Trivago, le comparateur d'hôtels racheté par Expedia, va entrer au Nasdaq

Expedia, un des plus gros voyagistes en ligne au monde, espère lever 400 millions de dollars pour cette société allemande en très forte croissance dont il a pris le contrôle il y a trois ans.

2 mn

Les 55 sites et applis Trivago en 33 langues ont comptabilisé quelque 1,4 milliard de visiteurs sur une période de douze mois achevée fin septembre 2015.
Les 55 sites et applis Trivago en 33 langues ont comptabilisé quelque 1,4 milliard de visiteurs sur une période de douze mois achevée fin septembre 2015. (Crédits : Trivago)

Trivago, la plateforme internet de comparaison d'hôtels basée à Dusseldörf et présente dans 55 pays, va faire son entrée au Nasdaq. Cette introduction à la Bourse électronique new-yorkaise spécialisée dans les valeurs high-tech est signalée dans un projet préliminaire transmis lundi au gendarme boursier américain, la SEC (pour Securities & Exchange Commission) par le voyagiste en ligne américain Expedia qui a pris le contrôle de la société allemande en 2013.

L'opération (IPO) devrait permettre de lever autour de 400 millions de dollars, selon un montant indicatif mentionné dans le document mais susceptible d'être modifié par la suite. En effet, le nombre de titres qui seront placés sur le marché, leur prix tout comme la date exacte de l'opération ne sont pas encore déterminés.

Les fondateurs allemands (36,5% du capital) participeront à l'IPO

Expedia, qui possède 63,5% de Trivago, avait indiqué il y a déjà quelques mois qu'il envisageait de l'introduire en Bourse. Selon le document transmis à la SEC, le groupe américain ne va pas lui-même vendre de titres lors de l'introduction en Bourse (IPO), même si celle-ci pourrait conduire à une réduction automatique de sa participation. Les titres placés sur le marché (sous le symbole -ou code ticker- "TRVG") seront en effet en partie de nouvelles actions émises pour l'occasion, et en partie des actions apportées par les fondateurs allemands de Trivago, qui contrôlent toujours 36,5% du capital.

Toujours déficitaire mais en très forte croissance (+49%)

Trivago avait été fondée en 2005 à Düsseldorf en Allemagne, et était passée en 2013 dans le giron d'Expedia. Sa plateforme de recherche d'hôtels est aujourd'hui accessible à travers 55 sites internet et applications dans le monde, disponibles en 33 langues. Ces sites et applis totalisent quelque 1,4 milliard de visiteurs sur les douze mois achevés fin septembre 2016.

Trivago, Expedia, comparateur de chambres d'hôtels en ligne,

L'entreprise est déficitaire mais affiche une forte croissance: son chiffre d'affaires a atteint 493,1 millions d'euros sur l'ensemble de 2015 (+59%) et 585 millions sur les neuf premiers mois de 2016 (+49%).

Expedia est l'un des plus gros voyagistes en ligne au monde, avec toute une série de sites proposant de réserver des chambres d'hôtel, des billets d'avion ou des voitures de location comme Hotels.com, Hotwire, Travelocity, Hotelclub.com, cheaptickets.com, Egencia, Trivago, CarRentals.com, Autoescape... Sans oublier le rachat des sites d'Orbitz pour 1,38 milliard de dollars en février 2015. Ou encore, quelques mois plus tard, en novembre 2015, l'acquisition - pour 4 milliards de dollars - du spécialiste des locations de villégiatures entre particuliers HomeAway.

(Avec AFP)

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.