L'or continue de battre des records

 |   |  218  mots
Copyright Reuters
Portés par les tensions inflationnistes, le risque souverain en zone euro et désormais aux Etats-Unis avec l'annonce de S&P, les métaux précieux continuent de servir de refuge aux investisseurs. Cette après-midi, l'once d'or a franchi pour la première fois les 1.497,90 dollars.

Une fois encore, le cours de l'once d'or  a grimpé à un plus haut historique cette après-midi. Le métal jaune a atteint ce matin les 1.497,90 dollars. Auparavant, l'argent a franchi les 43,37 dollars pour la première fois depuis 1980.

Ce nouveau record du métal jaune tient à l'annonce par Standard and Poor's (S&P) de la dégradation de la perpsective de la dette des Etats-Unis de "stable" à "négative". Une décision susceptible de renforcer la volatilité des marchés, phénomène contre lequel les investisseurs se couvrent généralement avec les métaux précieux. Or le phénomène était déjà largement entretenu ce matin en zone euro avec les rumeurs entourant une éventuelle restructuration de la dette grecque. 

Plus généralement, les métaux précieux sont portés par les tensions inflationnistes après les chiffres publiés vendredi dernier. Alors qu'en Chine les prix à la consommation ont encore grimpé au premier trimestre de 5,4 %, en Europe le taux d'inflation annuel de la zone euro est ressorti à 2,7 % le mois dernier. Si, en revanche, la progression des prix à la consommation sont restés stables aux Etats-Unis, le phénomène incite de plus en plus les investisseurs à se tourner vers les métaux précieux, traditionnelles valeurs "refuge" contre l'inflation.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :