SEB annonce des résultats record en 2016

 |   |  238  mots
(Crédits : © Bobby Yip / Reuters)
Le géant français du petit électroménager domestique, SEB, a publié mardi des résultats record en 2016, avant même l'intégration dans ses comptes de l'allemand WMF acquis l'an dernier pour 1,8 milliard d'euros, et s'est montré confiant pour 2017.

Le bénéfice net du groupe s'est élevé l'an dernier à 259 millions d'euros, en hausse de 25,6% sur un an. Le résultat opérationnel d'activité a atteint 505 millions d'euros, en hausse de 18%, dépassant la prévision du groupe qui était à +15%.

Pour la première fois, le chiffre d'affaires de SEB a atteint en 2016 la barre des 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 4,8%, ou de 6,1% en organique (à périmètre et taux de change constants), une performance légèrement supérieure là aussi à la dernière prévision du groupe (+6%), selon un communiqué.

Le marché européen du petit électroménager domestique, principal terrain de chasse de SEB, est resté globalement bien orienté l'an dernier, à l'exception du Royaume-Uni, où la livre a souffert depuis le vote du Brexit.

Le groupe a souffert en Amérique du Nord comme en Amérique latine l'an dernier, mais son activité a été toujours très robuste en Asie, et en particulier en Chine, enregistrant des taux de croissance à deux chiffres.

Pour 2017, SEB vise une nouvelle croissance organique, sans estimation chiffrée, ainsi qu'une nouvelle progression de son résultat opérationnel d'activité, tant sur son périmètre 2016 que dans sa nouvelle configuration avec l'allemand WMF, dont l'acquisition n'est pas consolidée dans ses résultats 2016.

Avec WMF, les ventes annuelles du groupe dépassent 6 milliards d'euros, pour un résultat opérationnel de 600 millions d'euros.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :