Rumeur de dégradation imminente de la note souveraine de l'Allemagne

 |   |  206  mots

Le DAX, principal indicateur boursier allemand, s'est effondré ce matin avec une baisse en fin de matinée de 1.27%. La baisse a emporté les autres indices européens, dont le CAC qui lâche 0.87%.

Cette dégringolade boursière soudaine de l'Europe s'explique par des rumeurs de marché non vérifiées pour le moment au sujet d'une dégradation imminente de la note de la dette de l'Allemagne par une agence de notation américaine.

L'Allemagne est pour l'instant notée "triple A" mais sa note a été récemment, en juillet 2012, placée sous perspective négative par Moody's. L'agence avait alors justifiée sa décision en affirmant que le pays pourrait perdre son "triple A" du fait de "l'incertitude croissante" sur l'issue de la crise de la dette.

Hier, le FMI a pourtant confirmé les perspectives économiques encourageantes de l'Allemagne avec une croissance de 0.6% en 2013 et de 1.5% en 2014, une exception au niveau de l'euroland.

Sur le marché des changes, l'euro a moins réagi que les indices boursiers et se maintenait malgré ces rumeurs au-dessus de 1.31 avec une baisse limitée à midi de 0.11%.
 

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2013 à 13:54 :
C'est pas un mal et ça sera bientôt justifie par la réalité économique qu'ils se vantent un peu trop souvent a mon gout de manager. Ça va leur rabaisser un peu le caquet aux teutons !
a écrit le 18/04/2013 à 13:33 :
Ce qui m'épate, c'est que malgré l'effondrement évident de la croissance en Europe, un ralentissement en Chine, une politique économique avec un principal pilier qui est l'exportation (notamment à l'intérieur de l'Europe), une consommation intérieure très faible, l'Allemagne continue d'avoir un taux de chômage très bas et un commerce extérieur bénéficiaire ! Très forts nos voisins ... ah oui, y'a bientôt des élections là-bas ... !
a écrit le 18/04/2013 à 11:48 :
je suis ignare concernant la finance , mais chers amis allemand vous allez passer
à la casserole comme tout le monde hé hé
a écrit le 17/04/2013 à 15:27 :
Tient c'est curieux...ce matin même, sans blague, c'est la pure vérité, en me rasant je me disais qu'on entendait plus les agences de rating sur le risque souverain -malgré la tentative de Putsch de Troïka sur Chypre-, alors de deux choses l'une ou bien les procès qu'elles ont eu c..les ont calmées, ou bien elles sont entrées en léthargie définitive -attitude haut combien tactique-, ou bien elles ont revu leurs procédures internes, ou bien elles ont révisé leurs méthodes d'évaluation miteuses...mais on diraient bien qu'elles se réveillent un peu...alors attention parce que quand la mouche les pique elles redeviennent très nerveuses...tendance schizophréniques
a écrit le 17/04/2013 à 13:57 :
tout a fait normale l allemagne possede le systeme bancaire le plus pourri de la zone euro
Réponse de le 17/04/2013 à 14:14 :
Parce que la France avec ses grosses banques systèmiques (CA, Société Générale, BNP Paribas) a un meilleur système bancaire ?
Réponse de le 17/04/2013 à 15:15 :
Oh que oui, à l'inverse de la Deutsche Bank (pour ne citer qu'elle) les banques françaises (CA en tête) ont "épuré" leur bilan en se débarassant de tout ce qui était pourri ou douteux (d'où la perte de 6.5MM d' ? pour le CA pour l'année 2012.
De même, le rôle de nos banques lors de la crise financière n'a pas été aussi honteux que celui de la Deutsche bank qui a ouvertement spéculé contre les pays.
Réponse de le 17/04/2013 à 15:47 :
Sans parler des Landersbank et de leurs lots d'actifs toxiques etc.. c'est vraiment méconnaitre la gabegie bancaire Teutone que de poser une telle question.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :