L'Allemagne se révolte

 |  | 340 mots
Lecture 2 min.
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

L'Allemagne a décidé de reprendre l'offensive contre la Banque centrale européenne. On avait fini par oublier, qu'il y a quelques années, on pensait tous que la Banque centrale européenne ne pourrait jamais mener une politique laxiste en baissant ses taux d'intérêt et en injectant des liquidités à cause de l'opposition de l'Allemagne.

LES TAUX BAS ET L'EXTRÊME DROITE

Rappelez-vous les débats sans fin sur les eurobonds. Et l'Allemagne a cédé. Victoire totale pour Mario Draghi. Mais les Allemands ont décidé de reprendre la main. Et de façon très violente. Par la voix de leur puissant ministre des Finances. Wolfgang Schäuble. Sur un terrain sensible. Il accuse tout simplement Mario Draghi d'être responsable de la percée de l'extrême droite en Allemagne. Comment fait-il le lien entre la politique de la BCE et la montée de l'extrême droite ? C'est simple. Un environnement de taux d'intérêt négatifs est un vol pour tous les ménages, y compris les plus modestes, qui font un effort d'épargne. Un vol aussi pour les retraités qui ont besoin de leur épargne pour un complément de revenus. C'est selon les termes allemands « une politique de confiscation ».

STOP À LA PRIME À LA GABEGIE

L'autre élément de l'accusation, c'est que la politique de la BCE n'incite pas à l'effort. L'Allemagne s'est serrée la ceinture pour réduire ses dépenses et sa dette. Les autres pays comme la France ne l'ont pas fait mais se financent tout de même à des conditions exceptionnelles. Une prime aux cancres, au manque de courage politique et à la gabegie. Pourquoi les Allemands montent-ils au créneau maintenant après des mois de silence ? Ils ont peur que Mario Draghi aille encore et toujours plus loin. Ils ont peur qu'il devienne Helicopter Mario, c'est-à-dire qu'il se mette à distribuer des euros directement aux particuliers...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2016 à 16:48 :
Ben oui, on connais tous (n'est ce pas...) le parcours de ce monsieur...
Quand on met le loup dans la bergerie.
Au fait, pour mon info. perso. qui nomme le président de la bce ?
a écrit le 11/04/2016 à 15:08 :
a t'il oublié que c'est le même homme qui avait falsifié les comptes de la Grèce ???
c'est aussi celui qui est à la tête de l'Europe qui a le plus fraudé les autres pays d'Europe, en leur accordant une fiscalité très inférieure à celles des autres pays, et ils sont tous les deux aux commandes. Bref, quand vous donnez la clé du coffre au voleur, vous vous attendez à quoi?
a écrit le 11/04/2016 à 13:10 :
Bizarre, mais votre lecture de ce qui se passe en Allemagne diffère d'un article
http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/pourquoi-l-allemagne-se-rebelle-contre-la-bce-563397.html

Nous revenons toujours à notre prisme de lecture selon notre nature et nos convictions.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :