Les femmes plus efficaces en Bourse que les hommes

 |   |  337  mots
Selon David McCormack, CEO du Fonds DMC Partners interrogé par Business Insider, ce trop faible ratio de femme dans la profession vient du fait que les Hedge funds ne cherchent pas la diversité, ils veulent juste les plus candidats les plus performants du secteur.
Selon David McCormack, CEO du Fonds DMC Partners interrogé par Business Insider, ce trop faible ratio de femme dans la profession vient du fait que les Hedge funds ne cherchent pas la diversité, ils veulent "juste les plus candidats les plus performants du secteur". (Crédits : REUTERS/Christian Hartmann)
Des investissements moins nombreux et moins risqués, mais avec de meilleurs résultats en moyenne. Voilà ce qui caractérise les performances des femmes dans les Hedge Funds. Pourtant elles ne représentent encore qu'une infime partie des effectifs. Explications.

Il est encore compliqué de changer les vielles mentalités. Selon une étude de Hedge Fund Research relayée par le journal italien Il Sole 24 Ore, les Hedge Funds créés et gérés par des femmes ont généré un retour sur investissement moyen de 59,43% entre 2007 et 2015, alors que le niveau moyen constaté dans le secteur entier n'est que de 36,69%. Pourtant, les fonds gérés par des femmes ne représentent que 2% de l'ensemble des fonds.

En avril dernier, The Telegraph relatait les résultats d'une étude de l'University of California qui montrait eux-aussi une meilleur performance des femmes sur les marchés. A titre d'exemple, en 2015, lorsque les marchés ont flanché, les femmes ont perdu en moyenne 2,5% contre 3,8% pour les hommes.

Alors comment expliquer de telles performances ?

Une étude de Financial Skills résume les qualités de femmes en tant que manager de Hedge funds en trois points essentiels : moins de crânerie, moins d'opération et une grande discipline. Là où les hommes multiplient les opérations à risque, les femmes vont se concentrer sur un nombre plus restreint d'opérations, dont elles sont sûres qu'elles pourront être profitables. Et le résultat est là, tant la différence de performance est importante.

Pourquoi ne sont-elles pas plus nombreuses ?

Selon David McCormack, CEO du Fonds DMC Partners interrogé par Business Insider, ce trop faible ratio de femme dans la profession vient du fait que les Hedge funds ne cherchent pas la diversité, ils veulent "juste les plus candidats les plus performants du secteur". Et les femmes sont également sous-représentées dans le vivier de candidats, vu qu'elles ne constituent que 5% des postulants spécialisés en investissement de long terme, compétence la plus demandée par les Hedge Funds.

Business Insider fait également référence à l'esprit d'entre-soi qui prévaut dans le milieu des Hedge funds, et dans la finance en général, qui tend donc à maintenir une forte proportion d'hommes dans les nouveaux arrivants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2016 à 10:43 :
Opération séduction, ce n'est pas sans intérêt ce genre d'article.
a écrit le 22/10/2016 à 4:05 :
La teneur du titre est tres equivoque. "les femmes plus efficaces a traiter les affaires de bourses" ?
Tant mieux. Vive les femmes.
a écrit le 22/10/2016 à 2:10 :
Oula ! je m'attend à des jeux de mots très nuls.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :