Les nouvelles économiques du marché des changes du 30 avril

 |   |  196  mots

Aux Etats-Unis, conformément aux attentes, la consommation et les revenus des ménages ont ralenti en mars. Les dépenses de consommation ont augmenté de 0.2% en rythme annualisé après un saut de 0.7% en février. Les revenus des ménages n'ont progressé de leur côté que de 0.2%/.

En Allemagne, l'inflation a continué son ralentissement en avril avec un taux à 1.2% sur un an contre 1.4% un mois plus tôt.

Par ailleurs, même scénario en Espagne avec une inflation en avril à 1.5% contre 2.6% en mars. Ce ralentissement s'explique principalement par la baisse des prix du carburant et de l'électricité.

Enfin, la France a emprunté hier 7.827 milliards d'euros à court terme, à des taux en baisse et même négatifs pour l'échéance à trois mois, ce qui est une première depuis janvier. Pour rappel, un taux négatif signifie que les investisseurs sont prêts à perdre de l'argent en prêtant à la France! Ce phénomène est essentiellement lié à la fuite vers la qualité qui s'opère sur le marché obligataire européen.

 

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :