Trump face aux entreprises

Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...
(Crédits : MonFinancier.com)

Trump a monté d'un cran ses critiques contre certaines entreprises américaines. Un mois après son élection, on comprend de mieux la stratégie de Trump vis-à-vis des grands groupes américains. Et elle est pour le moins décoiffante, sans jeu de mots.

LA CAROTTE, TWITTER, ET LE BÂTON

Il vise une entreprise qui profite des largesses du gouvernement comme Boeing il y a quelques jours ou Lockheed Martin hier. La met au pilori en place publique en dénonçant des coûts exorbitants qui sont, et il insiste là-dessus, à la charge des contribuables. Et oblige l'entreprise en question à revoir drastiquement ses prix de vente quitte à absorber une partie des coûts supplémentaires comme ce sera le cas sur le F35. Et c'est pareil pour les entreprises qui délocalisent. Même technique. Ces entreprises sont dénoncées en public. Si en plus elles ont le malheur d'avoir l'État comme client, Trump les menace de suspendre ses commandes et le tour est joué : l'entreprise abandonne ses plans de délocalisations.

UNE EXPÉRIMENTATION À GRANDE ÉCHELLE

Pour l'instant il expérimente sa méthode mais elle risque de fonctionner car il prend le grand public à témoins. En fait, la technique de Trump est basique mais peut être efficace : si vous voulez obtenir quelque chose du gouvernement ou si vous ne voulez pas que je fasse de vous l'entreprise la plus détestée du moment par les Américains, il va falloir que vous jouiez le jeu. C'est d'ailleurs la technique qu'il utilise avec la Chine : si vous ne voulez pas que je remette en cause votre domination, notamment sur Taiwan, et que je ne vous colle pas des droits de douane de 35%, qu'est ce que vous êtes prêt à m'offrir...

À L'ATTAQUE DE LA SILICON VALLEY MAIS PAS DE WALL STREET

Est-ce qu'il va dire la même...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.