-dessus de 50 dollars le baril.
Les cours du pétrole sont aussi portés par ce vent d'optimisme et le Brent de la mer du Nord est repassé au-dessus de 50 dollars le baril. (Crédits : © Francois Lenoir / Reuters)

Les bourses européennes ont toutes fini en hausse jeudi, les investisseurs anticipant un maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne lors du référendum britannique du jeudi 23 juin.

Ainsi, à quelques heures du résultat du scrutin, le CAC 40 à Paris a terminé sur un gain de 1,96% (85,87 points) à 4.465,90 points. Le Footsie britannique a pris 1,23% et le Dax allemand 1,85%.L'indice EuroStoxx 50 a gagné 2,00% et le FTSEurofirst 300 1,22%. Au moment de la clôture européenne, Wall Street progressait d'environ 1%.

Les résultats du référendum organisé ce jeudi en Grande-Bretagne sur l'appartenance à l'Union européenne ne seront connus que vendredi tôt dans la matinée, mais les investisseurs parient clairement depuis une semaine sur un maintien dans l'Union européenne.

La livre sterling à son plus haut depuis le début de l'année

Les derniers sondages ne donnent pourtant qu'une courte avance au camp du "Remain" (51% pour le camp du "In", contre 49% pour le "Out", selon Britain Elects), et les instituts n'avaient pas prédit la victoire ample des conservateurs aux législatives de l'an dernier en Grande-Bretagne. "Tout le monde est un peu abasourdi par la manière si agressive dont le marché a réagi (en vue d'un maintien de la Grande-Bretagne dans l'UE)", constate John Hardy, responsable de la stratégie sur les changes chez Saxo Bank.

Le FTSEurofirst 300 a ainsi repris plus de 7% depuis jeudi dernier tandis que la livre sterling s'est appréciée d'environ 5% en un peu plus d'une semaine face au dollar. La devise britannique a atteint jeudi son plus haut cette année face au billet vert, à 1,4946 dollar, avant de refluer. L'euro s'est aussi raffermi face au dollar, à 1,1373 dollar, au yen et au franc suisse.

 (Avec AFP et Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 23/06/2016 à 23:35
Signaler
Ce qui est "marrant", c'est que si les Britanniques restent dans l'Europe, leur Premier ministre va tirer argument de l'importance du vote "out" pour obtenir encore des dérogations et des aménagements auprès de l'Union Européenne ! C'est sur qu'on e...

à écrit le 23/06/2016 à 22:50
Signaler
Il n'y a pas de suspens. Tout a été fait pour que le Remain gagne et il va gagner. Les marchés financiers le savent et grimpent en flèchent depuis quelques jours.

à écrit le 23/06/2016 à 22:22
Signaler
Que les anglais partent ou restent, ces gens sont un boulet pour l'europe. Ils ont bien géré un pied dedans et un pied dehors. Alors pas de panique.....ça continuera

à écrit le 23/06/2016 à 19:51
Signaler
Les dés sont pipés... Quel cirque

le 24/06/2016 à 2:18
Signaler
Les électeurs britanniques semblent avoir voté d'une très courte majorité contre ce que leur recommandait la grande majorité de leur presse écrite. Ils semblent (encore une fois après un scrutin très serré) avoir résisté à une campagne de communicat...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.